Photos du château de Rathsamhausen.




Photo du entre du village d'Ottrott, surmonté des châteaux du Rathsamhausen et du Lutzelburg, perchés sur leurs éperon rocheux dans le massif des Vosges. Photos des châteaux d'Ottrott, histoire du village viticole d'Ottrott.


La première mention écrite d'Ottrott remonte à 1059, il s'agit d'un document qui cite la "Villa Otonis", à cette époque il se trouve sur la voie romaine qui mène au Mont Sainte-Odile. Dès le XIIIe siècle le village est divisé en deux parties: Ottrott-le-Haut qui était la propriété du monastère de Sainte Odile, puis de l'évêché de Strasbourg pour être ensuite rattaché au bailliage de Schirmeck et Ottott-le-Bas qui était la propriété des châteaux de Lutzelbourg et de Rathsamhausen. La fusion des deux communes c'est faite en 1858, les armoiries des 2 communes sont représentées sur la porte de la mairie construite en 1861. Le village d'Ottrott se situe sur la route des vins d'Alsace, il est d'une richesse patrimoniale exceptionnel, pensez donc, sur le banc communal se situe le Mont Sainte-Odile un des plus haut lieux touristiques d'Alsace, une grande partie du Mur Païen, une enceinte mégalithique construite probablement à l'age de la Tène, 8 châteaux sont réparties sur la commune: Le château de Birkenfels XIIIe siècle, le château de Dreistein XIIIe siècle, le château Hagelschoss XIIIe siècle, le château de Kagenfels XIIIe siècle, le château de Koepfel Xe ou XIe siècle, le château de Rathsamhausen XIIIe siècle, le château de Lutzelbourg XIIIe siècle et le château de Windeck XVIIIe siècle. De plus le village d'Ottrott possède une chapelle romane dédiée à Saint-Nicolas du XIIe siècle, une belle fontaine Renaissance en grès des Vosges du XVIe siècle, une église Saint-Simon-et-Jude de 1771 qui renferme un orgue Silbermann du XVIIIe siècle, une maison dîmière de 1728 et de belles maisons alsaciennes à colombages... mais Ottrott est également réputé pour son exceptionnelle rouge d'Ottrott, son accueil, son hôtellerie florissante, un joli petit village touristique incontournable du piémont des Vosges.


Photo panoramique au lever du jour des châteaux d'Ottrott le Rathsamhausen et le Lutzelburg, perchés sur leurs éperon rocheux dans le massif des Vosges à Ottrott. Photos des châteaux forts d'Alsace, histoire des châteaux d'Ottrott.


Les châteaux d'Ottrott le Lutzelburg et le Rathsamhausen, sont perchés à 487 mètres d'altitude, sur leurs éperon rocheux dans le massif forestier du Mont Sainte-Odile, au dessus du village viticole d'Ottrott, sur la route des vins d'Alsace. A l'origine le plateau qui couvre cet éperon rocheux était déjà pourvus d'un château en bois daté du XIe siècle, selon les fouilles réalisées en 1968 par le Centre d'Archéologie Médiévale de Strasbourg. Il s'agirait du château primitif du Lutzelbourg construit vers 1076 par les Eguisheim afin de protéger le monastère de Hohenburg (Mont Sainte-Odile). Le château sera détruit au début du XIIe siècle par les troupes de Frédéric le Borgne lors du conflit qui oppose les Eguisheim aux Hohenstaufen, reconstruit en pierres par les vainqueurs, il sera muni d'un donjon en pierres à bossages en 1140 et renforcé par les Hohenstaufen. La première mention des Lutzelburg date de 1196 ou Conrad de Lutzelbourg prend possession du château qui sera incendié en 1198 par le parti des Eguisheim-Dabo. A la fin du XIIe siècle est construit sur le site du Lutzelbourg par Otton de Bourgogne, fidèle allié des Hohenstaufen, le Rathsamhausen appeler alors "Hinter Lutzelbourg" (Derrière le Lutzelbourg). En 1246 à l'initiative de l'évêque de Strasbourg Henri de Stahleck, le château de Lutzelbourg est reconstruit à 50 mètres du Rathsamhausen, les deux château ennemis se font face et renforcent leurs fortifications. En 1375 les châteaux d'Ottrott sont pillés et détruit, inféodé aux comtes d'Andlau en 1392, le "Vorder Lutzelbourg" (le Lutzelburg de devant) est vendu au Rathsamhausen-Ehenweier qui possède déjà le "Hinter Lutzelbourg". Les Rathsamhausen-Ehenweier vont le reconstruire et se verront confirmé l'inféodation de la place par l'évêque de Strasbourg, puis par l'empereur Charles Quinte en 1550. Le "Vorder Lutzelbourg" est à nouveau détruit, probablement lors de la guerre des Paysans en 1525, il ne sera jamais reconstruit, tandis que le Rathsamhausen sera vendu à la ville d'Obernai par Conrad de Rathsamhausen en 1570 après être passé aux mains des Mullenheim qui y réaliserons d'importants travaux. On suppose que le château de Rathsamhausen a sans doute été pillé et détruit entre 1618 et 1648 lors de la Guerre de Trente Ans. Aujourd'hui les ruines des châteaux d'Ottrott le Lutzelburg et le Rathsamhausen font l'objet d'une inscription au titre des Monuments Historiques depuis 1985.


Photo panoramique du château de Rathsamhausen perché sur sont éperon rocheux dans le massif forestier du Mont Sainte-Odile à Ottrott. Photos des châteaux forts d'Alsace, histoire du château de Rathsamhausen à Ottrott.


Le château de Rathsamhausen a été construit à la fin du XIIe siècle par Otton de Bourgogne, allié des Hohenstaufen, il fait face au Lutzelbourg. En 1375 les châteaux d'Ottrott sont pillés et détruit, les Rathsamhausen reconstruisent leur forteresse et le Lutzelbourg et inféodé par les comtes d'Andlau qui le cède en 1392 aux Rathsamhausen, il sera reconstruit par ces derniers qui possèdent dès lors les deux châteaux. Vers 1525 lors de la guerre des Paysans, le Lutzelbourg et à nouveau détruit et restera en ruine et le Rathsamhausen est racheter par Henri de Hohenstein puis par Daniel de Mullenheim qui va y réaliser d'importants travaux de rénovation dans le style Renaissance entre 1520 et 1530. C'est Caspar de Mullenheim qui revendra le château en 1557 à Conrad de Rathsamhausen qui lui même le vend en 1570 à la ville d'Obernai. Le château sera à nouveau pillé et définitivement détruit lors de la Guerre de Trente, la ruine du Rathsamhausen est inscrite aux Monuments Historiques depuis 1985.


Photo sur le sentier des château d'Otrott face au château de Rathsamhausen perché sur sont éperon rocheux dans le massif forestier du Mont Sainte-Odile à Ottrott dans le département du Bas-Rhin en Alsace. Photos du château de Rathsamhausen à Ottrott.


L'Alsace est la plus petite des régions de France, elle se divise en deux départements, le Haut-Rhin au sud et le Bas-Rhin au nord. L'Alsace se situe au coeur de l'Europe, en bordure des frontières de la Suisse et de l'Allemagne, elle est délimitée à l'est par le Rhin et à l'ouest par les Vosges. Au nord, le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord est un espace naturel très diversifié qui s'étend sur 83 000 hectares, il renferme de nombreux trésors architecturaux dans les villes de Saverne Bouxwiller ou Wissembourg, de plus, la ligne Maginot témoigne de l'architecture militaire défensive de 39-40. Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord comprend également de nombreux châteaux forts, des villages pittoresques ainsi que de très belles églises romanes et gothiques. Plus au Sud, le Kochersberg, pays du houblon, renferme de petits villages de charme et de beaux sites romans. Les Vosges sont un paradis pour les marcheurs, de la vallée de la Bruche au champ du Feu en passant par le Mont Sainte-Odile, le val de Villé, le val d'Argent jusqu'au château du Haut-Koenigsbourg, les découvertes de l'Histoire de l'Alsace s'enchaînent dans des paysages d'exceptions. En montant aux lacs blanc ou noir les Hautes Vosges offrent des panoramas de toutes beautés avec la route des crêtes et les nombreux sommets dont le plus haut est le Grand Ballon qui culmine à 1424m. En descendant par la vallée de Munster ou par la vallée de la Thur on débouche sur le département du Haut-Rhin, à l'extrême sud se trouve l'Alsace méridionale du Sundgau et du Jura Alsacien, un pays vallonné où l'authenticité et les traditions ont gardés toutes leurs saveurs. En remontant vers le nord la ville de Mulhouse qui est la deuxième agglomération d'Alsace dévoile son histoire et ses musées, son centre ville historique est de toute beauté avec son Hôtel de Ville de style Renaissance rhénane où le Temple Saint-Etienne. Vient alors le coeur de la plaine d'Alsace, avec l'écomusée d'Ungersheim, l'un des plus importants d'Europe, une reconstitution d'un vieux village alsacien regroupant un patrimoine du XVe siècle au XXe siècle. Situé au coeur du vignoble, la ville de Colmar est le chef lieu du département du Haut-Rhin, elle possède un patrimoine architectural extraordinaire, avec ses vieux quartiers et ses maisons alsaciennes colorées. La route des vins d'Alsace est prisée par des millions de touristes, elle s'étend depuis la ville de Thann, Guebwiller en passant par Rouffach ou Eguisheim, classé village préféré des Français le vendredi 7 juin 2013, Eguisheim est également classé dans les plus beaux villages de France comme Riquewihr, Hunawihr ou Mittelbergheim. La route des vins d'Alsace couvre le piémont des Vosges, une grande quantité de châteaux médiévaux sont à visiter comme les châteaux d'Husseren, de Ribeauvillé la cité des ménétriers, Kaysersberg l'impériale, ou Andlau qui possède également une magnifique abbaye, sans oublier le mur païen au dessus de la superbe ville d'Obernai, ou plus au nord la cité romane de Rosheim qui débouche sur Molsheim pour franchir une jolie vallée viticole qui va jusqu'à Marlenheim. Mais revenons du côté du Rhin, où la remarquable cité Vauban de Neuf Brisach avec ses fortifications de 1699 à 1709, nous fait arriver dans le grand Ried Centre Alsace, aux prairies magnifiquement fleuries sur les bords de l'Ill. La rivière de l'Ill nous porte à Sélestat, la ville humaniste où est né le sapin de Noël. Sélestat est la capitale du Ried Centre Alsace, Ried qui accueille une des plus belles églises baroques de France, la prestigieuse abbatiale d'Ebersmunster des XVIIe et XVIIIe siècles. Ce voyage initiatique à travers l'Alsace nous amène à Strasbourg, capitale de l'Alsace et capitale de l'Europe, elle accueille les grandes institutions européennes, Conseil de l'Europe, Parlement européen, Observatoire Européen de l'Audiovisuel, Fonds Eurimages, Pharmacopée européenne, Cour européenne des Droits de l'Homme... et la chaîne franco-allemande ARTE. Outre la majestueuse Cathédrale Notre-Dame, la ville de Strasbourg possède de remarquables maisons alsaciennes, palais, fortifications... dans les différents secteurs de l'ellipse insulaire. Elle est la capitale mondiale de Noël, et possède un quartier allemand des plus remarquables, la "Neustadt". En quittant cette ville majestueuse, vers le nord s'ouvre la ville impériale de Haguenau avec ses impressionnants monuments classés et sa forêt indivise, ou forêt sainte, où de nombreux ermites ont élu domicile comme le très célèbre Saint Arbogast qui fut évêque de Strasbourg. Cette région du nord de l'Alsace se nomme l'Outre-forêt, elle possède de magnifiques villages alsaciens typiques comme Seebach, Kuhlendorf ou Hunspach, qui est classé dans les plus beaux villages de France. Mais cette région est également à découvrir pour ses deux villages de potiers traditionnels, Betschdorf et Soufflenheim qui accueillent chaque année de nombreux visiteurs dans leurs ateliers. Cette visite prend fin le long du Rhin avec le delta de la Sauer, un paradis de méandres des forêts rhénanes, qui, du nord au sud, représentent les milieux naturels les plus riches d'Europe. Cette découverte virtuelle et sommaire de l'Alsace vous a montré une partie des trésors que renferme cette région qui a été classée par le guide de voyages Lonely Planet dans les 10 plus belles régions incontournables du monde.


Photo du château de Rathsamhausen baigné par une belle lumière au lever du jour, au-dessus du village viticole d'Ottrott, sur la route des vins d'Alsace. Photos des châteaux forts d'Alsace, visiter le château de Rathsamhausen à Ottrott.


Le château de Rathsamhausen est côte à côte avec le Lutzelburg, sont accès se fait par la maison forestière, d'abord il faut passer l'imposant fossé qui ceinture la forteresse, on arrive alors devant la barbacane construite au XIVe siècle et remaniée au XVe siècle, en passant cet ouvrage défensif on rentre dans le jardin