Photos de Brunstatt




Photo à la sortie de l'hiver du parc et de la chapelle de la Croix du Burn à Brunstatt, un ancien lieu de pèlerinage qui fait la réputation du village. Histoire du Sundgau, photos de Brunstatt, tourisme en Alsace.


La région du Sundgau se situe à l'extrême Sud de l'Alsace, dans le département du Haut-Rhin, entre le territoire de Belfort à l'Ouest, la frontière Suisse au Sud, la vallée du Rhin à l'Est et les vallées de la Thur et de la Doller au Nord, elle englobe le Jura Alsacien. La capitale est la ville d'Altkich qui se trouve au coeur du Sundgau, ce territoire est à l'écart des grands axes touristiques les plus convoités, il a su préserver son patrimoine traditionnelle, culturelle et architecturale bien spécifique. Traversée par les rivières de l'Ill et de Largue, cette région essentiellement rurale est riche d'une myriade d'étangs artificiels peuplés de carpes (frit elle est une spécialité sundgauvienne). On y trouve des villages remarquables aux maisons à colombages traditionnelles, des villages munis d'édifices romans, gothiques où de la Renaissance... une Région d'Alsace qui à su garder toute son authenticité.


Photo de la Pietà et de la chapelle de la Croix du Burn, dans le parc arboré de Brunstatt, à l'emplacement d'un village détruit de Burnen. Visiter le Sundgau, photos de Brunstatt, histoire de la chapelle de la Croix du Burn à Brunstatt.


La chapelle de la Croix du Burn à Brunstatt a été élevée sur des plans de l'architecte Boehm en 1882 au-dessus de la source miraculeuse dite "de Sainte-Odile", à l'emplacement d'un village détruit du nom de Burnen. Elle a pris la place d'une ancienne chapelle dédiée à Saint Blaise construite au XVe siècle et détruite à la Révolution. L'édifice extérieur de style éclectique est surmonté d'un clocher-peigne, la façade occidentale est décorée de redents. Le portail à colonnettes avec chapiteaux corinthiens est surmonté d'un auvent ornés de motifs est soutenu par deux colonnettes. L'intérieur de la chapelle de la Croix du Burn comprend une nef munie d'une tribune en bois et de quatre belles statues polychromes de Saint Charles Borromée, Saint Joseph, Saint Blaise et Sainte Barbe. Les vitraux réalisés par les Ateliers Kuhn illustrent Saint Louis de Gonzague et Sainte Barbara. Le choeur de la chapelle est décoré d'un beau Calvaire du XIXe siècle avec de part et d'autre les statues de la Vierge Marie et de Saint Jean l'Évangéliste. La chapelle se situe dans un écrin de verdure de plus de 50 ares, planté d'arbres séculaires et traversé par le Burnenbach, un ruisseau alimenté par la source Sainte-Odile.


Photo au mois de mars de la Pietà installée dans le parc arboré de la chapelle de la Croix du Burn à Brunstatt, dans le Sundgau. Photos de Brunstatt, histoire de la chapelle de la Pietà, visiter le Sundgau.


La Pietà, ou Vierge de Pitié, est un thème artistique de l'iconographie de la peinture chrétienne représentant la Vierge Marie pleurant son enfant le Christ qu'elle tient sur ses genoux, descendu mort de la Croix avant sa mise au tombeau, cet événement est placé avant sa Résurrection, précédant son Ascension.


Photo de la reconstitution du Mont des Oliviers, dans le parc arboré de la chapelle de la Croix du Burn à Brunstatt, dans le département du Haut-Rhin en Région Alsace. Photos de Brunstatt, histoire de la chapelle de la Pietà, visiter le Sundgau.


L'Alsace est la plus petite des régions de France, elle se divise en deux départements, le Haut-Rhin au sud et le Bas-Rhin au nord. L'Alsace se situe au coeur de l'Europe, en bordure des frontières de la Suisse et de l'Allemagne, elle est délimitée à l'est par le Rhin et à l'ouest par les Vosges. Au nord, le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord est un espace naturel très diversifié qui s'étend sur 83 000 hectares, il renferme de nombreux trésors architecturaux dans les villes de Saverne Bouxwiller ou Wissembourg, de plus, la ligne Maginot témoigne de l'architecture militaire défensive de 39-40. Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord comprend également de nombreux châteaux forts, des villages pittoresques ainsi que de très belles églises romanes et gothiques. Plus au Sud, le Kochersberg, pays du houblon, renferme de petits villages de charme et de beaux sites romans. Les Vosges sont un paradis pour les marcheurs, de la vallée de la Bruche au champ du Feu en passant par le Mont Sainte-Odile, le val de Villé, le val d'Argent jusqu'au château du Haut-Koenigsbourg, les découvertes de l'Histoire de l'Alsace s'enchaînent dans des paysages d'exceptions. En montant aux lacs blanc ou noir les Hautes Vosges offrent des panoramas de toutes beautés avec la route des crêtes et les nombreux sommets dont le plus haut est le Grand Ballon qui culmine à 1424m. En descendant par la vallée de Munster ou par la vallée de la Thur on débouche sur le département du Haut-Rhin, à l'extrême sud se trouve l'Alsace méridionale du Sundgau et du Jura Alsacien, un pays vallonné où l'authenticité et les traditions ont gardés toutes leurs saveurs. En remontant vers le nord la ville de Mulhouse qui est la deuxième agglomération d'Alsace dévoile son histoire et ses musées, son centre ville historique est de toute beauté avec son Hôtel de Ville de style Renaissance rhénane où le Temple Saint-Etienne. Vient alors le coeur de la plaine d'Alsace, avec l'écomusée d'Ungersheim, l'un des plus importants d'Europe, une reconstitution d'un vieux village alsacien regroupant un patrimoine du XVe siècle au XXe siècle. Situé au coeur du vignoble, la ville de Colmar est le chef lieu du département du Haut-Rhin, elle possède un patrimoine architectural extraordinaire, avec ses vieux quartiers et ses maisons alsaciennes colorées. La route des vins d'Alsace est prisée par des millions de touristes, elle s'étend depuis la ville de Thann, Guebwiller en passant par Rouffach ou Eguisheim, classé village préféré des Français le vendredi 7 juin 2013, Eguisheim est également classé dans les plus beaux villages de France comme Riquewihr, Hunawihr ou Mittelbergheim. La route des vins d'Alsace couvre le piémont des Vosges, une grande quantité de châteaux médiévaux sont à visiter comme les châteaux d'Husseren, de Ribeauvillé la cité des ménétriers, Kaysersberg l'impériale, ou Andlau qui possède également une magnifique abbaye, sans oublier le mur païen au dessus de la superbe ville d'Obernai, ou plus au nord la cité romane de Rosheim qui débouche sur Molsheim pour franchir une jolie vallée viticole qui va jusqu'à Marlenheim. Mais revenons du côté du Rhin, où la remarquable cité Vauban de Neuf Brisach avec ses fortifications de 1699 à 1709, nous fait arriver dans le grand Ried Centre Alsace, aux prairies magnifiquement fleuries sur les bords de l'Ill. La rivière de l'Ill nous porte à Sélestat, la ville humaniste où est né le sapin de Noël. Sélestat est la capitale du Ried Centre Alsace, Ried qui accueille une des plus belles églises baroques de France, la prestigieuse abbatiale d'Ebersmunster des XVIIe et XVIIIe siècles. Ce voyage initiatique à travers l'Alsace nous amène à Strasbourg, capitale de l'Alsace et capitale de l'Europe, elle accueille les grandes institutions européennes, Conseil de l'Europe, Parlement européen, Observatoire Européen de l'Audiovisuel, Fonds Eurimages, Pharmacopée européenne, Cour européenne des Droits de l'Homme... et la chaîne franco-allemande ARTE. Outre la majestueuse Cathédrale Notre-Dame, la ville de Strasbourg possède de remarquables maisons alsaciennes, palais, fortifications... dans les différents secteurs de l'ellipse insulaire. Elle est la capitale mondiale de Noël, et possède un quartier allemand des plus remarquables, la "Neustadt". En quittant cette ville majestueuse, vers le nord s'ouvre la ville impériale de Haguenau avec ses impressionnants monuments classés et sa forêt indivise, ou forêt sainte, où de nombreux ermites ont élu domicile comme le très célèbre Saint Arbogast qui fut évêque de Strasbourg. Cette région du nord de l'Alsace se nomme l'Outre-forêt, elle possède de magnifiques villages alsaciens typiques comme Seebach, Kuhlendorf ou Hunspach, qui est classé dans les plus beaux villages de France. Mais cette région est également à découvrir pour ses deux villages de potiers traditionnels, Betschdorf et Soufflenheim qui accueillent chaque année de nombreux visiteurs dans leurs ateliers. Cette visite prend fin le long du Rhin avec le delta de la Sauer, un paradis de méandres des forêts rhénanes, qui, du nord au sud, représentent les milieux naturels les plus riches d'Europe. Cette découverte virtuelle et sommaire de l'Alsace vous a montré une partie des trésors que renferme cette région qui a été classée par le guide de voyages Lonely Planet dans les 10 plus belles régions incontournables du monde.


Photo de la station IV du Chemin de Croix qui ceinture la chapelle de la Croix du Burn à Brunstatt, elle illustre Jésus qui rencontre sa mère. Histoire de Brunstatt, photos du Sundgau, tourisme en Alsace.


Les origines du village de Brunstatt pourrait remonté au IXe siècle où le couvent de Hohenburg (Mont Sainte-Odile) y avait des possessions. En 1310 Brunstatt est donné en fief par l'empereur aux comtes de Ferrette jusqu'en 1324 où à l'extinction de leur lignée mâle, le village passe aux seigneurs de Habsbourg par alliance avec Jeannette, la dernière comtesse de Ferrette. Les Habsourg le garderons jusqu'aux Traités de Westphalie en 1648, où les terres autrichiennes en Alsace ont été cédées à Louis XIV, roi de France. Période durant laquelle Brunstatt sera pillé et incendié par les mulhousiens lors de la guerre des Six Deniers. Le XVIIIe siècle avec l'industrialisation de Mulhouse va permettre au village de s'étendre. En 1791 la Révolution Française mit fin à la seigneurie de Brunstatt. Le château construit au XIIIe siècle a été détruit en 1857. Lors de la Seconde Guerre mondiale le village subit également les affres de se conflit dévastateur, Brunstatt sera libéré le 17 novembre 1918. Aujourd'hui Brunstatt est un petit village rurale du Sundgau qui se situe à l'entrée de la vallée de l'Ill, au Sud du département du Haut-Rhin en Région Alsace, il fait parti du canton et de l'arrondissement de Mulhouse.


Photo de la station VII du Chemin de Croix autour de la chapelle de la Croix du Burn à Brunstatt, elle illustre Jésus qui tombe pour la deuxième fois. Photos de Brunstatt, visiter le Sundgau, tourisme en Alsace, Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travaille pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo de la souce Sainte-Odile dominée par la grotte de Lourdes, dans le parc de la chapelle de la Croix du Burn à Brunstatt. Photos de Brunstatt, visiter le Sundgau, tourisme en Alsace.



Photo de la souce Sainte-Odile, dans le parc de la chapelle de la Croix du Burn à Brunstatt, l'eau de cette source est réputée pour guérir les maladies des yeux depuis le Moyen-Age. Photos du pèlerinage de Brunstatt, visiter le Sundgau.


L'Alsace est une Région d'une grande richesse historique et culturelle réputée pour ses vins et sa gastronomie riche et variée, une Région dynamique tournée en grande partie vers le tourisme. En Alsace les curiosités touristiques sont nombreuses: Villes, villages, fleurissements, châteaux, milieux naturels, vignoble, gastronomie, artisanat... font de ses vacances un séjour inoubliable. Le printemps en Alsace c'est l'explosion de la végétation, les prairies sont en fleurs comme l'intérieur des villes et des villages qui s'animent, les journées se rallongent et les températures remontent, alors les nombreuses animations sont proposées autour des traditions alsaciennes, les lieux touristiques et historiques s'ouvrent et la découverte de l'Alsace peut commencer, châteaux, ligne Maginot, musées, écomusée... toute la Région s'apprête à recevoir les visiteurs. En été, les façades colorées des maisons à pans de bois, les puits, les villes et les villages sont couvertes de géraniums, toute l'Alsace est en fleurs, les visiteurs parcourent les rues, les places des cités médiévales ou des grandes villes, les échoppes proposent des produits variés, les terrasses sont sorties et proposent une gastronomie sous le soleil alsacien, la fêtes bas sont plein dans toute la Région. En automne, l'Alsace se pare de ses couleurs chatoyantes, les villages sur la route des vins sont plongés dans les vendanges et les nombreuses fêtes folkloriques, cette période et idéale pour visiter la Région. Puis vient l'hiver où le dernier week-end de novembre débute l'Avent qui va s'étendre jusqu'à Noël et l'Epiphanie le premier dimanche de janvier, ce grand cycle de Noël accueil des millions de visiteurs, toute l'Alsace est en fête, les villes, les villages se parent de lumières, de sapins et de marchés de Noël, une période particulièrement festive connu dans le monde entier.


Photo en gros plan de la statue de Sainte-Odile, au bord de la source qui porte son nom, dans le parc de la chapelle de la Croix du Burn à Brunstatt. Photos du village sundgauvien de Brunstatt, histoire de Sainte Odile, visiter l'Alsace.


Odile est née vers 662 sur un site occupé dès l'époque celtique, l'Altitona, au VIIe siècle le duc mérovingien Etichon-Adalric règne sur l'Alsace, sa femme, Bereswinde lui donne un enfant premier-né, une fille aveugle, Odile. Elle sera rejetée par son père, la fillette est élevée dans le couvent de Palme, elle y reçoit le baptême par Saint Erhard évêque de Ratisbonne et y guérie de sa cécité. Odile revient en Alsace, elle reçoit de son père le Hohenbourg et y érige un monastère vers 700 qui devient très vite florissant, aussi elle en fait construire un second appelé "Niedermünster" ou "monastère d'en bas", environ 20 an plus tard Odile meurt. Sainte Odile a été canonisée au XIe siècle par le pape alsacien Léon IX et déclarée Sainte Patronne de l'Alsace par le pape Pie XII en 1946. Lieu de pèlerinage accueillant près de 2 000 000 de visiteurs par an, le Mont Sainte-Odile domine la plaine d'Alsace et surplombe le Mur Païen. Sainte Odile est notamment sollicitée pour les maladies des yeux.


© 2010