Photos du château d'Isenbourg de Rouffach




Photo au mois de juin du château d'Isenbourg XIIe-XIXe siècle, sur les coteaux couverts de vignes à l'entrée Nord de la ville de Rouffach. Photos du château d'Isenbourg à Rouffach, histoire des châteaux, forteresses et fortifications d'Alsace.


Derrière les clichés habituelles, l'Alsace cache de nombreuses merveilles et trésors à découvrir, du Sundgau à la plaine d'Alsace, de l'Alsace du Nord aux Vosges du Nord en passant par la route des vins et en rentrant dans les Vosges, la Région Alsace et une terre de châteaux, on y comptait près de 500 châteaux et fortifications, environs 300 en plaine et 200 dans les Vosges et Vosges du nord. Pour la plupart, ils sont construits en grès des Vosges ou en granit par la noblesse au Moyen Âge, entre le XIe et le XVe siècle pour les châteaux forts et du XVIe au XVIIIe siècle pour les châteaux du type palais. Aujourd'hui les châteaux d'Alsace racontent une grande histoire de notre région, de l'enceinte Celte et Romane du Mur Païen au Moyen Àge, de la Renaissance aux fortifications Vauban jusqu'à nos jours, ils sont les témoins de notre passé. Enceinte mégalithique, castrum romain, châteaux forts des Vosges ou de la plaine d'Alsace, fortifications, forteresses, villes ou villages fortifiés, citadelles, maisons fortes, ruines, vestiges... hier habités ils sont aujourd'hui restaurés, mis en valeurs et font partis du patrimoine historique et culturel cher aux alsaciens. Barbacane, tours, donjons, chemins de ronde, mâchicoulis, courtines, meurtrières, oriels, hourdes, logis, palais seigneurial... de nombreuses associations de bénévoles se sont créées en Alsace travaillant sans relâche et par tous les temps à la reconstitution de nos châteaux.


Photo en été du château d'Isenbourg qui domine les coteaux couverts de vignes, à l'entrée Nord de la cité médiévale de Rouffach, dans le département du Haut-Rhin en Régions Alsace. Photos du château d'Isenbourg à Rouffach, histoire de l'Alsace.


L'Alsace est la plus petite des régions de France, elle se divise en deux départements, le Haut-Rhin au sud et le Bas-Rhin au nord. L'Alsace se situe au coeur de l'Europe, en bordure des frontières de la Suisse et de l'Allemagne, elle est délimitée à l'est par le Rhin et à l'ouest par les Vosges. Au nord, le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord est un espace naturel très diversifié qui s'étend sur 83 000 hectares, il renferme de nombreux trésors architecturaux dans les villes de Saverne Bouxwiller ou Wissembourg, de plus, la ligne Maginot témoigne de l'architecture militaire défensive de 39-40. Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord comprend également de nombreux châteaux forts, des villages pittoresques ainsi que de très belles églises romanes et gothiques. Plus au Sud, le Kochersberg, pays du houblon, renferme de petits villages de charme et de beaux sites romans. Les Vosges sont un paradis pour les marcheurs, de la vallée de la Bruche au champ du Feu en passant par le Mont Sainte-Odile, le val de Villé, le val d'Argent jusqu'au château du Haut-Koenigsbourg, les découvertes de l'Histoire de l'Alsace s'enchaînent dans des paysages d'exceptions. En montant aux lacs blanc ou noir les Hautes Vosges offrent des panoramas de toutes beautés avec la route des crêtes et les nombreux sommets dont le plus haut est le Grand Ballon qui culmine à 1424m. En descendant par la vallée de Munster ou par la vallée de la Thur on débouche sur le département du Haut-Rhin, à l'extrême sud se trouve l'Alsace méridionale du Sundgau et du Jura Alsacien, un pays vallonné où l'authenticité et les traditions ont gardés toutes leurs saveurs. En remontant vers le nord la ville de Mulhouse qui est la deuxième agglomération d'Alsace dévoile son histoire et ses musées, son centre ville historique est de toute beauté avec son Hôtel de Ville de style Renaissance rhénane où le Temple Saint-Etienne. Vient alors le coeur de la plaine d'Alsace, avec l'écomusée d'Ungersheim, l'un des plus importants d'Europe, une reconstitution d'un vieux village alsacien regroupant un patrimoine du XVe siècle au XXe siècle. Situé au coeur du vignoble, la ville de Colmar est le chef lieu du département du Haut-Rhin, elle possède un patrimoine architectural extraordinaire, avec ses vieux quartiers et ses maisons alsaciennes colorées. La route des vins d'Alsace est prisée par des millions de touristes, elle s'étend depuis la ville de Thann, Guebwiller en passant par Rouffach ou Eguisheim, classé village préféré des Français le vendredi 7 juin 2013, Eguisheim est également classé dans les plus beaux villages de France comme Riquewihr, Hunawihr ou Mittelbergheim. La route des vins d'Alsace couvre le piémont des Vosges, une grande quantité de châteaux médiévaux sont à visiter comme les châteaux d'Husseren, de Ribeauvillé la cité des ménétriers, Kaysersberg l'impériale, ou Andlau qui possède également une magnifique abbaye, sans oublier le mur païen au dessus de la superbe ville d'Obernai, ou plus au nord la cité romane de Rosheim qui débouche sur Molsheim pour franchir une jolie vallée viticole qui va jusqu'à Marlenheim. Mais revenons du côté du Rhin, où la remarquable cité Vauban de Neuf Brisach avec ses fortifications de 1699 à 1709, nous fait arriver dans le grand Ried Centre Alsace, aux prairies magnifiquement fleuries sur les bords de l'Ill. La rivière de l'Ill nous porte à Sélestat, la ville humaniste où est né le sapin de Noël. Sélestat est la capitale du Ried Centre Alsace, Ried qui accueille une des plus belles églises baroques de France, la prestigieuse abbatiale d'Ebersmunster des XVIIe et XVIIIe siècles. Ce voyage initiatique à travers l'Alsace nous amène à Strasbourg, capitale de l'Alsace et capitale de l'Europe, elle accueille les grandes institutions européennes, Conseil de l'Europe, Parlement européen, Observatoire Européen de l'Audiovisuel, Fonds Eurimages, Pharmacopée européenne, Cour européenne des Droits de l'Homme... et la chaîne franco-allemande ARTE. Outre la majestueuse Cathédrale Notre-Dame, la ville de Strasbourg possède de remarquables maisons alsaciennes, palais, fortifications... dans les différents secteurs de l'ellipse insulaire. Elle est la capitale mondiale de Noël, et possède un quartier allemand des plus remarquables, la "Neustadt". En quittant cette ville majestueuse, vers le nord s'ouvre la ville impériale de Haguenau avec ses impressionnants monuments classés et sa forêt indivise, ou forêt sainte, où de nombreux ermites ont élu domicile comme le très célèbre Saint Arbogast qui fut évêque de Strasbourg. Cette région du nord de l'Alsace se nomme l'Outre-forêt, elle possède de magnifiques villages alsaciens typiques comme Seebach, Kuhlendorf ou Hunspach, qui est classé dans les plus beaux villages de France. Mais cette région est également à découvrir pour ses deux villages de potiers traditionnels, Betschdorf et Soufflenheim qui accueillent chaque année de nombreux visiteurs dans leurs ateliers. Cette visite prend fin le long du Rhin avec le delta de la Sauer, un paradis de méandres des forêts rhénanes, qui, du nord au sud, représentent les milieux naturels les plus riches d'Europe. Cette découverte virtuelle et sommaire de l'Alsace vous a montré une partie des trésors que renferme cette région qui a été classée par le guide de voyages Lonely Planet dans les 10 plus belles régions incontournables du monde.


Photo en été du château d'Isenbourg qui domine la cité médiévale de Rouffach, dans le département du Haut-Rhin en Régions Alsace. Histoire du château d'Isenbourg à Rouffach, photos des châteaux, forteresses et fortifications d'Alsace.


Choisi par les rois mérovingiens pour sa situation géographique, la région dont le château d'Isenbourg fut offerte au VIIe siècle par le roi Dagobert à l'évêque de Strasbourg Arbogast suite à la résurrection miraculeuse de son fils Sigebert. Le château d'Isenbourg est idéalement situé sur la colline du Strangenberg appelé "Gaïsbuhl", il domine Rouffach, la route des vins et la plaine d'Alsace. Rouffach devient alors le centre des possessions de l'évêché dans le Sud de l'Alsace, le château d'Isenbourg sert alors de résidence aux évêques lors de leur séjours dans le Haut-Mundat et fait face aux Hohenstaufen et aux Habsbourg qui convoitent la Région. En 1199, le château est détruit par Philippe de Souabe, un Hohenstaufen en conflit contre l'évêque Conrad de Hunebourg et son allié le comte Albert de Dabo-Eguisheim. Le château d'Isenbourg est reconstruit en 1278 par Conrad de Lichtenberg et relié à l'enceinte de la ville en 1380. Remanié aux XVIe et XVIIe siècles, le château d'Isenbourg est a nouveaux saccagé lors de la guerre de Trente Ans. Vendu comme bien national en 1789, le château est détruit et remplacé par une maison de campagne, le maire de Rouffach aquière à son tour l'édifice en 1885 et reconstruit le château sur les fondations de l'ancienne forteresse du XVIIe siècle dont il a maintenu les caves voûtées. Aujourd'hui le château d'Isenbourg est un hôtel de charme 5 étoiles, sur la route des vins d'Alsace, il domine la cité médiévale de Rouffach et comprend une belle piscine, un spa et un restaurant qui propose une cuisine alsacienne raffinée.


Photo panoramique du château d'Isenbourg élevé sur des caves voûtées des XIIe et XIVe siècles, il offre une belle vue sur la Route des Vins d'Alsace au-dessus de Rouffach. Photos du château d'Isenbourg de Rouffach, Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travaille pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo dans les vignes des vestiges des fortifications du Moyen âge qui reliées le château d'Isenbourg à l'enceinte de Rouffach. Photos du château d'Isenbourg à Rouffach, visiter les châteaux forts d'Alsace, histoire de la route des vins d'Alsace.


La Route des Vins d'Alsace s'étend de Marlenheim dans le Bas-Rhin jusqu'à Thann au Sud du Haut-Rhin, sans oublier le Pays Viticole de Cleebourg au Nord de l'Alsace qui vaut le déplacement. Parcouru par des millions de visiteurs chaque année, la Route des Vins d'Alsace est la plus vieille route des vins de France. Créée en 1953, elle comprend une centaine de villes et villages de charmes blottis sur les contreforts Vosgiens. Le vignoble alsacien et dominé sur ses 170 km par des châteaux médiévaux aussi illustres que remarquables, il accueil des musées du patrimoine ou du vin comme l'Ecomusée d'Ungersheim, le Musée du Pain d'épices Lips à Gertwiller, le Musée Régional du Vignoble et des Vins d'Alsace à Kientzheim, le Musée Westercamp à Wissembourg qui est consacré en grande partie à l'histoire du vin, ou le Musée de la Folie Marco à Barr... De plus, la Route des Vins d'Alsace possède de très beaux chemins de découvertes tant sur le patrimoine culturel que naturel sur les pentes des collines calcaires. Forte de ses grands crues classée, ses vendanges tardives, Crémant d'Alsace et ses 7 cépages réputées: le Sylvaner, le Pinot Blanc, Le Riesling, le Muscat d'Alsace, le Pinot Gris (ancien Tokay Pinot Gris), le Gewurtztraminer et le Pinot noir, la Route des Vins d'Alsace est une invitation à la dégustation, dans ses caves à vins historiques ou lors des fêtes folkloriques animées tout au long de l'année.


Photo d'une tour médiévale circulaire, vestige des fortifications qui reliées le château d'Isenbourg à l'enceinte de Rouffach. Photos du château d'Isenbourg à Rouffach, visiter les châteaux forts d'Alsace, histoire de Rouffach.


Occupé dès la préhistoire, le site de Rouffach a fait l'objet de trouvailles datant de l'âge de pierre, de bronze et du fer. Les Romains s'y installent et y fondent une cité sous le nom de "Rubeacum" soit "l'eau rouge" appelé également Rubeaquum ou Rubiacum. Au Moyen Age, une "villa rubeaqua" a succédé au site romain, propriété des rois mérovingiens d'Austrasie, ils y font construire le château d'Isenbourg. Au VIIe siècle, le roi Dagobert fait don de la cité et de la région à l'évêque de Strasbourg Arbogast suite à la résurrection miraculeuse de son fils Sigebert. Rouffach devint la capitale de ce bien épiscopal qui sera appelé Haut-Mundat, par opposition à la région de Wissembourg qui était le mandat inférieur, la ville gardera se rôle jusqu'à la Révolution. Au XIe et XIIe siècles, l'évêque de Strasbourg fit fortifier la ville d'une double enceinte, dès lors la ville va prospérer, Rouffach devient la deuxième cité fortifiée de haute Alsace après Colmar. Les carrières de grès jaune de la colline du Strangenberg fournissent le matériau de construction, la cité grandit et se peuple, cette croissance et cette opulence va durer jusqu'à la guerre de Trente Ans, ou la ville et saccagée par les Suédois, le conflit va s'étendre jusqu'aux traités de Westphalie en 1648. Ensuite Rouffach passera les guerres de 1870, 14-18 et 39-49 sans trop de dommage. Aujourd'hui la cité médiévale et viticole de Rouffach vit essentiellement de la vigne et du tourisme, elle possède également un lycée agricole et viticole ainsi qu'un centre hospitalier spécialisé.