Ortie dioïque, Urtica dioica




Photo au mois de juillet d'une Ortie dioïque, Urtica dioica, au bord d'une ancienne gravière, dans la forêt du Rhin de la Robertsau. Description de l'Ortie dioïque.


L'Ortie dioïque ou Grande ortie, également appelée Ortie brulante ou Ortie commune et Ortie urticante "Urtica dioica" est une plante comestible herbacée vivace, de la famille des Urticacées, Urticaceae. Les feuilles dentées sont de couleur vert; elles sont opposées, de forme ovale à lancéolée en pointe, avec d'épaisses nervures sous la feuille. Les fleurs blanchâtres à verdâtres, à l'aisselle des feuilles, sont dioïque, les deux sexes sont portées par des pieds différents; Les fleurs femelles sont réunies en grappes et les fleurs mâles forment de longs chatons pendants. La tige carrée est dressées et non ramifiée. Sa taille varie de 50 à 150 cm. Le fruit est un akène ovale. Si les poils urticants contiennent un liquide irritant, elle n'en demeure pas moins une plante comestible très recherchée. De plus, elle est également utilisée dans l'agriculture biologique, où, macérée, elle constitue le fameux purin d'ortie utilisé comme répulsif contre les insectes ravageurs mais également comme engrais. L'Ortie dioïque peux former de vaste colonies grâce à ses longs rhizomes, elle fleurit de juin à septembre aux bords des forêts humides, des chemins ou des prairies.


Photo au mois d'aout, des fleurs et des feuilles d'une Ortie dioïque, Urtica dioica, au bord d'un chemin, dans la forêt rhénane de la Wantzenau. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo au coeur de l'été, des fleurs verdâtres réunies en grappes, d'une Ortie dioïque, Urtica dioica, au bord d'un ancien méandre, dans la forêt du Rhin. Description de la forêt rhénane.


Le Rhin, "Royale comme le Danube, mystérieux comme le Nil, pailleté d'or comme un fleuve d'Amérique" disait Victor Hugo, ce fleuve majestueux et légendaire, avec ses 1320km de long, est l'un des plus grands d'Europe, il a formé durant des millénaires une plaine alluviale de 300 km de long, le Rhin supérieur. De Bâle à Lauterbourg, les 7000 ha de la forêt alluviale rhénane alsacienne abritent une flore et une faune absolument exceptionnelle. Forêts primaire, cette jungle subtropicale rhénane comprend trois zones principales: la partie basse "Gründe" le long des méandres du Rhin, les "Brunnenwasser" et les "Giessen" qui se compose d'espèces d'arbres à bois tendre, "Le Ried blond" prairies alluviales bordé de saules et de roseaux et la partie haute "Köpfe" où se développe la jungle rhénane avec sa cinquantaine d'espèces d'arbres, arbustes et lianes arborescente. La Forêt du Rhin comprend les milieux naturels les plus riches d'Europe avec la Forêt du Danube.


Photo d'un accouplement d'Agapanthie à pilosité verdâtre ''Agapanthia villosoviridescens'', sur les feuilles d'une Ortie dioïque ''Urtica dioica'', dans la forêt de la Robertsau. Description de l'Ortie dioïque.


L'Agapanthie à pilosité verdâtre ou Agapanthie des cirses "Agapanthia villosoviridescens" également appelée Saperde ardoisée, est un coléoptère de la famille des Cerambycidés, Cerambycidae. Ce longicorne à pilosité ocre verdâtre a les élytres de couleur noir avec une forte ponctuation jaune ochracé. Le pronotum et la tête noirâtre ont de fines bandes ocre. Les grandes antennes sont annelées de gris-bleu et de noir. Sa taille peut variée de 10 à 23 mm. Les larve se développent dans les tiges de plantes herbacées, notamment du Cerfeuil et des chardons. L'Agapanthe du chardon se rencontre du printemps à la fin de l'été sur les fleurs des prairies humides, des friches, des clairières ou en lisières de bois.


Photo d'une Agélène à labyrinthe ''Agelena labyrinthica'', sur une feuille d'Ortie dioïque ''Urtica dioica'', dans la forêt rhénane de la Robertsau. Description de l'Agélène à labyrinthe.


L'Agélène à labyrinthe "Agelena labyrinthica" est une espèce d'araignées de la famille des Agelenidae. Elle est de couleur gris ou brun-claire et possède 2 bandes brun sombre parallèles sur le céphalothorax; l'abdomen comprend également 2 bandes sombres sur les côtés et 1 bande centrale claire rejointe par de fins traits blancs obliques, l'ensemble ressemble à une arête de poisson, l'extrémité inférieure possède de grandes filières. La femelle mesure de 10 à 14 mm et le mâle de 8 à 12 mm. L'Agélène à labyrinthe se rencontre en juillet-aout, sa toile et faite d'une plateforme munie d'une retraite de forme tubulaire, une sorte d'entonnoir lui servant d'abri; elle est la plupart du temps au sol, ou dans un buisson proche du sol.


Photo d'une femelle Pisaure admirable ''Pisaura mirabilis'', postée sur une feuille d'Ortie dioïque ''Urtica dioica'', dans la forêt du Rhin de la Robertsau. Description de la Pisaure admirable.


La Pisaure admirable "Dolomedes fimbriatus" est une espèce d'araignée de la famille des Pisauridés, Pisauridae. Cette araignée a l'abdomen allongé gris claire, beige ou brun, est orné de chevrons qui rétrécisses à l'arrière, avec une ligne sinueuse de part et d'autre. Le céphalothorax est barré d'une large bande longitudinale brune, avec au centre, une fine ligne blanche dépassant à l'avant. Les longues pattes sont brunâtres. Le mâle est plus sombre et plus contrasté. La femelle mesure de 10 à 15 mm et le mâle de 10 à 12 mm. La soie lui sert à fabriquer dans les hautes herbes, la loge et la pouponnière en forme de dôme ou elle y dépose son cocon qu'elle a préalablement portée. La Pisaure admirable se rencontre au printemps ou au début de l'été, dans les roselières, aux bords des étangs et des marécages ou dans les prairies, les garrigues et au bord des chemins.


© 2010