Pont de l'Abattoir




Photo du pont de l'Abattoir de 1909 avec l'écluse du fossé du Faux Rempart, face aux façades le long du quai Turckheim, avec la la tour du Bourreau ''Henckerturm'' vestige des fortifications de Strasbourg du XIIIe siècle. Histoire de Strasbourg.


A partir de la ville romaine d'Argentoratum vont se succéder 6 extensions de la ville, la première en 720 elle couvre la moitié Est de l'île et englobe le castrum romain, la seconde de 1202 à 1220 à l'Ouest de l'île elle clos le centre de la ville. Vient ensuite les agrandissement à l'extérieure de l'ILL d'abord à l'Est, avec la 3è extension de 1228 à 1344, d'où les fortifications partent des Ponts-Couverts à l'Hôpital jusqu'à la Krutenau, puis de 1374 à 1390 la 4è à l'Ouest, des Portes de Schirmeck, de Cronenbourg et de Pierre pour aboutir à l'Ill, le 5è de 1387 à 1441 comprend la petite partie Est de l'Ill à la Citadelle Vauban qui sera construite de 1682-1684. Pour finir, une 6e extension fortifié va voir le jour sous l'occupation allemande de 1880 à 1904, elle va s'étendre sur toute la partie Ouest de Strasbourg incluant la Gare (vestige toujours visible), la Porte de Shiltigheim jusqu'à la porte de la Robertsau au Nord et va rejoindre la Porte de Kehl jusqu'aux fortifications Vauban. Capitale de l'Europe et de l'Alsace, Strasbourg et ses 2000 ans d'histoire possède un centre ville historique unique et exceptionnel, formant un ensemble architectural des plus diversifiés d'Europe, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Strasbourg est une ville accueillante et chaleureuse à découvrir, avec son histoire, son art de vivre et sa gastronomie. La Cathédrale gothique au choeur roman, chef-d'oeuvre de l'architecture médiévale côtoie de son ombre des demeures remarquables de la Renaissance. Les églises romanes et gothiques témoignent d'un passé historique d'une grande richesse, conforté par son quartier romantique de la Petite France sur les bords de l'Ill avec ses maisons à colombages et ses Ponts Couverts, vestiges des fortifications de la ville, renforcé par Vauban avec son barrage devenu une terrasse panoramique. La citée européenne possède également des magnifiques places au nom illustres et évocateurs tels Kléber, Gutenberg, Austerlitz, Broglie... Sans oublier le quartier allemand et son architecture grandiose aux somptueux palais, et ses maisons art-nouveaux qui s'étendent jusqu'aux portes des instances européennes. Strasbourg à vue naître l'Europe et à su développer les bâtiments de ces institutions, tous plus remarquables les uns que les autres. Du Palais de l'Europe et du Conseil de l'Europe au Parlement Européen ainsi que les Droits de l'Homme ou la Pharmacopée ce quartier s'est développé face au somptueux parc de l'Orangerie.


Photo panoramique au lever du jour des chutes du pont de l'Abattoir avec l'écluse du fossé du Faux Rempart, entre le quai Turckheim et le quai Charles Altorffer à Strasbourg. Photo de Strasbourg, histoire du pont de l'Abattoir à Strasbourg.


En 1576, le pont de l'Abattoir de Strasbourg était à l'origine en bois et couvert, il relier le quartier de la Petite France à la Commanderie des Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem (devenu par la suite la prison des femmes et aujourd'hui LENA). Il est reconstruit en 1858 et complété d'un barrage et d'une écluse en 1868. Aujourd'hui le pont de l'Abattoir et la porte d'entrée dans le fossé du Faux Rempart et il relie le quai Turckheim au quai Charles Altorffer, il sert également de barrage et son écluse est utilisée par les bateaux de touristes, de plus il est munis d'une échelle à poissons.


© 2010