Photos panoramiques de Saverne




Photo panoramique au levé du jour du port de plaisance sur le Canal de la Marne au Rhin et de la façade Est du château des Rohan, dans la ville de Saverne. Photos de Saverne, histoire du château des Rohan de Saverne, Visiter les Vosges du Nord.


Le château des Rohan de Saverne a été construit au XVIIIe siècle par le cardinal Louis René de Rohan sur des plans des architecte Salins de Montfort et Alphonse Lejeune, il fait suite au château des Fürstengerg incendié en 1779. De style néoclassique, le château des Rohan se situe dans le centre historique de Saverne, place du Générale-de-Gaulle et donne à l'arrière sur le port de plaisance de la ville et le canal de la Marne au Rhin. Le château des Rohan de Saverne accueil le musées archéologique d'art et d'histoire ainsi que le musée Louise Weiss, une école primaire, une auberge de jeunesse et une salle de spectacle, "l'Espace Rohan". Le château des Rohan de Saverne fait l'objet de différents classements au titre des Monuments Historiques: le terrains en avant de la façade Nord par décret du 12 février 1933, le terrain à l'Ouest par décret du 21 novembre 1934, l'ensemble des façades et des toitures, le grand vestibule et les deux grandes salles du rez-de-chaussée, l'escalier latéral Sud du corps central, la cour d'honneur et les deux pavillons de conciergerie avec leurs aménagements annexes du Second Empire, les grilles fermant la cour d'honneur et la partie du jardin attenant au château par arrêté du 6 novembre 1995.


Photo panoramique du port de plaisance de Saverne qui accueil 70 bateaux et une base de location, derrière le majestueux château des Rohan, sur le grand bassin du canal de la Marne au Rhin. Photos de Saverne, histoire du Canal de la Marne aux Rhin.


Le Canal de la Marne au Rhin fut bâtit au XIXe siècle, il s'étend sur 312 km et compte 178 écluses, il relie la Marne connectée au réseau navigable de la Seine à Vitry-le-François et rejoint le Rhin à Strasbourg. Sur son passage le Canal de la Marne au Rhin offre de spectaculaires découvertes comme le port de plaisance de Toul avec vue sur la Cathédrale Saint-Etienne XIIIe-XVe siècles, le plan incliné de Saint-Louis-Arzviller ou le château médiéval de Lutzelbourg en Moselle. Une fois passé la double écluse et le château des Rohan de Saverne, le canal longe la rivière de la Zorn et traverse la forêt de Brumath pour aboutir à Strasbourg en plein quartier européen avant de finir sa course dans le Rhin.


Photo panoramique à la tombée de la nuit dans la Grand'Rue de Saverne, dans le centre historique du ''Pays des Lumières'' à la porte de l'Alsace. Alsace photos, histoire de Noël à Saverne, photos de Saverne.


Saverne et la capitale du Pays des Lumières qui part de La Petite Pierre et rejoint Wangenbourg-Engenthal dans la Suisse d'Alsace, elle comprend également les villes de Marmoutier et Wasselonne. Porte de l'Alsace, Saverne illumine le piémont des Vosges avec sont sentier de lumière, de la gare à la place Saint Nicolas, c'est un cortège extraordinaire qui s'offre aux visiteurs. À Saverne, la magie de Noël opère de suite, sont sentier lumineux est une pure merveille, la ville scintille de mille lumières, outre les illuminations, la cité transporte les visiteurs vers toutes les traditions de Noël en Alsace: marché de Noël "Christkindel", calendrier géant de l'Avent, patinoire, vin chaud bredle...


Photo panoramique du Christ Mort ou Christ Gisant du XIVe ou XVe siècle dans la nef gothique de l'église Notre-Dame-en-sa-Nativité XIIe siècle. Photos de Saverne, histoire de l'église paroissiale Notre-Dame-en-sa-Nativité de Saverne.


L'église paroissiale Notre-Dame-en-sa-Nativité, sur la place de l'Eglise, mélange les styles roman et gothique, elle a été construite en plusieurs phases: le clocher-porche et les murs latéraux sont du XIIe siècle, l'agrandissement de la tour et la transformation de la nef du XIVe siècle, quand au choeur gothique il fut achevé au XVe siècle. L'église paroissiale Notre-Dame-en-sa-Nativité de Saverne est classée aux Monuments Historiques depuis 1977.


Photo panoramique de la Roseraie de Saverne, la deuxième plus importante de France, décorée en 2002 par le Comité Mondial de la Rose. Histoire de la roseraie de Saverne, photos de Saverne, Saverne ''citée de la Rose''.


Créée en 1898 par Louis Walter, la Société Alsacienne et Lorraine des Amis des Roses, à pour but de promouvoir la culture des roses, la roseraie de Saverne regroupe plus de 8 500 rosiers pour 550 variétés de roses sur une surface de 1,5 hectare. Située au Col de Saverne, la roseraie est un grand jardin aux parfums subtile et envoutant superbement mis en valeur par des bénévoles passionnés.


Photo panoramique verticale de la Taverne Katz construite en 1605, 80 Grand'Rue, dans le centre historique de la ville de Saverne. Histoire de Saverne, photos de la Taverne Katz à Saverne, tourisme en Alsace.


La ville de Saverne possède une histoire et une architecture des plus remarquables qui ont été sculptées de l'antiquité à nos jours. D'abord part sa position stratégique, Saverne est occupé par les romains, qui y établissent un relais permettant le contrôle de la route Strasbourg-Metz. Au IIIe siècle les romains construisent un castrum, pour contrer les invasions germaniques. Disputée entre les rois de France et de Germanie, Saverne passe sous la domination de l'Empire jusqu'en 1648, les évêques de Strasbourg y édifient le château de Haut Barr en 1123, puis acquièrent une partie de Saverne en 1193, en 1236, ils en sont les maîtres de la ville et y installent au XVe siècle leurs capitale administrative, Saverne restera en leurs possessions jusqu'à la Révolution. En 1525 Saverne va subir la guerre des Paysans ou "Rustauds" puis la guerre de Trente Ans avant de rentrer au XVIIIe siècle dans les grandes années de la ville, grâce aux Princes-Evêques de la famille des Fürstenberg, puis des Rohan qui transforment le château en palais "le Versailles alsacien". Aujourd'hui Saverne est une très belle ville moyenne d'Alsace, très touristique, elle est une des porte de la Région et possède un port de plaisance très fréquenté. Saverne et également muni d'un très beau centre-ville piétons, avec de superbes demeures Renaissance à pans de bois, dont la très célèbre Taverne Katz, mais également une somptueuse église romane, un cloître du XIVe siècle, des remparts des IIIe et IVe siècle, des fontaines des XVIIIe et XIXe siècles et bien sur le merveilleux Château des Rohan du XVIIIe siècle. La ville de Saverne est dominée également par deux châteaux médiévaux, le Haut-Barr et le Greifenstein où Griffon ainsi que par la Grotte Saint-Vit.


Photo panoramique verticale du magnifique jardin alpestre de la Grotte Saint-Vit au-dessus de la ville de Saverne, dans le Parc Nauturel Régional des Vosges du Nord. Histoire de la Grotte Saint-Vit, photos de Saverne, tourisme en Alsace.


La Grotte de Saint-Vit se situe dans le massif forestier du Schlosserhoehe, à Saverne, le site surplombe la vallée de la Zorn, dans le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord. La grotte était habitée dès 1338 par un ermite qui avait comme devoirs la surveillance du lieu, l'accueil des pèlerins et l'entretient de la chapelle et des bâtiments. L'histoire raconte que la Grotte de Saint-Vit était un important lieu de pèlerinage dès 1518 ou des malades atteints de la chorée de Sydenham dite "danse de Saint Guy" y venaient en quête d'un miracle. Le site se compose alors de deux chapelles, une sur le plateau et l'autre dans la grotte en contre-bas. Jusqu'à la Révolution Française la Grotte Saint-Vit va accueillir les pèlerins, puis le site est progressivement abandonné, en 1865 un incendie détruit la chapelle du haut. Aujourd'hui la grotte Saint-Vit et le merveilleux jardin sont entretenus par les bénévoles de l'Association des Amis de la Grotte Saint-Vit qui en ont fait un véritable paradis.


Photo panoramique dans le brouillard de la passerelle appelée ''Pont du Diable'', au château de Haut-Barr XIIe siècle, sur les hauteurs de Saverne. Photos de Saverne, histoire du château du Haut-Barr à Saverne, photos des châteaux forts d'Alsace.


Les origines du château du Haut-Barr remonterait à la fin du XIe ou au début du XIIe siècle, propriété de l'Église de Strasbourg, l'évêque Cunon en confit la garde à Merboto de Borr. La forteresse épiscopale occupe alors deux des trois rochers jusqu'en 1168, où, sous les conseils de Frédéric de Barberousse, l'évêque Robert de Strasbourg acquiert le troisième rocher, le Markfelsen qui appartient à l'abbaye de Marmoutier. Le château est agrandi, il comprend un donjon sur le rocher Nord, une chapelle castrale dédiée à Saint-Nicolas et à la Sainte-Trinité, un donjon et un palais seigneurial sur le rocher du milieu ainsi qu'un puissant mur bouclier sur le rocher Nord qui est relier par une passerelle dite " le Pont du Diable". La chapelle romane Saint Nicolas, est remaniée au XIIIe siècle par Conrad de Lichteberg qui y adjoint un choeur gothique, et c'est l'évêque de Toul qui y consacre l'autel dédié à la Sainte-Trinité en 1295, sans suit un important flux de pèlerins. En 1356 un gros tremblement de terre à lieu, il endommage sérieusement le château du Haut-Barr qui sera reconstruit en 1360. Lors de la guerre des Rustaud en 1525 la forteresse épiscopale du Haut-Barr est assiégée, mais le château tient bon et il est sauvé par le comte de Salm arrivé en renfort. Au XVIe siècle le château du Haut-Barr est agrandi et renforcé par l'évêque Manderscheidt qui l'adapte à l'artillerie. Lors de la guerre de Trente Ans, le château du Haut-Barr n'est pas touché, c'est suite au traité de Westphalie qu'il sera démantelé comme un grand nombre de châteaux en Alsace. En 1743 le château est restauré et consolidé par les troupes françaises, il sera entretenu jusqu'en 1772 pour être ensuite définitivement abandonné. Surnommé dès le XVe siècle l'"oeil de l'Alsace", le château du Haut Barr domine la vallée de la Zorn, la plaine d'Alsace et la ville de Saverne. Le château du Haut-Barr est classé aux Monuments Historiques depuis 1874.


Photo panoramique au lever du jour, au-dessus des châteaux de Greifenstein ou Griffon XIIe et XIIIe siècles qui dominent la vallée de la Zorn à Saverne. Photos de Saverne, histoire des châteaux forts d'Alsace, tourisme en Alsace.


Derrière les clichés habituelles, l'Alsace cache de nombreuses merveilles et trésors à découvrir, du Sundgau à la plaine d'Alsace, de l'Alsace du Nord aux Vosges du Nord en passant par la route des vins et en rentrant dans les Vosges, la Région Alsace et une terre de châteaux, on y comptait près de 500 châteaux et fortifications, environs 300 en plaine et 200 dans les Vosges et Vosges du nord. Pour la plupart, ils sont construits en grès des Vosges ou en granit par la noblesse au Moyen Âge, entre le XIe et le XVe siècle pour les châteaux forts et du XVIe au XVIIIe siècle pour les châteaux du type palais. Aujourd'hui les châteaux d'Alsace racontent une grande histoire de notre région, de l'enceinte Celte et Romane du Mur Païen au Moyen Àge, de la Renaissance aux fortifications Vauban jusqu'à nos jours, ils sont les témoins de notre passé. Enceinte mégalithique, castrum romain, châteaux forts des Vosges ou de la plaine d'Alsace, fortifications, forteresses, villes ou villages fortifiés, citadelles, maisons fortes, ruines, vestiges... hier habités ils sont aujourd'hui restaurés, mis en valeurs et font partis du patrimoine historique et culturel cher aux alsaciens. Barbacane, tours, donjons, chemins de ronde, mâchicoulis, courtines, meurtrières, oriels, hourdes, logis, palais seigneurial... de nombreuses associations de bénévoles se sont créées en Alsace travaillant sans relâche et par tous les temps à la reconstitution de nos châteaux.


Photo panoramique au lever du jour sur le donjon du château du Vienx-Greifenstein ou Griffon XIIe siècle à Saverne, au mois de janvier. Photos de Saverne, histoire du château de Greifenstein, photos des châteaux forts d'Alsace.


Le château de Greifenstein ou Griffon fait face au château du Haut-Barr et des deux Geroldseck, il domine la vallée de la Zorn à 360m d'altitude. Construit au XIIe siècle, le château du Griffon se divise en deux château, le Vieux et le Nouveau-Greifenstein. La première mention du château date de 1156 et concerne le chevalier Merboto de Greifenstein qui en est le propriétaire et qui est au service de l'évêque de Strasbourg. Vers 1217 le château passe au mains des Ochsenstein mais le fief reste aux Greifenstein, de 1240 à 1328 le nouveau (ou petit) Greifenstein est construit. En 1450 la lignée des Greifenstein prend fin, le château passe alors de mains en mains. Ruiné lors de la guerre de 30 ans les deux châteaux du Greifenstein passe à l'évêque Guillaume de Hohenstein en 1516, et en 1674 la forteresse sera entièrement démanteler par Turenne. Aujourd'hui les ruines du "Griffon" sont composés à l'Ouest d'un grand donjon roman en grès et pierres de bossages du XIIe siècle et à l'Est d'un donjon en pierres de bossages et des vestiges du logis seigneurial. Les châteaux de Greifenstein ou Griffon sont classés aux Monuments Historiques depuis 1898.


© 2010