Photos des Vins d'Alsace




Photo dans le vignoble alsacien du Crémant d'Alsace et des sept cépages d'Alsace: le Sylvaner, Pinot Blanc, Pinot Gris, Pinot Noir, Muscat, Gewurtztraminer et le Riesling. Photos des vins d'Alsace, histoire de la gastronomie d'Alsace.


Si la gastronomie alsacienne est en partie imprégnée des traditions culinaires germaniques, elle a en plus toute sa palette qui lui ai propre. L'Alsace est probablement la région de France qui comprend la plus vaste diversité de recettes traditionnelles. Pensez-donc, plus de 200 recettes de cuisines alsaciennes composent les menus, d'abord avec les entrées ou soupes, potages, consommés, salades, charcuteries, asperges, tartes... ouvrent l'appétit. je citerai les plus connus: la soupe de pois cassés, la soupe de pommes de terre "Grumbeeresupp", le foie gras "Gänseleber", le Kougelhopf salé, la tarte flambée "Flammekueche", la tarte à l'oignons "Ziewelkueche", la salade mixte de cervelas avec des oeufs et du gruyère, les asperges et toute la panoplie de la charcuterie ou la tourte vigneronne. Vient ensuite les plats principaux qui commencent par les poissons comme la carpe frite du Pays du Sundgau avec sa salade de pommes de terre "Grumbeere Salad", le brochet à la crème "Hecht mit rahmsauce", la matelotte au riesling "Mattelott, le filet de sandre au riesling, la truite aux amandes "Foralle met mandle" ou au bleu, le hareng mariné à la crème "Marinierti Hari"... On poursuit par les viandes avec des incontournables comme: la potée boulangère "Baeckeoffe", la choucroute alsacienne "Sürkrüt", les navets salés "Süri Rüewe", le coq au riesling "A Güller nooch Elsasser Art", les pommes de terre marcaires "Roïgebrageldi", la bavette de boeuf farcie "G'fellti Büchlämpe", les galettes de viande "Fleischkiechle", le civet de lapin "Hasepfaffer, l'oie rôtie et farcie "G'fetti Gans, les paupiettes de boeuf "Rindsroulade", le "Rossbif" cheval braisé au vin rouge ... ces succulents mets traditionnels s'accompagnent d'une foule de recettes, on évite les frites mais on privilégie les nouilles fraîches "Salbschtgemachti Nüdle" ou les quenelles à la souabe "Spätzele" mais également de galettes de pommes de terre "Grumbeerekiechle" ou de choux-fleur, de quenelles au fromage blanc "Kasknepfle"ou de pommes de terre "Büewespitzle" ou encore de fois "Lawerkneple", du Chou rouge aux pommes "Rotkrüt mit Epfel"... et je termine par mon repas alsacien préféré les petits pains gonflés à la vapeur "Dampfnüdle" qui peuvent se manger salés ou sucrés. Mais la gastronomie alsacienne est également réputée dans le monde entier pour ses desserts, le "Kugelhopf" bien sûr, mais également les petits gâteaux de Noël "Wihnarchtsbredele" qui comptent une centaine de sortes, et aussi les tartes au fromage blanc "Käsküeche", aux quetsches " Quatschküeche", aux pommes "Apfelküche", aux mirabelles "Mirabelleküeche", à la rhubarbe "Rhabarwerküeche", mais également aux myrtilles "Heidelbeereküche", le pain d'épices "Leckerli", le mendiant aux cerises ou aux pommes "Bettelmann", les beignets de pommes "Apfelkiechle" ou de carnaval, "Fasenachtskiechle", le gâteau au Streusel "Streuselküeche", les "Mannalas" de la Saint-Nicolas, les brioches de nouvel an à l'alsacienne "Neijohr stollen", le gateau de santé "Gsundheitsküeche" ou le biscuit fourré "Gfillti Biskuit" et encore l'agneau Pascal "Oschterlammele"... Mais l'Alsace est également la première région productrice de bière en France ou 60% de la production nationale est brassée dans la région. elle est également réputée pour ses vins produits dès la période romaine au 1er siècle, ils sont constitués de sept cépages: le riesling, gewurztraminer, pinot gris, pinot blanc, sylvaner, muscat et pinot noir à cela se rajoute le crémant d'Alsace. Autre traditions local issus de la distillation de jus fermentés, les eaux-de-vie, le schnaps, notamment à base de de cerises "Kirch", de poires, fruits rouges, mirabelles, quetsches, coings ou Le marc d'Alsace à partir de gewurztraminer. De nombreuses autres produits de bouches sont produites en Alsace comme le vinaigre Melfor et le raifort, le fromage de Munser ou du tomme du Ried, les confitures, le miel qui bénéficie d'une indication géographique protégée depuis 2005, le sucre issus de la betteraves à Erstein, l'eau plate ou gazeuse des sources minérales de Ribeauvillé "Carola", de Niederbronn-les-Bains "Celtic", de Soultzmatt "Lisbeth" et de Wattwiller. Voilà un résumé des meilleures recettes et produits de bouche d'Alsace, une cuisine traditionnelle de terroir riche et variée, une gastronomie gourmande qui se passe de génération en génération.


Photo au coeur de l'automne d'une carafe à vin avec un verre de blanc et de rouge, sur la route des vins d'Alsace avec en fond, un village alsacien. Histoire de la route des vins d'Alsace, Photos de la gastronomie alsacienne.


La Route des Vins d'Alsace s'étend de Marlenheim dans le Bas-Rhin jusqu'à Thann au Sud du Haut-Rhin, sans oublier le Pays Viticole de Cleebourg au Nord de l'Alsace qui vaut le déplacement. Parcouru par des millions de visiteurs chaque année, la Route des Vins d'Alsace est la plus vieille route des vins de France. Créée en 1953, elle comprend une centaine de villes et villages de charmes blottis sur les contreforts Vosgiens. Le vignoble alsacien et dominé sur ses 170 km par des châteaux médiévaux aussi illustres que remarquables, il accueil des musées du patrimoine ou du vin comme l'Ecomusée d'Ungersheim, le Musée du Pain d'épices Lips à Gertwiller, le Musée Régional du Vignoble et des Vins d'Alsace à Kientzheim, le Musée Westercamp à Wissembourg qui est consacré en grande partie à l'histoire du vin, ou le Musée de la Folie Marco à Barr... De plus, la Route des Vins d'Alsace possède de très beaux chemins de découvertes tant sur le patrimoine culturel que naturel sur les pentes des collines calcaires. Forte de ses grands crues classée, ses vendanges tardives, Crémant d'Alsace et ses 7 cépages réputées: le Sylvaner, le Pinot Blanc, Le Riesling, le Muscat d'Alsace, le Pinot Gris (ancien Tokay Pinot Gris), le Gewurtztraminer et le Pinot noir, la Route des Vins d'Alsace est une invitation à la dégustation, dans ses caves à vins historiques ou lors des fêtes folkloriques animées tout au long de l'année.


C'est les Romains dès le 1er siècle qui apporte en Alsace la culture de la vigne, puis les Mérovingiens et les Carolingiens vont la développer, le XVIe siècle marque l'apogée de la viticulture et aujourd'hui l'Alsace compte 51 Grand Crus.



© 2010