Photos de l'entrée et de la grande cour du Mont Sainte-Odile




Photo panoramique au lever du jour de la basilique du monastère, au Mont Sainte-Odile, avec la mer de nuages sur la plaine d'Alsace au mois de décembre. Photos du monastère de Sainte Odile, histoire du Mont Sainte-Odile.


Le monastère du Mont Sainte-Odile à vue le jour sur un site occupé dès l'époque celtique, l'Altitona. Au VIIe siècle le duc mérovingien Etichon règne sur l'Alsace, sa femme, Bereswinde lui donne un enfant premier-né, une fille aveugle, Odile. Rejetée par son père, la fillette est élevée dans un couvent, elle y reçoit le baptême et elle y guérie de sa cécité. Odile revient en Alsace, elle reçoit de son père le Hohenbourg et y érige un monastère qui devient très florissant. Après la mort de Odile et sa canonisation, l'abbaye de Hohenbourg va se développer et deviendra le principal pèlerinage alsacien. Il atteint sont plus grand rayonnement au XIIe siècle, sous la direction des abbesses Relinde et Herrade. L'Abbesse Herrade de Landbderg y compose aux environs de 1195 le "Hortus Deliciarum", "jardin des délices", sorte de florilège, un des plus beaux manuscrits de l'occident chrétien dont l'original sera, malheureusement, la proie des flammes au siège de Strasbourg en 1870. Sainte Odile a été canonisée au XIe siècle par le pape alsacien Léon IX et déclarée Sainte Patronne de l'Alsace par le pape Pie XII en 1946. Le Mont Sainte-Odile est ceinturé par l'enceinte mégalithique du Mur Païen et il domine la plaine d'Alsace à 764 mètres d'altitude. Le monastère de Sainte Odile est un haut-lieu de pèlerinage en Alsace accueillant près de 2 000 000 de visiteurs par an, il est classé aux Monuments Historiques depuis 1840.


Photo du bâtiment Saint-Léon des XVIIIe et XIXe siècle, à l'entrée du monastère du Mont Sainte-Odile, un lieu sacré de prière et de recueillement.



Photo panoramique du bandeau sculpté, avec la statue de Sainte Odile, au-dessus du portail d'entrée du monastère du Mont Sainte-Odile, avec la phrase en latin ''Hic Sta Floruit Odilia praesul et semper regnat alsatia mater''.


"Hic Sta Floruit Odilia praesul et semper regnat alsatia mater" pourrait se traduire par "ici fleurit jadis la sainte Abbesse Odile Sainte Odile, elle règne en mère de l'Alsace"


Photo au mois d'aout du Mont Sainte-Odile, au porche d'entrée dans la grande cour du monastère, avec ses tilleuls plus que deux fois centenaire et ses façades couvertes de géraniums. Photos du monastère au Mont Sainte-Odile, tourisme en Alsace.


Le Mont Sainte-Odile est un haut-lieu spirituel d'Alsace, il accueille visiteurs et pèlerins dans un merveilleux cadre monastique, offrant sur ses terrasses un panorama extraordinaire sur la plaine d'Alsace et les Vosges, des chemins balisés font découvrir un environnement naturel et archéologique exceptionnel. Le Mont Sainte-Odile c'est un lieux de prière, de méditation, de rencontre, de partage où on peut séjourner seul ou en groupe, le monastère est doté de chambres, d'un restaurant et de salles de séminaires.


Photo au mois d'aout de la stèle fleurie dans la grande cour du monastère, en hommage à la la venue du Pape Jean-Paul II le 11 octobre 1988 au Mont Sainte-Odile.



Photo de la basilique du monastère dans la neige au mois de janvier, au sommet du Mont Sainte-Odile, avec un magnifique panorama sur la mer de nuages qui couvre la plaine d'Alsace. Photos du Mont Sainte-Odile, Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo une belle journée d'été du Mont Sainte-Odile, avec la basilique du monastère dominant le piémont des Vosges et la plaine d'Alsace, sous un superbe ciel bleue ponctué de belles lignes de cumulus. Histoire d l'Alsace, photos du Mont Sainte-Odile.


L'Alsace est la plus petite des régions de France, elle se divise en deux départements, le Haut-Rhin au sud et le Bas-Rhin au nord. L'Alsace se situe au coeur de l'Europe, en bordure des frontières de la Suisse et de l'Allemagne, elle est délimitée à l'est par le Rhin et à l'ouest par les Vosges. Au nord, le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord est un espace naturel très diversifié qui s'étend sur 83 000 hectares, il renferme de nombreux trésors architecturaux dans les villes de Saverne Bouxwiller ou Wissembourg, de plus, la ligne Maginot témoigne de l'architecture militaire défensive de 39-40. Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord comprend également de nombreux châteaux forts, des villages pittoresques ainsi que de très belles églises romanes et gothiques. Plus au Sud, le Kochersberg, pays du houblon, renferme de petits villages de charme et de beaux sites romans. Les Vosges sont un paradis pour les marcheurs, de la vallée de la Bruche au champ du Feu en passant par le Mont Sainte-Odile, le val de Villé, le val d'Argent jusqu'au château du Haut-Koenigsbourg, les découvertes de l'Histoire de l'Alsace s'enchaînent dans des paysages d'exceptions. En montant aux lacs blanc ou noir les Hautes Vosges offrent des panoramas de toutes beautés avec la route des crêtes et les nombreux sommets dont le plus haut est le Grand Ballon qui culmine à 1424m. En descendant par la vallée de Munster ou par la vallée de la Thur on débouche sur le département du Haut-Rhin, à l'extrême sud se trouve l'Alsace méridionale du Sundgau et du Jura Alsacien, un pays vallonné ou l'authenticité et les traditions ont gardés toutes leurs saveurs. En remontant vers le nord la ville de Mulhouse qui est la deuxième agglomération d'Alsace dévoile son histoire et ses musées, son centre ville historique est de toute beauté avec son Hôtel de Ville de style Renaissance rhénane où le Temple Saint-Etienne. Vient alors le coeur de la plaine d'Alsace, avec l'écomusée d'Ungersheim, l'un des plus importants d'Europe, une reconstitution d'un vieux village alsacien regroupant un patrimoine du XVe siècle au XXe siècle. Situé au coeur du vignoble, la ville de Colmar est le chef lieu du département du Haut-Rhin, elle possède un patrimoine architectural extraordinaire, avec ses vieux quartiers et ses maisons alsaciennes colorées. La route des vins d'Alsace est prisée par des millions de touristes, elle s'étend depuis la ville de Thann, Guebwiller en passant par Rouffach ou Eguisheim, classé village préféré des Français le vendredi 7 juin 2013, Eguisheim est également classé dans les plus beaux villages de France comme Riquewihr, Hunawihr ou Mittelbergheim. La route des vins d'Alsace couvre le piémont des Vosges, une grande quantité de châteaux médiévaux sont à visiter comme les châteaux d'Husseren, de Ribeauvillé la cité des ménétriers, Kaysersberg l'impériale, ou Andlau qui possède également une magnifique abbaye, sans oublier le mur païen au dessus de la superbe ville d'Obernai, ou plus au nord la cité romane de Rosheim qui débouche sur Molsheim pour franchir une jolie vallée viticole qui va jusqu'à Marlenheim. Mais revenons du côté du Rhin, où la remarquable cité Vauban de Neuf Brisach avec ses fortifications de 1699 à 1709, nous fait arriver dans le grand Ried Centre Alsace, aux prairies magnifiquement fleuries sur les bords de l'Ill. La rivière de l'Ill nous porte à Sélestat, la ville humaniste ou est né le sapin de Noël. Sélestat est la capitale du Ried Centre Alsace, Ried qui accueille une des plus belles églises baroque de France, la prestigieuse abbatiale d'Ebersmunster des XVIIe et XVIIIe siècles. Ce voyage initiatique à travers l'Alsace nous amènes à Strasbourg, capitale de l'Alsace et capitale de l'Europe, elle accueille les grandes institutions européennes, Conseil de l'Europe, Parlement européen, Observatoire Européen de l'Audiovisuel, Fonds Eurimages, Pharmacopée européenne, Cour européenne des Droits de l'Homme... et la chaîne franco-allemande ARTE. Outre la majestueuse Cathédrale Notre-Dame, la ville de Strasbourg possède de remarquables maisons alsaciennes, palais, fortifications... dans les différents secteurs de l'ellipse insulaire. Elle est la capitale mondiale de Noël, et possède un quartier allemand des plus remarquables, la "Neustadt". En quittant cette ville majestueuse, vers le nord s'ouvre la ville impériale de Haguenau avec ses impressionnants monuments classés et sa forêt indivise, ou forêt sainte, où de nombreux ermites ont élu domicile comme le très célèbre Saint Arbogast qui fut évêque de Strasbourg. Cette région du nord de l'Alsace se nomme l'Outre-forêt, elle possède de magnifiques villages alsaciens typiques comme Seebach, Kuhlendorf ou Hunspach, qui est classé dans les plus beaux villages de France. Mais cette région est également à découvrir pour ses deux villages de potiers traditionnels, Betschdorf et Soufflenheim qui accueillent chaque année de nombreux visiteurs dans leurs ateliers. Cette visite prend fin le long du Rhin avec le delta de la Sauer, un paradis de méandres des forêts rhénanes, qui, du nord au sud, représentent les milieux naturels les plus riches d'Europe. Cette découverte virtuelle et sommaire de l'Alsace vous a montré une partie des trésors que renferme cette région qui a été classée par le guide de voyages Lonely Planet dans les 10 plus belles régions incontournables du monde.


Photo de la basilique du monastère du Mont Sainte-Odile au lever du jour, avec la statue de Sainte Odile qui veille sur la plaine d'Alsace, couverte d'une mer de nuages, à l'approche de Noël. Photos du Mont Sainte Odile, histoire de Noël en Alsace.


C'est à partir du mois de novembre que toute l'Alsace se prépare pour les fééries de Noël. Toutes les villes et villages d'Alsace se parent de lumières et de décorations, les marchés de Noël commencent à voir le jour, fin novembre. L'esprit de Noël commence à naître, l'Alsace s'illumine du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest, les sapins de Noël et les illuminations habillent la région toute entière... que la fête commence. Cette ferveur pour la fête de Noël en Alsace ne date pas de ce siècle, mais il faut remonter au XIVe siècle, ou à Strasbourg le premier marché de Noël au Monde voit le Jour. Ce marché de Noël au moyen-age est appelé Marché Saint-Nicolas ou "Klausenmärik", il se trouve alors à l'emplacement de l'actuel Palais Rohan, sur le bord de l'Ill, en 1570 il prendra le nom de l'enfant Jésus, "Christkindel" et sera implanté à la place de la Cathédrale, au XIXe siècle il est déplacé à la place Kléber, puis en 1871 il est à nouveau transféré, cette fois à la place Broglie ou il va y rester sous le nom définitif de Marché de l'Enfant Jésus ou "Christkindelsmärik". L'origine du sapin de Noël "Weihnachtsbäume", quand à lui, date de 1521, il voit le jour dans la ville bas-rhinoise de Sélestat qui possède à la Bibliothèque Humaniste, les premiers écris. Noël à toujours était une grande fête en Alsace et durant les siècles elle à perduré, aujourd'hui la magie de Noël en Alsace est reconnue dans le Monde entier, l'Alsace entière perpétue les traditions de cette évènement qui commémore la venue de l'Enfant Jésus. Les marchés de Noël en Alsace font partie des traditions et apparaissent en même temps que le début de l'avent av