Photos de la place de la République à Wissembourg




Photo de la place de la République avec l'hôtel de ville du XVIIIe siècle, l'office de tourisme et en fond, l'église abbatiale Saints-Pierre-et-Paul de Wissembourg XIe, XIIIe et XIVe siècles. Histoire de Wissembourg, photos de Wissembourg.


La ville de Wissembourg est située en Alsace du Nord, dans l'Outre-Forêt, elle est une des portes de France, elle s'étend sur les deux rives de la Lauter, entre les collines du piémont des Vosges du Nord et la forêt de Bienwald. Wissembourg c'est fondée vers 650, à l'origine il s'agit d'un important monastère implanté sur une île de la Lauter, aux pieds des Vosges du Nord. L'abbaye Saint-Pierre-et-Paul devient de plus en plus puissante, jusqu'à devenir le domaine le plus riche d'Alsace au XIe siècle. Au XIIe siècle se forme un village autour des remparts de l'abbaye, il va également prendre de l'ampleur jusqu'au XIIIe siècle, Wissembourg est alors une grande et puissante cité fortifié, en 1354 elle rejoint les villes libres de la Décapole qui sont: Munster, Colmar, Turckheim, Kaysersberg, Mulhouse, Obernai, Rosheim, Haguenau et Wissembourg, elles seront rejointes par Seltz vers 1400 et par Landau en 1521, ces villes de la décapole s'engagent à se porter assistance en cas de guerre. Suite à la Guerre des paysans, Wissembourg adhère à la Réforme en 1534, sans suis une période faste, basée sur le commerce jusqu'à la Guerre de 30 ans (1618 - 1648) et les autres conflits qui vont suivre comme en 1677 sous Louis XIV où la cité fortifiée sera en partie démantelée, la grande bataille franco-allemande de 1870-1871 qui laissera longtemps des traces dans la mémoire collective. La seconde Guerre Mondiale c'est également solder par d'importantes destructions lors de la dernière offensive lancé par Hitler, le 31 décembre 1944 "l'opération Nordwind" traduit par "l'opération Vent du Nord". Wissembourg offre aujourd'hui aux promeneurs différents lieux aux charmes indéniable: du vignoble aux forêts dense du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, ou du grès rose de l'ancienne abbatiale, à la couleur des tuiles rouges de la Maison du Sel, l'esprit de cette cité médiévale créé une atmosphère recherchée par de nombreux visiteurs. Vieille cité romane, la ville de Wissembourg a su garder intact son cachet médiéval avec ses tours fortifiées et ses remparts des XIIIe, XVe et XVIIIe siècles, son ancienne église abbatiale romano-gothique Saint-Pierre-et-Paul des XIe, XIIIe et XIVe siècles, la Maison du Sel XVe siècle, la Maison de l'Ami Fritz XVIe siècle, le palais Stanislas qui fut le refuge du roi de Pologne Stanislas Leszczynski et de sa fille lors de leur exil de 1719 à 1725... des siècles d'histoires à découvrir au fil des rues, des places ou sur les bords de la Lauter, dans cette cité d'exception qui fait de Wissembourg un des 100 plus beaux détours de France.


Photo de la place de la République en fleurs à Wissembourg, face à l'Hôtel de Ville du XVIIIe siècle, à ses côtés et en fond, l'Hostellerie du Cygne affiche un style néo-Rnaissance de toute beauté. Histoire de l'hôtel de ville de Wissembourg.


L'Hôtel de Ville de Wissembourg a été construit entre 1741 et 1752 sur les plans de l'architecte Joseph Massol dans le style classique français du XVIIIe siècle, il remplace l'ancien "Rathaus" disparu dans un terrible incendie en janvier 1677. L'Hôtel de Ville a été bâti en grès des Vosges sur trois étages, il est munis d'un beau cadran solaire et d'un grand balcon central au premier niveau. Le troisième étage de l'Hôtel de Ville est surmonté d'un superbe fronton sculpté au-dessus du quel a été flanqué une tour beffroi, elle comprend un clocheton et une girouette au sommet ainsi qu'une horloge surmontée d'une inscription: «Sous le règne de Louis XV, je me suis relevé de mes cendres». L'Hôtel de ville de Wissembourg est inscrit dans l'inventaire des Monuments Historiques depuis 1929, sauf la façade et la toiture qui ont été classé aux Monuments Historiques en 1932.


Photo de la place de la République sous la neige, au mois de décembre, avec, dépassant des sapins de Noël, l'Hôtel de Ville de Wissembourg du XVIIIe siècle. Photos de Noël à Wissembourg, histoire de Noël en Alsace, tourisme à Wissembourg.


C'est à partir du mois de novembre que toute l'Alsace se prépare pour les fééries de Noël. Toutes les villes et villages d'Alsace se parent de lumières et de décorations, les marchés de Noël commencent à voir le jour, fin novembre. L'esprit de Noël commence à naître, l'Alsace s'illumine du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest, les sapins de Noël et les illuminations habillent la région toute entière... que la fête commence. Cette ferveur pour la fête de Noël en Alsace ne date pas de ce siècle, mais il faut remonter au XIVe siècle, ou à Strasbourg le premier marché de Noël au Monde voit le Jour. Ce marché de Noël au moyen-age est appelé Marché Saint-Nicolas ou "Klausenmärik", il se trouve alors à l'emplacement de l'actuel Palais Rohan, sur le bord de l'Ill, en 1570 il prendra le nom de l'enfant Jésus, "Christkindel" et sera implanté à la place de la Cathédrale, au XIXe siècle il est déplacé à la place Kléber, puis en 1871 il est à nouveau transféré, cette fois à la place Broglie ou il va y rester sous le nom définitif de Marché de l'Enfant Jésus ou "Christkindelsmärik". L'origine du sapin de Noël "Weihnachtsbäume", quand à lui, date de 1521, il voit le jour dans la ville bas-rhinoise de Sélestat qui possède à la Bibliothèque Humaniste, les premiers écris. Noël à toujours était une grande fête en Alsace et durant les siècles elle à perduré, aujourd'hui la magie de Noël en Alsace est reconnue dans le Monde entier, l'Alsace entière perpétue les traditions de cette évènement qui commémore la venue de l'Enfant Jésus. Les marchés de Noël en Alsace font partie des traditions et apparaissent en même temps que le début de l'avent avec sa légendaire couronne, à l'origine, les marchés de Noël ne se faisaient que dans les grandes villes, actuellement ils s'étendent jusque dans nos campagnes afin d'y apporter la magie de Noël, avec ses illuminations, lucioles, décorations... souvent animés par des crèches vivantes et les légendes de Noël.


Photo de la tour-beffroi de l'Hôtel de Ville du XVIIIe siècle, sur la place de la République à Wissembourg, dans le département du Bas-Rhin, en Région Alsace. Photos de Wissembourg, histoire de l'Alsace, tourisme à Wissembourg.


L'Alsace est la plus petite des régions de France, elle se divise en deux départements, le Haut-Rhin au sud et le Bas-Rhin au nord. L'Alsace se situe au coeur de l'Europe, en bordure des frontières de la Suisse et de l'Allemagne, elle est délimitée à l'est par le Rhin et à l'ouest par les Vosges. Au nord, le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord est un espace naturel très diversifié qui s'étend sur 83 000 hectares, il renferme de nombreux trésors architecturaux dans les villes de Saverne Bouxwiller ou Wissembourg, de plus, la ligne Maginot témoigne de l'architecture militaire défensive de 39-40. Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord comprend également de nombreux châteaux forts, des villages pittoresques ainsi que de très belles églises romanes et gothiques. Plus au Sud, le Kochersberg, pays du houblon, renferme de petits villages de charme et de beaux sites romans. Les Vosges sont un paradis pour les marcheurs, de la vallée de la Bruche au champ du Feu en passant par le Mont Sainte-Odile, le val de Villé, le val d'Argent jusqu'au château du Haut-Koenigsbourg, les découvertes de l'Histoire de l'Alsace s'enchaînent dans des paysages d'exceptions. En montant aux lacs blanc ou noir les Hautes Vosges offrent des panoramas de toutes beautés avec la route des crêtes et les nombreux sommets dont le plus haut est le Grand Ballon qui culmine à 1424m. En descendant par la vallée de Munster ou par la vallée de la Thur on débouche sur le département du Haut-Rhin, à l'extrême sud se trouve l'Alsace méridionale du Sundgau et du Jura Alsacien, un pays vallonné ou l'authenticité et les traditions ont gardés toutes leurs saveurs. En remontant vers le nord la ville de Mulhouse qui est la deuxième agglomération d'Alsace dévoile son histoire et ses musées, son centre ville historique est de toute beauté avec son Hôtel de Ville de style Renaissance rhénane où le Temple Saint-Etienne. Vient alors le coeur de la plaine d'Alsace, avec l'écomusée d'Ungersheim, l'un des plus importants d'Europe, une reconstitution d'un vieux village alsacien regroupant un patrimoine du XVe siècle au XXe siècle. Situé au coeur du vignoble, la ville de Colmar est le chef lieu du département du Haut-Rhin, elle possède un patrimoine architectural extraordinaire, avec ses vieux quartiers et ses maisons alsaciennes colorées. La route des vins d'Alsace est prisée par des millions de touristes, elle s'étend depuis la ville de Thann, Guebwiller en passant par Rouffach ou Eguisheim, classé village préféré des Français le vendredi 7 juin 2013, Eguisheim est également classé dans les plus beaux villages de France comme Riquewihr, Hunawihr ou Mittelbergheim. La route des vins d'Alsace couvre le piémont des Vosges, une grande quantité de châteaux médiévaux sont à visiter comme les châteaux d'Husseren, de Ribeauvillé la cité des ménétriers, Kaysersberg l'impériale, ou Andlau qui possède également une magnifique abbaye, sans oublier le mur païen au dessus de la superbe ville d'Obernai, ou plus au nord la cité romane de Rosheim qui débouche sur Molsheim pour franchir une jolie vallée viticole qui va jusqu'à Marlenheim. Mais revenons du côté du Rhin, où la remarquable cité Vauban de Neuf Brisach avec ses fortifications de 1699 à 1709, nous fait arriver dans le grand Ried Centre Alsace, aux prairies magnifiquement fleuries sur les bords de l'Ill. La rivière de l'Ill nous porte à Sélestat, la ville humaniste ou est né le sapin de Noël. Sélestat est la capitale du Ried Centre Alsace, Ried qui accueille une des plus belles églises baroque de France, la prestigieuse abbatiale d'Ebersmunster des XVIIe et XVIIIe siècles. Ce voyage initiatique à travers l'Alsace nous amènes à Strasbourg, capitale de l'Alsace et capitale de l'Europe, elle accueille les grandes institutions européennes, Conseil de l'Europe, Parlement européen, Observatoire Européen de l'Audiovisuel, Fonds Eurimages, Pharmacopée européenne, Cour européenne des Droits de l'Homme... et la chaîne franco-allemande ARTE. Outre la majestueuse Cathédrale Notre-Dame, la ville de Strasbourg possède de remarquables maisons alsaciennes, palais, fortifications... dans les différents secteurs de l'ellipse insulaire. Elle est la capitale mondiale de Noël, et possède un quartier allemand des plus remarquables, la "Neustadt". En quittant cette ville majestueuse, vers le nord s'ouvre la ville impériale de Haguenau avec ses impressionnants monuments classés et sa forêt indivise, ou forêt sainte, où de nombreux ermites ont élu domicile comme le très célèbre Saint Arbogast qui fut évêque de Strasbourg. Cette région du nord de l'Alsace se nomme l'Outre-forêt, elle possède de magnifiques villages alsaciens typiques comme Seebach, Kuhlendorf ou Hunspach, qui est classé dans les plus beaux villages de France. Mais cette région est également à découvrir pour ses deux villages de potiers traditionnels, Betschdorf et Soufflenheim qui accueillent chaque année de nombreux visiteurs dans leurs ateliers. Cette visite prend fin le long du Rhin avec le delta de la Sauer, un paradis de méandres des forêts rhénanes, qui, du nord au sud, représentent les milieux naturels les plus riches d'Europe. Cette découverte virtuelle et sommaire de l'Alsace vous a montré une partie des trésors que renferme cette région qui a été classée par le guide de voyages Lonely Planet dans les 10 plus belles régions incontournables du monde.


© 2010