Photos du kiosque dit "Temple d'Amour" dans le Parc de l'Orangerie à Strasbourg




Photo dans une belle lumière du soir du lac gelé et sous la neige, à l'Est du parc de l'Orangerie à Strasbourg, avec en fond le kiosque dit ''le temple de l'Amour''. Histoire du parc de l'Orangerie, photos de Strasbourg.


Le Parc de l'Orangerie est situé à côté des institutions européennes de Strasbourg, face au Conseil de l'Europe, dans le quartier de l'Orangerie. Il a été dessiné en 1692 par André Le Nôtre (créateur du Parc de Versailles) et voit le jour en 1804, avec la construction du Pavillon Joséphine en l'honneur de Joséphine de Beauhamais, impératrice de France et femme de Napoléon Bonaparte. Lors de la Révolution Française, le Parc de l'Orangerie s'enrichit de 138 orangés d'où sont non. Pour l'exposition industrielle de 1895 à Strasbourg, le lac a été creusé et le parc a été agrandi, doublant sa surface. Aujourd'hui, le Parc de l'Orangerie est le lieu de promenade préféré des strasbourgeois, d'une surface de 26 hectares, il est le plus grand parc de Strasbourg. Ce grand jardin à l'anglaise fleuri et arboré, harmonieusement réparti autour du Pavillon Joséphine, est propice aux promenades et aux loisirs: jeux pour les enfants, skate-parc, mini-zoo, glaciers, restaurant, bowling, terrasses, balade en barque sur le lac... mais également d'une grande richesse paysagère avec ses allées entourées de verdure, de roseraies, de massifs floraux dominés par des arbres centenaires.


Photo du beau kiosque dit ''le temple de l'Amour'' sous la neige, au bord du lac, à l'Est du Parc de l'Orangerie à Strasbourg, au mois de février. Photos du Temple d'Amour au parc de l'Orangerie, visite de Strasbourg.



Photo en été du très beau kiosque dit ''Le Temple d'Amour'' au mois d'aout, au bord du lac, à l'Est du Parc de l'Orangerie à Strasbourg. Photos du lac du parc de l'Orangerie, visite de Strasbourg.



Photo en automne de l'allée Joséphine, dans la partie Est du Parc de l'Orangerie à Strasbourg, face au kiosque dit ''Le Temple d'Amour'' au bord du lac, au mois de novembre. Photos du temple de l'Amour au Parc de l'Orangerie, histoire de Strasbourg.


A partir de la ville romaine d'Argentoratum vont se succéder 6 extensions de la ville, la première en 720 elle couvre la moitié Est de l'île et englobe le castrum romain, la seconde de 1202 à 1220 à l'Ouest de l'île elle clos le centre de la ville. Vient ensuite les agrandissement à l'extérieure de l'ILL d'abord à l'Est, avec la 3è extension de 1228 à 1344, d'où les fortifications partent des Ponts-Couverts à l'Hôpital jusqu'à la Krutenau, puis de 1374 à 1390 la 4è à l'Ouest, des Portes de Schirmeck, de Cronenbourg et de Pierre pour aboutir à l'Ill, le 5è de 1387 à 1441 comprend la petite partie Est de l'Ill à la Citadelle Vauban qui sera construite de 1682-1684. Pour finir, une 6e extension fortifié va voir le jour sous l'occupation allemande de 1880 à 1904, elle va s'étendre sur toute la partie Ouest de Strasbourg incluant la Gare (vestige toujours visible), la Porte de Shiltigheim jusqu'à la porte de la Robertsau au Nord et va rejoindre la Porte de Kehl jusqu'aux fortifications Vauban. Capitale de l'Europe et de l'Alsace, Strasbourg et ses 2000 ans d'histoire possède un centre ville historique unique et exceptionnel, formant un ensemble architectural des plus diversifiés d'Europe, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Strasbourg est une ville accueillante et chaleureuse à découvrir, avec son histoire, son art de vivre et sa gastronomie. La Cathédrale gothique au choeur roman, chef-d'oeuvre de l'architecture médiévale côtoie de son ombre des demeures remarquables de la Renaissance. Les églises romanes et gothiques témoignent d'un passé historique d'une grande richesse, conforté par son quartier romantique de la Petite France sur les bords de l'Ill avec ses maisons à colombages et ses Ponts Couverts, vestiges des fortifications de la ville, renforcé par Vauban avec son barrage devenu une terrasse panoramique. La citée européenne possède également des magnifiques places au nom illustres et évocateurs tels Kléber, Gutenberg, Austerlitz, Broglie... Sans oublier le quartier allemand et son architecture grandiose aux somptueux palais, et ses maisons art-nouveaux qui s'étendent jusqu'aux portes des instances européennes. Strasbourg à vue naître l'Europe et à su développer les bâtiments de ces institutions, tous plus remarquables les uns que les autres. Du Palais de l'Europe et du Conseil de l'Europe au Parlement Européen ainsi que les Droits de l'Homme ou la Pharmacopée ce quartier s'est développé face au somptueux parc de l'Orangerie.


Photo dans des couleurs flamboyantes d'automne du kiosque dit ''Le Temple d'Amour'' au bord du lac, dans la partie Est du Parc de l'Orangerie à Strasbourg. Histoire du temple de l'Amour au parc de l'Orangerie à Strasbourg.


Le Temple de l'amour a été construit dans un style néo-classique vers 1800, de forme ronde, il comprend 10 colonnes blanches, son plafond est décoré de belles frises. Le Temple d'Amour a été installé à l'origine au Parc du Contades, puis transféré à l'Orangerie par l'architecte de Strasbourg Robert Will vers 1958. Le Temple de l'amour a été judicieusement placé au bord du lac, à l'Est du Parc de l'Orangerie, il est inscrit aux Monuments Historiques depuis 1929.


Photo au mois de novembre du ravissant kiosque dit ''Le Temple de l'Amour'' d?époque Empire, au bord du lac, dans la partie Est du Parc de l'Orangerie à Strasbourg. Photos du Temple d'Amour au Parc de l'Orangerie à Strasbourg.



Le Temple d'Amour à été installé à l'origine au parc du Contades, puis transféré à l'Orangerie par l'architecte de Strasbourg Robert Will vers 1958. Photos à contre-jour du temple de l'Amour sous la neige, dans le Parc de l'Orangerie à Strasbourg.



Photo avec un effet zoom du kiosque ''Le Temple d'Amour'', dans des couleurs flamboyantes d'automne, au bord du lac, dans la partie Est du Parc de l'Orangerie à Strasbourg. Photos du parc de l'Orangerie à Strasbourg, Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo panoramique au lever du jour du Temple d'Amour, au bord du lac gelé et sous la neige, à l'Est du Parc de l'Orangerie de Strasbourg, au mois de février.



© 2010