Superbe photo par Yves Noto Campanella

Photos de nature, d’Alsace, de Lorraine et de France

par Yves Noto Campanella, photographe

Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au cœur des régions d’Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d’un photographe à travers son univers : la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...
Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau ...
Cette banque d’images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d’environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux , ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d’architectures ...
Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.

Les 10 dernières photos

<< 1/10 >>
Photo au lever du soleil au-dessus de la ville de Varennes-en-Argonne dominée par le monument américain aux morts de Pennsylvanie, avec en fond, le massif forestier de l

Photo au lever du soleil au-dessus de la ville de Varennes-en-Argonne dominée par le monument américain aux morts de Pennsylvanie, avec en fond, le massif forestier de l'Argonne. Histoire et description de Varennes-en-Argonne.

Varennes-en-Argonne est une petite ville lorraine, chef-lieu de canton, dans l'arrondissement de Verdun, au Nord du département de la Meuse, en région Grand Est. L'histoire de France a retenu le nom de Varennes-en-Argonne grâce à l'arrestation de Louis XVI devant la tour de l'horloge le 21 juin 1791, mais l'histoire de cette cité remonte bien avant cela, puisque ce secteur de la vallée de l'Aire fut habité dès la période romaine. C'est à partir du XIe siècle que Varennes-en-Argonne connaît son expansion où elle passe des évêques de Verdun aux contes de Bar qui vont fortifier la cité. Une prospérité économique qui se confirme au XIIIe siècle quand le comte Thiébaud II de Bar affranchit la ville. Au XVe siècle Varrennes relève des ducs de Lorraine jusqu'en 1648 où la cité est rattachée au Grand Condé qui en fait la capitale administrative du Clermontois. C'est dans la nuit du 21 juin 1791 que Varennes-en-Argonne entre dans l'histoire de France, quand Louis XVI et sa famille sont arrêtés au pied de l'actuelle tour de l'horloge, lors de leurs fuite de Paris vers Montmédy pour y rejoindre le marquis de Bouillé et ses troupes. C'est Jean-Baptiste Drouet qui fait arrêter la famille royale qui passera la nuit à Varennes, avant d'être ramenés à Paris sous bonne escorte. Durant le conflit mondiale de 14-18, Varennes-en-Argonne est occupée par les troupes allemandes, la ville sera pratiquement détruite par les bombardements et les incendies. Varennes est libérée le 26 septembre 1918 par les troupes américaines du général Pershing. Un magnifique monument américain aux morts de Pennsylvanie en pierre et marbre blanc a été érigé entre 1927 et 1928 dans la rue Louis XVI, il rend hommage à ces soldats qui libérèrent la ville. Inauguré en 1973, le musée d'Argonne retrace l'histoire du village et de sa région, l'arrestation de Louis XVI, de Marie-Antoinette et de leurs enfants, mais également des sombres années de la Première Guerre mondiale. Traversée par la rivière de l'Aire, Varennes-en-Argonne borde le massif forestier de l'Argonne. Cette belle petite cité Lorraine est dominée par l'église Notre-Dame bâtie au XIIe siècle; agrandie au XIVe siècle et remaniée au XVIIIe siècle, elle est en grande partie détruite lors des bombardements de septembre 1914. Classé aux Monuments Historiques dans la même année, elle est reconstruite à l'identique à la fin du conflit. Dans la rue Louis XVI se trouve la tour de l'Horloge dite "tour Louis XVI"; vestige de l'ancienne église dédiée à Saint Gengoult, ce beffroi a été construit à la fin du XVIIIe siècle à la place du choeur de l'église du château. 2 ans plus tôt, lors de l'arrestation de Louis XVI, de Marie-Antoinette et de leur proche famille en 1791, l'église formait une voûte au-dessus de la route où se trouvait l'ancienne Auberge du Bras d'Or. Également détruit lors des bombardements de 1914, le beffroi sera reconstruit après la guerre. Deux plaques commémorant l'arrestation de Louis XVI sont placés au pied de la façade. La tour de l'Horloge a été inscrite à l'inventaire des Monuments Historiques en 1989.


www.photos-alsalce-lorraine.com c'est 30671 photos réparties dans 3335 catégories

© 2010
adaptation site web