Photos de l'extérieur de l'église Sainte-Jean-Baptiste de Lautenbach




Photo de la façade occidentale de l'église romane Sainte-Jean-Baptiste de Lautenbach, avec ses bandes lombardes et son porche qui s'ouvre sur 3 arcades en plein cintre. Histoire de l'église Saint-Jean-Baptiste de Lautenbach, photos de Lautenbach.


L'église Saint-Jean-Baptiste de Lautenbach est l'ancienne collégiale-Saint-Michel-et-Saint-Gangolphe, elle a été construite sur un plan basilical dès la fin du XIe siècle à la place d'un édifice du VIIIe siècle détruit en 1080. Cette église romane est munie d'un porche qui s'ouvre par trois arcades en plein cintre, profond de deux travées, il est couvert de six voûtes d'ogives, un chef d'oeuvre de l'art roman magnifiquement décoré qui tire sa réputation de la forme élaborée et des proportions harmonieuses de l'ensemble. La façade Ouest comprend également des statues ainsi que des bandes lombardes composées horizontalement de frises d'arceaux et verticalement, de lésènes. Le clocher date de 1865, quand aux murs des bas-cotés il remonte à la fin du XIe siècle, côté Sud se trouve un linteau sculpté provenant de l'édifice primitif. L'intérieur de la collégiale comprend une vaste nef plafonnée munie de deux bas-cotés. La nef renferme un orgue de tribune Toussaint du XVIIIe siècle qui a été classé aux Monuments Historiques en 1976 ainsi qu'une chaire baroque sculptée de 1717 classée en 1971, en face se trouve la statue polychrome de Saint Sébastien du XVIIIe siècle, quand au Christ en Croix qui ouvre le choeur, il date du XVe siècle. La nef est séparée des bas-côtés par de grandes arcades en plein cintre qui reposent sur des piliers carrés et des colonnes à chapiteaux polygonaux ornés d'arcatures. Les bas-cotés sont décorés d'un Chemin de Croix de Lucas Neysser de 1815 et ils abritent deux confessionnaux du XVIIIe siècle, le côté Nord est également muni d'un retable du XVe siècle représentant les saints patrons du chapitre et le côté Sud accueil les fonts baptismaux du XVIIIe siècle et le monument funéraire du chanoine Johannes Meistersheim. Le transept Sud comprend la dalle funéraire du prévôt Muller, l'autel Saint-Wendelin avec un bas-relief du XVe siècle ainsi que l'autel retable de la Déposition qui date de 1726, il est muni des statues polychrome de Saint Pierre et Saint Paul de Tarse et de 2 tableaux illustrant la Déploration du Christ surmonté d'un médaillon de saint Jean Népomucène et à côté se trouve un reliquaire du XVIIe siècle. Le transept Nord accueil l'autel du Rosaire de 1718 où la Vierge à l'Enfant et surmonté de 2 anges, elle a à ses pieds Saint Dominique et Sainte Catherine de Sienne, de part et d'autre se trouve les statues polychromes de Sainte Barbe et Sainte Catherine d'Alexandrie. L'autel du Rosaire est classé aux Monuments Historiques depuis 1971 comme la statue polychrome et doré de la Vierge à l'Enfant du XVe siècle. Le transept Nord comprend également l'autel du Précieux Sang de 1719 et la pierre tombale du chanoine Rechburger de 1513. Le choeur de l'église Saint-Jean-Baptiste est de style gothique à voûte d'ogives du XIIIe siècle, il a été restauré au XVe siècle suite à un incendie en 1457, la fenêtre du grand vitrail à remplage flamboyant date de cette époque. Les décors de la voûte représentaient les 4 évangélistes, seul Saint Matthieu est relativement bien conservé. La nef comprend un maître-autel à baldaquin baroque de 1706 qui porte les statues de la Vierge à l'Enfant et des saints patrons du chapitre, Saint Michel et Saint Gangolphe. De part et d'autre se trouve de magnifiques stalles gothiques en bois de chêne sculpté du XVe siècle. L'église Saint-Jean-Baptiste de Lautenbach est classée aux Monuments Historiques depuis 1841.


Photo d'une sculpture sur la façade occidentale de l'ancienne collégiale Saint-Michel et Saint-Gangolphe devenue l'église Sainte-Jean-Baptiste de Lautenbach. Photos de l'église Saint-Jean-Baptiste de Lautenbach, visiter Lautenbach dans les Vosges.



Photo des frises lombardes et d'une sculpture sur la façade occidentale en grès des Vosges de l'église Sainte-Jean-Baptiste de Lautenbach. Photos de l'église Saint-Jean-Baptiste de Lautenbach, histoire de Lautenbach, tourisme en Alsace.


Lautenbach est un village vosgien situé dans le département du Haut-Rhin, en région Alsace, il fait partie du canton dans l'arrondissement de Guebwiller. L'histoire de Lautenbach remonte au VIIIe siècle quand des moines irlandais venus de l'abbaye de Honau y fondent un prieuré, une première église dédiée à Saint Michel est construite. Un village va voir le jour autour du monastère, au bord de la rivière de la Lauch, d'où son nom de Lautenbach, qui veut dire "rivière bruyante". À la suite des prises de position du moine-philosophe Manegold de Lautenbach en faveur du pape lors de la Querelle des Investitures, les troupes impériales le couvent et son église primitive en 1080. c'est à la fin du XIe siècle qu'une communauté de chanoines augustins succède aux bénédictins et élève l'église collégiale. Protégé par les Habsbourg, le village s'agrandit, les habitant vivent pauvrement de l'exploitation de la forêt et de l'élevage jusqu'au XIXe siècle. L'industrialisation de Lautenbach commence avec l'implantation en 1830 d'une entreprise de recordage de coton de la manufacture anglaise, Maurice De Jongh, d'autres industriels suivent et le hameau de Schweighouse se forme avec des éleveurs, augmentant encore la population ce qui apportera dans le village le terminus de la ligne de chemin de fer Bollwiller-Lautenbach. Mais la crise du textile mettra un terme à cette croissance, et les bombardements de 1915 à 1918 provoqueront de nombreux dégâts dans la cité romane. Aujourd'hui Lautenbach est un charmant village résidentiel niché dans la vallée du florival. Traversé par la rivière de la Lauch, le village est dominé par l'ancienne collégiale Saint-Michel-et-Saint-Gangolphe qui est devenu l'église Saint-Jean-Baptiste, elle a été construite dès la fin du XIe siècle à la place d'un édifice du VIIIe siècle détruit en 1080. Cette église romane est munie d'un porche magnifiquement décoré qui tire sa réputation de sa forme élaborée et des proportions harmonieuses de l'ensemble. L'église Saint-Jean-Baptiste est classée aux Monuments Historiques depuis 1841, la chaire de 1717 depuis 1971 comme la statue polychrome et doré ainsi que l'autel du Rosaire, quand à l'orgue Toussaint du XVIIIe siècle il a été classé en 1976. Plus haut sur les hauteurs, le hameau de Schweighouse-Lautenbach se trouve le pèlerinage de Saint Gangolphe, martyr de la fidélité conjugale, dont la chapelle, élevée par le Chapitre, fut achevée en 1446. À ses côtés se trouve la fontaine Saint-Gangolphe de 1664 et la grotte de Lourdes construite en 1947. La mairie de Lautenbach est installée dans l'ancien bâtiment conventionnelle de la collégiale, il fut construit en 1517 et renferme un très beau cloître vouté, l'édifice est classé aux Monuments Historiques depuis 1994. Autre élément de la Renaissance, l'ancien relais de poste qui date de 1567. Lautenbach comprend également de nombreuses maisons remarquable du XVIIIe siècle comme l'ancienne prévôté ou la maison canoniale.


Photo des 3 arcades en plein cintre du porche occidentale de l'église Sainte-Jean-Baptiste de Lautenbach, il est profond de deux travées et couvert de six voûtes d'ogives. Visiter l'église Saint-Jean-Baptiste de Lautenbach, photos de Lautenbach.


Le porche de l'église Saint-Jean-Baptiste de Lautenbach se situe à la base de la façade occidentale, construit au XIIe siècle, il s'ouvre par trois arcades en plein cintre, profond de deux travées, il est couvert de six voûtes d'ogives, un chef d'oeuvre de l'art roman. À l'angle Sud-Ouest du porche se trouve une sculpture illustrant les élus au paradis. La porte d'entrée à double battants est surmonté d'un tympan martelé à la Révolution, il était décoré d'un portrait du Christ en majesté dans une mandorle entouré des saint patrons de l'église, Saint Michel et Saint Gangolphe. La porte est munie de part et d'autre de piédroits surmontés de chapiteaux sculptés où repose l'arc brisé. Le couronnement du piédroit de gauche représente le péché et l'adultère, quand au côté droit, l'homme en proie aux passions.


Photo de la sculpture en grès des Vosges illustrant les élus au paradis, à l'angle Sud-Ouest de l'entrée du porche occidentale de l'église Sainte-Jean-Baptiste de Lautenbach. Photos de l'église Saint-Jean-Baptiste de Lautenbach, visiter Lautenbach.



Photo en gros plan du chapiteau sculté qui suporte la voûte d'ogives, à l'angle intérieur gauche du porche occidentale de l'église Sainte-Jean-Baptiste de Lautenbach. Visiter l'église Saint-Jean-Baptiste de Lautenbach, photos de Lautenbach.



Photo du couronnement du piédroit de droite qui représente l'homme en proie aux passions, dans le porche occidentale de l'église Sainte-Jean-Baptiste de Lautenbach. Visiter l'église Saint-Jean-Baptiste de Lautenbach, photos de Lautenbach.


du couronnement du piédroit de droite qui représente l'homme en proie aux passions le péché et l'adultère, quand au côté droit, .


Photo en gros plan de la sculpture en grès des Vosges qui représente l'homme en proie aux passions, dans le porche occidentale de l'église Sainte-Jean-Baptiste de Lautenbach. Visiter l'église Saint-Jean-Baptiste de Lautenbach, photos de Lautenbach.



Photo du couronnement du piédroit de gauche qui représente le péché et l'adultère, dans le porche occidentale de l'église Sainte-Jean-Baptiste de Lautenbach. Photos de l'église Saint-Jean-Baptiste de Lautenbach, histoire de la route romane d'Alsace.


Du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest de l'Alsace la Route Romane est une invitation à une découverte historique et architecturale des plus remarquable. Le patrimoine roman d'Alsace comprend plus de 120 sites répartis dans toute la Région, de la plaine, à la montagne en passant par le vignoble, ils sont représentés par des églises, des abbayes, des châteaux, et des maisons comme à Rosheim. L'architecture romane en Alsace c'est développée du Xe siècle au début du XIIIe siècle, les églises romanes alsaciennes se caractérisent par des masses murales fortes et une simplicité des formes. L'apogée de cet art se situe au XIIe siècle, ou peu à peu, la disparition des édifices à plan centré font place à deux tours latérales ornées de portails à tympans richement sculptés et adoptent un choeur polygonal, les éléments de décors se concentrant sur les portails et les chapiteaux des colonnes.


Photo du clocheton au-dessus de la nef de l'ancienne collégiale Saint Michel-et-Saint-Gangolphe, aujourd'hui l'église Sainte-Jean-Baptiste de Lautenbach. Visiter l'église Saint-Jean-Baptiste de Lautenbach, photos de Lautenbach.



Photo du linteau roman sculpté provenant de l'église primitive, réutilisé sur la façade du bas-côté Sud de l'église Sainte-Jean-Baptiste de Lautenbach. Photos de l'église Saint-Jean-Baptiste de Lautenbach, Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


© 2010