Olivier, Olea europaea




Photo au lever du jour d'une oliveraie sur le Mont d'Or en été, au-dessus de la ville de Manosque, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Photos de l'Olivier ''Olea europaea'', histoire de Manosque.


Située au sud-ouest du département des Alpes-de-Haute-Provence, Manosque est une ville bâtie aux portes du Luberon, au bord de la plaine alluviale de la Durance, dominée par le mont d'Or et la colline de Toutes-Aures. Avant l'occupation romaine, Manosque était une ville celte, d'où son nom, manec qui veut dire colline et asc qui se traduit rivière, Manéasq est donc devenu Manosque. Manosque est la patrie de Jean Giono, célèbre écrivain né le 30 mars 1895 qui inspira Marcel Pagnol pour les filmes: Jofroi en 1933, Angèle 1934, Regain 1937 et La Femme du Boulanger en 1938. Manosque est la plus belle ville et la plus peuplée des Alpes-de-Haute-Provence, on peut y admirer son aspect médiéval avec la porte Saunerie et la porte Soubeyran toute deux du XIVe siècle. La vieille ville est également entourée de boulevards qui ont remplacés les anciens remparts. Son centre ville possède une architecture typiquement provençale avec ses maisons bordant des rues étroites, ses fontaines, ses places accueillant les marchés provençaux... Dans le coeur historique de la cité se trouve également l'église Notre-Dame de Romigier ainsi que l'église romano-gothique Saint-Sauveur des XIIe et XIIIe siècles. Mais Manosque c'est également la tour de l'ancien château du XIIe siècle au sommet du Mont-d'Or, ou ses oliviers, ses vergers et sa nature généreuse ceinturant la ville.


Photo au printemps d'une oliveraie sur le mont Saint-Maxime, au-dessus de la ville de Riez, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Photos de l'Olivier ''Olea europaea'', histoire de Riez.


Considérée comme l'ancienne capitale des Reii, peuple gaulois qui occupait la butte Saint-Maxime avant la conquête romaine, Riez la Romaine est la plus antique cité du département des Alpes-de-Haute-Provence. Elle et située à 525 mètres d'altitude sur le plateau de Valensole, au coeur du Parc Naturel Régional du Verdon, dans la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Cette charmante petite ville provençale possède un patrimoine riche et varié comme les quatre colonnes de granit du Ier siècle, vestige d'un temple dédié à Apollon, elles ont été classées aux Monuments Historiques en 1840 avec le baptistère du Ve siècle dit "le Panthéon". Les remparts édifiés autour de Riez date du XIVe siècle comme les portes Aiguière et Saint-Sol, quand à la tour de l'Horloge, elle aurait été construite au XVIe siècle. La ville comprend également de nombreux hôtels particuliers du XVIe siècle, ils sont dominés par l'église Notre-Dame-de-l'Assomption, ancienne cathédrale de Riez qui fut élevées au XVe siècle et remaniée au XIXe siècle. La chapelle Saint-Maxime du XVIIe siècle et aujourd'hui le siège de la communauté des Soeurs Clarisse, elle domine la cité romane du haut de sa colline. La ville de Riez compte également 9 fontaines et lavoirs, un cadran solaire de 1806 et un musée archéologique. Un patrimoine exceptionnel aux portes des Gorges du Verdon et du lac de Sainte-Croix, où faïenciers, potiers et sculpteurs perpétuent les traditions de l'artisanat d'art de la Provence.


Photo d'un magnifique paysage de la Provence à Puimoisson, où la lavande et le Fenouil embaume le plateau de Valensole à l'ombre des Oliviers. Photos de l'Olivier ''Olea europaea'', histoire du plateau de Valensole.


Le plateau de Valensole est l'un des lieux les plus importants de France en ce qui concerne la culture de la lavande. Il est occupé dès la période romaine où au Ier siècle la cité de Riez se fonde au coeur du plateau comme Gréoux-les-Bains aménagé en thermes par les Romains. Située dans les Alpes-de-Haute-Provence, au Sud-Ouest de Digne-les-Bains, entre la vallée de la Durance à l'Est, les Gorges du Verdon et le lac de Sainte-Croix au Sud, le plateau de Valensole comprend l'une des plus vastes communes de France, Valensole, qui occupe une surface de 12.700 hectares. Le plateau de Valensole fait partie de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, il culmine à une altitude moyenne de 500m et il est essentiellement consacré à la culture de la lavande et des céréales. Surnommé le "grenier de la région", le plateau de Valensole totalise 800 km2, il fait partie du Parc Naturel Régional du Verdon. Une région touristique qui offre une multitude de couleurs et de parfums en toutes saisons, des amandiers en fleurs au mois de mars aux multiple bleus des lavandes et jaune d'or des blés en juillet aux tons chaud de l'automne qui se reflète dans les lacs d'un bleu turquoise, les paysages sont toute au long de l'année une pure merveille. Le plateau de Valensole offre également aux visiteurs la possibilité de découvrir de nombreux sites d'exceptions, comme la ville de Riez ou les beaux villages de Gréoux-les-Bains, Saint-Martin-de-Brômes, Allemagne-en-Provence et Moustiers Sainte-Marie qui est classé dans les plus beaux villages de France. De belles randonnées sont proposés le long du Verdon ou aux bords des lacs d'Esparron, de Sainte-Croix ou des gorges du Verdon sans oublier les magnifiques étendus de champs de lavandes entre Valensole et Puimoisson qui attirent chaque année des milliers de touristes émerveillés par ce spectacle haut en couleur.


Photo en gros plan sur fond de cieldes feuilles et des fruits de l'Oliviers ''Olea europaea''. Description de l'Olivier ''Olea europaea'', photo des arbres et arbustes de France.


L'Olivier ou Olivier commun "Olea europaea" est un arbre de la famille des oléacées "oléacées", typique des paysages méditerranéens, symbole de paix, sagesse et longévité, sa croissance est très lente. Le tronc de l'Olivier est de couleur gris ou argenté et rugueux, il peut devenir tortueux avec l'âge. Les feuilles persistantes sont étroites, allongées et pointues. Les fleures blanches en grappes donnent les olives, des fruits verts puis noirs qui arrivent à maturité à l'automne. l'Olivier est un arbre très résistant au froid mais il n'aime pas l'humidité, il peut atteindre 15m de haut. Il est cultivé pour ses fruits utilisés en cuisine et pour sont huile parfumée, recommandée notamment en raison de la présence d'acide oléique, de polyphénols et de vitamine E, cette huile occupe une place importante dans l'alimentation traditionnelle des pays méditerranéens.


Photo en gros plan des feuilles et des fruits de l'Oliviers ''Olea europaea'', sur le plateau de Valensole, dans le Parc naturel régional du Verdon. Photos de l'Olivier ''Olea europaea'', histoire du Parc naturel régional du Verdon.


Créé le 3 mars 1997, le Parc naturel régional du Verdon se situe dans la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur sur les départements des Alpes-de-Haute-Provence et du Var. D'une surface d'environ 180 000 hectares, le Parc naturel régional du Verdon regroupe des paysages aussi variés que le plateau de Valensole, les Préalpes ou les hautes et basses gorges du Verdon avec le lac de Sainte-Croix et d'Esparron... des paysages de garrigues, de montagnes, de lacs, de champs de lavande et de fenouil où se côtoie les chênes truffiers, les oliveraies parfumés de thym, de romarin et de sarriette. 46 communes sont regroupées au sein du parc pour environ 30 000 habitants, les plus importantes sont Riez, Valensole, Gréoux-les-Bains, Aups et Castellane avec des villages remarquables comme Moustiers-Sainte-Marie ou Bargème classés dans les plus beaux villages de France. Le Parc naturel régional du Verdon offre un terroir particulier d'où résulte des spécialités comme la truffe, l'huile d'olive, le fromage de chèvre ou le miel. La Maison du Parc est située dans le village classé de Moustiers-Sainte-Marie.


Photo à contre-jour au mois d'avril des Oliviers ''Olea europaea'' au prieuré de Ganagobie, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Photos de l'Olivier ''Olea europaea'', histoire du prieuré de Ganagobie.


Le prieuré Notre-Dame de Ganagobie est une Abbaye bénédictine fondée sur un plateau à 650 mètres d'altitude, il domine la vallée de la Durance et le pays de Forcalquier entre Sisteron et Manosque, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence en Région Provence-Alpes-Côtes d'Azur. Le monastère de Ganagobie est classé aux Monuments Historiques, il a été fondé entre 960 et 965 par l'évêque Jean II de Sisteron qui en a fait don en 965 à l'abbaye de Cluny. À la révolution le prieuré est vendu comme bien national, il fut racheté en 1883 par le marquis de Malijay qui le céda aux bénédictins de Sainte Madeleine de Marseille. Puis ce sont les bénédictins d'Hautecombe qui vont s'occuper du prieuré et depuis 1992 c'est la communauté Sainte Madeleine de Marseille qui demeure à Ganagobie. Aujourd'hui le prieuré Notre-Dame de Ganagobie est ouvert au publique, il permet de découvrir un site historique remarquable, l'église, construite dans la première moitié du XIIe siècle sur une base du Xe siècle, possède un remarquable portail sculpté. À l'intérieur les mosaïques exécutée vers 1124 couvre une surface de 72 mètres carrés, sa dimension et sa qualité artistique en font une oeuvre unique en France. Le cloître roman quand à lui est un chef-d'oeuvre du XIIe siècle. Autre trésors du monastère Notre-Dame de Ganagobie, sa bibliothèque riche d'environ 100 000 livres dont huit mille ouvrages du XIIe au XVIIIe siècles. De plus Les moines fabriquent toute une gamme de produits à base d'huiles essentielles reconnus pour leurs qualités: baumes, miels, confitures et articles de parfumerie... en vente à la boutique. Ce site remarquable fut choisit par Marcel Pagnol pour y tourner "Les trois messes basses" en 1954 scénario et dialogues de Marcel Pagnol d'après "Les Lettres de mon moulin" d'Alphonse Daudet avec Henri Vilbert, Marcel Daxely, René Sarvil...


© 2010