Photos de l'intérieur du Palais de Justice de Strasbourg




Photo dans la ''salle des pas perdus'' du Palais de Justice de Strasbourg bâti au XIXe siècle, avec ses escaliers munis de sphinx, ses galeries à colonnes et ses vastes baies, dans le quartier allemand. Histoire du Palais de Justice de Strasbourg.


Vaste quadrilatère de 14 000m2 construit de 1894 à 1897 sur des plans de l'architecte Skjold Neckelmann, le Palais de Justice de Strasbourg possède une architecture de style néo-hellénisme des plus spectaculaire. La grande façade avant se compose d'un portique à deux colonnes surmonté d'un fronton triangulaire et d'une coupole carrée. L'intérieure de l'édifice débouche sur "la salle des pas perdus" immense halle muni de deux grand escaliers avec 2 sphinx sculptés, le tous et ceinturé de grand couloirs avec colonnes surmonté de trois grandes baies vitrées. Le Palais de justice de Strasbourg est inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques depuis 1992.


Photo de la ''salle des pas perdus'' du Palais de Justice, au tribunal de grande instance de Strasbourg, quai Finkmatt, dans le quartier allemand. Photos du Palais de Justice dans le quartier allemand de Strasbourg, la Neustadt.



Photo panoramique des sphinx aux pieds des escaliers de la ''salle des pas perdus'' du Palais de Justice, quai Finkmatt à Strasbourg, dans le quartier allemand. Alsace photos, photos du quartier allemand, la Neustadt, visite de Strasbourg.



Photo du sphinx au pied de l'escalier de la ''salle des pas perdus'', au Palais de Justice, de Strasbourg, dans le quartier allemand de la Neustadt. Alsace photos, photos du Tribunal de Grande Instance de Strasbourg.



Photo du sphinx d'inspiration égyptienne en grès des Vosges, au pied de l'escalier de la ''salle des pas perdus'' de Strasbourg, dans le quartier allemand. Photos du Palais de Justice dans le quartier allemand de Strasbourg, la Neustadt.



Les 2 sphinx en grès des Vosges sculptés aux pieds des escaliers de la ''salle des pas perdus'' du Palais de Justice de Strasbourg, sont d'inspirations égyptiennes, ils furent réalisés au XIXe siècle comme l'ensemble du Tribunal de Grande Instance.