Photos de Lapoutroie




Photo au mois de juillet au-dessus du village de Lapoutroie dominé par l'église Sainte-Odile construite en 1912, dans le ''Canton Vert'' du massif vosgien. Photos du massif des Vosges en Alsace, histoire du village de Lapoutroie, tourisme en Alsace


Lapoutroie est un village vosgien situé dans le département du Haut-Rhin, en région Alsace, chef-lieu de canton, il fait partie de l'arrondissement de Ribeauvillé. Il semblerait qu'à l'origine Lapoutroie était un village de charbonnier Celte que les romains investissent au début de notre ère. Ils seront chassé par les Alamans au IIIe siècle puis ces derniers par les Francs en 496. La première mention du village de Lapoutroie remonte à 1047, il fait alors partie des possessions du Couvent de Sainte-Croix-En-Plaine, fondé par les parents du pape Léon IX. En 1090 le village est détenu par les seigneurs de Hohnack relayé au XIIIe siècle par les Ribeaupierre qui s'en empare. La seigneurie a appartenu successivement à la famille d'Eguisheim, aux comtes de Ferrette puis aux Habsbourg, tenu par les Ribeaupierre. Durant le Moyen-Âge Lapoutroie connaitra de nombreuses épidémies et de guerres qui ravagerons une grande partie de la population: au XIVe siècle la famine et la peste noire, puis les conflits entre les Ribeaupierre et les ducs de Lorraine, au XVe et XVIe siècles la guerre des Paysans ou au XVIIe siècle la guerre de Trente Ans qui ravagea une grande partie du village. Les traités de Westphalie et de Münster qui mettent fin à cette dernière feront rentré le village dans le royaume de France. C'est en 1796 que Napoléon 1er nomme Lapoutroie chef lieu de canton, sans suit un important développement de la commune. Les deux guerres mondiale marqueront également cette cité vosgienne occupée par les allemands, dont un bon nombre d'Enfants furent enrôlés dans la Wehrmacht"les Malgrés Nous". Témoignage des combats de 14-18, le fort de la Tête-des-Faux qui comprend encore de nombreux vestiges classés aux Monuments Historiques depuis 1932. Un autre lieu de mémoire occupe le village, le Musée des eaux-de-vie installé dans un ancien relais poste du XVIIIe siècle, il retrace tous les secrets de la fabrication des eaux-de-vie et des spiritueux d'Alsace et de France. L'église Sainte-Odile a été construite en 1912 et la chapelle Saint-Laurent en 1762.


© 2010