Photos de la crypte romane




Photo de l'ensemble de la crypte romane Notre-Dame avec ses deux salles, occdentale et orientale, dans l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul à Andlau. Histoire de la route romane d'Alsace, photos de l'ancienne église abbatiale Sainte Richarde d'Andlau.


Du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest de l'Alsace la Route Romane est une invitation à une découverte historique et architecturale des plus remarquable. Le patrimoine roman d'Alsace comprend plus de 120 sites répartis dans toute la Région, de la plaine, à la montagne en passant par le vignoble, ils sont représentés par des églises, des abbayes, des châteaux, et des maisons comme à Rosheim. L'architecture romane en Alsace c'est développée du Xe siècle au début du XIIIe siècle, les églises romanes alsaciennes se caractérisent par des masses murales fortes et une simplicité des formes. L'apogée de cet art se situe au XIIe siècle, ou peu à peu, la disparition des édifices à plan centré font place à deux tours latérales ornées de portails à tympans richement sculptés et adoptent un choeur polygonal, les éléments de décors se concentrant sur les portails et les chapiteaux des colonnes.


Photo de la crypte romane Notre-Dame, avec la statue de l'ours devant le trou, haut lieux dénergie de l'ancienne église abbatiale Sainte-Richarde d'Andlau. Histoire de la crypte de l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul à Andlau, photos d'Andlau.


La dévotion à Notre-Dame de la crypte à Andlau pourrait remonter à la fin du IXe siècle, les chanoinesses s'y réunissaient chaque jour pour implorer Notre-Dame. On accède à la crypte de l'ancienne église abbatiale Sainte-Richarde par une entrée aménagée au XIIIe siècle dans le transept Nord. La crypte se compose de deux salles bien distinctes, la première salle de la crypte du XIe siècle à l'Ouest et quasiment carrée, elle se compose de trois vaisseaux à trois travées chacun, voûtées d'arête et séparées par des arcs doubleaux et et formerets, qui retombent sur des colonnes à chapiteaux cubiques. La deuxième salle de la crypte du XIe ou début XIIe siècle à l'Est, est plus large et plus haute, de plan rectangulaire, elle est également voûtées d'arêtes à doubleaux qui retombent au centre sur quatre colonne, cependant, du côté des murs latéraux, la retombée des voûtes se fait sur des demi-colonnes, cette deuxième salle est ajourée par trois fenêtres en plein cintre portant des vitraux. La crypte de l'église abbatiale Sainte-Richarde possède un grand nombre de statues remarquables, reliquaires, ex-voto... ainsi que la statue de l'ours en pierre du XVIe siècle qui évoque le souvenir de la fondation de l'abbaye d'Andlau par Sainte Richarde. Cette statue a été placée en 1857 à l'emplacement du trou que l'ours aurait creusé pour indiquer à la Sainte l'emplacement de sa fondation. Ce trou est aujourd'hui recouvert par un couvercle de bois qu'il suffit de soulever pour y mettre les pieds et de nombreux pèlerins y reconnaissent des propriétés curatives. La crypte de l'ancienne église abbatiale Sainte-Richarde d'Andlau est classée aux Monuments Historiques depuis 1930.


Photo du trou trappe ouverte, avec la statue de l'ours, dans la crypte romane Notre-Dame de l'ancienne église abbatiale Sainte-Richarde à Andlau. Alsace photos, photos d'Andlau, histoire de l'abbaye d'Andlau, tourisme en Alsace.


La statue de l'ours en pierre du XVIe siècle évoque le souvenir de la fondation de l'abbaye d'Andlau par Sainte Richarde, cette statue a été placée en 1857 à l'emplacement du trou que l'ours aurait creusé pour indiquer à la Sainte l'emplacement de sa fondation. Ce trou est aujourd'hui recouvert par un couvercle de bois qu'il suffit de soulever pour y mettre les pieds et de nombreux pèlerins y reconnaisse des propriétés curatives.


Photo de l'entrée dans la salle orientale de la crypte romane Notre-Dame, sous le choeur de l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul à Andlau. Histoire des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, photos d'Andlau.


Saint Jacques le Majeur est l'un des douze apôtres, fils de Zébédée et de Salomé et frère de Saint Jean avec qui il pêché sur le lac de Tibériade. Il est témoin, avec Pierre et Jean, de miracles et de la Transfiguration ainsi que la prière de Jésus au Mont des Oliviers. Après la mort de Jésus, Saint Jacques le Majeur est témoin de la troisième apparition du Christ, sur les bords du lac de Tibériade lors de la pêche miraculeuse. Saint Jacques le Majeur fut décapité à Jérusalem en l'an 44, la légende à fait de lui l'apôtre de l'Espagne. La tradition veut que les compagnons de Saint Jacques auraient pris un bateau avec ses reliques pour les enterrer en Espagne. Ils arrivèrent sur une plage de Galice, près de la ville d'Iria Flavia, son corps fut mis en terre dans un "compostum" un cimetière, en 813 un ermite du nom de Pelayo, fut guidé par une étoile surnaturelle jusqu'à l'endroit de la sépulture, appelé campus "stellae" champ de l'étoile, ce qui a donné le mot Compostelle. Le roi Alphonse II sous l'épiscopat de l'évêque Teodemir fit construire une église à côté du tombeau, c'est ainsi que naquit Saint-Jacques-de-Compostelle. Le culte de Saint Jacques le Majeur est très local au IXe siècle, mais la ville de Compostelle va prendre de l'ampleur ou une cathédrale y est érigée. Au Xe siècle la réputation du culte dépasse les frontières et L'évêque Godescalc du Puy-en-Velay se rend à Compostelle en 950, suite à quoi en 1079, la première voie sur le chemin de Compostelle est née en France. Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, sont composés aujourd'hui de plusieurs itinéraires en Espagne et en France, ils ont été déclarés en 1987 "Premier itinéraire culturel" par le Conseil de l'Europe, en 1989 le pape Jean-Paul II rassembla 500 000 jeunes aux Journées Mondiales de la Jeunesse à Saint-Jacques-de-Compostelle. le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en Alsace part de Wissembourg et traverse notamment les villes, villages et sites de: Hunspach, Surbourg, Walbourg et Haguenau au Nord, la ville de Strasbourg et la route des vins d'Alsace avec Avolsheim, Molsheim, Rosheim, Obernai, le Mont Sainte-Odile, Barr, Andlau, Epfig, Dambach-la-Ville, Scherwiller, Châtenois, Kintzheim, Saint-Hippolyte, Bergheim, Ribeauvillé, Hunawihr, Riquewihr, Kaysersberg, Niedermorschwihr, Turckheim, Eguisheim, Rouffach, Soultzmatt, Guebwiller, Jungholtz, Thann, Leimbach et Bellemagny dans le Sundgau.


Photo du choeur de la salle orientale de la crypte romane Notre-Dame, dans l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul à Andlau. Alsace photos, photos de l'ancienne église abbatiale Sainte-Richarde d'Andlau, histoire d'Andlau, photos d'Andlau.


Niché dans la charmante petite vallée de l'Andlau, sur les contreforts des Vosges, le site est occupé dès l'époque gallo-romaine. Le village d'Andlau est lié à celui d'une abbaye fondée au IXe siècle par Sainte Richarde, fille du comte d'Alsace Erchanger et épouse de l'empereur Charles le Gros. Peu à peu, le village se forme aux abords de l'abbaye, pour devenir une petite ville que l'abbesse Adélaïde III de Wangen de Grand-Geroldseck donna en fief en 1364 à la famille noble d'Andlau. Andlau est une ville de pèlerinage, d'abord dédié à la Vierge Marie dans la crypte, puis à Sainte Richarde à partir de sa canonisation par le pape Léon IX au XIe siècle. Aujourd'hui les pèlerins sont nombreux à se rendre à l'église abbatiale Sainte-Richarde, sur le sentier de Saint Jacques de Compostelle. Les visiteurs viennent si recueillir et se ressourcer, l'abbatiale étant un haut lieu d'énergie. Andlau est également une charmante petite ville d'Alsace entourée de vignes et de châteaux médiévaux, elle regorge de monuments des plus remarquables comme: l'église Saints-Pierre-et-Paul qui fut l'abbatiale Sainte-Richarde des XIe et XVIIIe siècles, la chapelle Saint-André XVe-XVIIIe siècles, l'ancien hôtel des sires d'Andlau 1582, la Maison Sainte-Richarde XVIIe-XVIIIe siècles, le puits Sainte-Richarde 1513, la Tour des Sorcières XVe siècle... Au-dessus de la cité, le château du Spesbourg XIIIe siècle et le château d'Andlau XIIIe siècle arborent fièrement leurs tours médiévales. Traversé par la petite rivière de l'Andlau qui prend sa Source au Champ du Feu, le village d'Andlau s'illumine aux pieds du vignoble et des forêts vosgiennes à l'ombre du Mont Sainte-Odile, offrant aux visiteurs un séjour de détente et de découverte chargé d'histoire.


Photo de la Pietà et du vitrail du Christ en Croix, dans la salle orientale de la crypte romane Notre-Dame, sous le choeur de l'ancienne église abbatiale Sainte-Richarde d'Andlau. Histoire de l'église Saints-Pierre-et-Paul à Andlau, photo d'Andlau.


L'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul ou l'ancienne abbatiale Sainte-Richarde d'Andlau regroupe les styles roman, gothique et classique des XIIe, XIIIe et XVIIIe siècles. L'abbaye de femme est fondée vers 880 par l'impératrice Richarde, puis reconstruite au XIe siècle et consacrée en 1049 par le pape Léon IX. Il en subsiste les soubassements du choeur, la crypte, le mur Ouest de la nef et des vestiges dans le transept. Suite à un incendie vers 1160, le massif occidental fut réédifié ainsi que la croisée du transept et le choeur actuel. Entre 1698 et 1703, l'abbesse d'Andlau Marie Cunégonde de Beroldingen fit reconstruire la nef ainsi que les sacristies et les parties hautes du transept et du choeur. L'étage du massif occidental a été restauré et a reçu en 1704 un clocher complété en 1732 par un niveau octogonal avec un toit à lanternon. A la Révolution l'église abbatiale dédiée à Saint Pierre et Saint Paul devint paroissiale. L'ancienne église abbatiale Sainte-Richarde ou l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul d'Andlau est classée aux Monuments Historiques depuis 1930.


Photo en gros plan de la statue Notre-Dame de la crypte, la Pietà du XVe siècle dans la crypte de l'ancienne église abbatiale Sainte-Richarde d'Andlau. Photos d'Andlau, visiter l'église Saints-Pierre-et-Paul d'Andlau.



Photo du vitrail représentant le Christ en Croix dans le choeur de la salle orientale de la crypte romane Notre-Dame, dans l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul à Andlau. Histoire du Christ en Croix, photos des chemins de Saint-Jacques de Compostelle.


La représentation du Christ en croix illustre Jésus Christ seul sur la croix de sa Crucifixion, image qui à vue le jour dès le VIe siècle dans les lieux saints, à l'origine en pierre, cette croix va progressivement être remplacée par le bois. Le Christ en croix représente une des scènes de la Passion du Christ sur le mont Golgotha avec la présence de Marie, de Jean, de Marie-Madeleine, des larrons et des soldats. Cette représentation est un élément clé de la vie du Christ, la passion nous amène à réfléchir sur le sacrifice suprême de Jésus-Christ mort sur la croix en rémission de nos péchés. La vraie Croix, dite également Sainte Croix sur laquelle Jésus-Christ a été crucifié, aurait été faite en bois d'olivier et de cèdre, c'est Sainte Hélène, la mère de l'empereur Constantin Ier qui l'aurais trouvée lors d'un pèlerinage en Palestine au IVe siècle. La croix est le symbole du Christianisme et de la foi chrétienne.


Photo des ex-voto du choeur de la salle orientale de la crypte romane Notre-Dame, dans l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul à Andlau.



Photo du crâne reliquaire de Saint Lazare dans la salle occidentale de la crypte romane Notre-Dame de l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul à Andlau. Histoire de Saint Lazare d'Aix, photos de l'ancienne abbaye d'Andlau, tourisme à Andlau.


Lazare d'