Photos panoramiques du village de Haegen




Photo panoramique au mois d'octobre du village de Haegen ceinturé de vergers au pied des Vosges du Nord et des châteaux du Haut-Barr, du Grand-Geroldseck et du Petit-Geroldseck. Histoire du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, photos de Haegen.


Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord se situe dans les départements du Bas-Rhin et de la Moselle, créé le 30 décembre 1975, il regroupe 113 communes sur une surface de 130.500 hectares dont 83 000 hectares de milieux naturel: étangs, tourbières, vergers, rochers, forêts de résineux, de feuillus ou mixte, sont point culminant et de 581 mètres au Grand Wintersberg à Niederbronn-les-Bains. Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord comprend également 2 600 km de sentiers balisés pour les balades en VTT ou les randonnées pédestres, ils sont entretenus en grande partie par le Club Vosgiens. Ce magnifique parc accueil plus d'une trentaine de châteaux forts médiévaux dominants les pitons et rochers escarpés des Vosges du Nord, mais également 22 musées, 113 monuments historiques, 4 grands ouvrages de la Ligne Maginot et de nombreux sites archéologiques. Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord est classé par l'UNESCO "Réserve Mondiale de la Biosphère" et a obtenu le prix Eden "Destination touristique européenne d'excellence".


Photo panoramique du cimetière et de l'église Saint-Quirin de Haegen dominé par le château du Haut-Barr, dans le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord. Histoire de Haegen, tourisme en Alsace, photos du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord.


Le village de Haegen fait partie du canton de Marmoutier, dans l'arrondissement de Saverne, il se situe sur une ancienne voie romaine qui relier Saverne au Dabo. Haegen était la propriété de l'abbaye de Wissembourg au VIIIe siècle. Ancien fief de l'évêché de Strasbourg au XIIIe siècle, Haegen était également aux mains des seigneurs de Geroldseck. Au XVIIIe siècle le village de Haegen est intégré à l'abbaye de Marmoutier. Aujourd'hui le petit village de Haegen fait parti du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, il est dominé par deux châteaux remarquables: le Grand-Geroldseck construit au XIIe siècle et le Petit-Geroldseck du XIIIe siècle. L'église Saint-Quirin se trouve à l'Est du centre du bourg, elle comprend un beau clocher roman du XIIe siècle, quand à la nef et le choeur, ils sont du XIXe siècle. À côté de l'église se trouve la source miraculeuse de Saint-Quirin qui est à l'intérieur d'un oratoire du XIXe siècle fermé par deux grilles en fer forgé. La Mairie de Haegen se trouve dans la Grand'Rue, elle est jumelée à l'école et date du XIXe siècle.


Photo panoramique du château du Grand-Geroldseck construit au XIIe siècle sur les hauteurs du ban communal de Haegen, dans le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord. Photos de Haegen, , histoire du château du Grand-Geroldseck, tourisme en Alsace.


Le château du Grand-Geroldseck a été construit probablement avant 1120, par le seigneur Otto de Geroldseck, avoué de l'abbaye de Marmoutier. Au XIIe siècle le château est remanier et le donjon est élevé à l'entrée de la forteresse. Au XIIIe siècle la famille des seigneurs de Geroldseck s'agrandit et voit la construction d'un nouveau logis seigneurial ainsi que la construction du Petit-Geroldseck, le château se partage entre Bourcard II de Geroldseck, Othon III et Evrard de Geroldseck, puis plus tard Bourcard IV et Simon de Geroldseck qui attribuent le château comme arrière-fief à Anselm, Othon d'Ichtratzheim, Guillaume et Albert de Schynach. Entre temps, en 1263, le fils de Bourcard, Henri de Geroldseck est nommé évêque de Strasbourg. La fin du XIIIe siècle marque le déclin des seigneurs de Geroldseck qui accumulent de nombreuses défaites et l'évêque de Strasbourg Conrad de Lichtenberg, menace la famille d'excommunication pour avoir trop tardé à désigner l'un d'entre eux comme avoué de l'abbaye de Marmoutier. En 1360, le château se partage entre l'évêque de Metz et les seigneurs de Geroldseck jusqu'à la mort de Volmar de Geroldseck en 1390 qui marque l'extinction de la lignée mâle des seigneurs de Geroldseck. Le château de Geroldseck est alors en moitié à l'évêché de Metz et l'autre moitié à Walpurge de Lützelstein, veuve de Frédéric de Geroldseck et la mère de Volmar. Le Grand-Geroldseck a été probablement détruit en 1471 avec le Petit-Geroldseck lors du siège entrepris par le comte palatin Frédéric affin de mettre fins aux attaques menées par certains châtelains brigands du Grand-Geroldseck, le château resta dès lors en ruine jusqu'à nos jours. Le château du Grand-Geroldseck à Hagen, dans le Parc Naturel Régional des Vosges, fait l'objet d'un classement au titre des Monuments Historiques depuis 1898.


Photo panoramique verticale du village de Haegen dominé par le donjon du château du Grand-Geroldseck qui domine le piémont des Vosges du Nord, dans le département du Bas-Rhin en Alsace. Photos de Haegen, histoire de l'Alsace, tourisme en Alsace.


L'Alsace est la plus petite des régions de France, elle se divise en deux départements, le Haut-Rhin au sud et le Bas-Rhin au nord. L'Alsace se situe au coeur de l'Europe, en bordure des frontières de la Suisse et de l'Allemagne, elle est délimitée à l'est par le Rhin et à l'ouest par les Vosges. Au nord, le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord est un espace naturel très diversifié qui s'étend sur 83 000 hectares, il renferme de nombreux trésors architecturaux dans les villes de Saverne Bouxwiller ou Wissembourg, de plus, la ligne Maginot témoigne de l'architecture militaire défensive de 39-40. Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord comprend également de nombreux châteaux forts, des villages pittoresques ainsi que de très belles églises romanes et gothiques. Plus au Sud, le Kochersberg, pays du houblon, renferme de petits villages de charme et de beaux sites romans. Les Vosges sont un paradis pour les marcheurs, de la vallée de la Bruche au champ du Feu en passant par le Mont Sainte-Odile, le val de Villé, le val d'Argent jusqu'au château du Haut-Koenigsbourg, les découvertes de l'Histoire de l'Alsace s'enchaînent dans des paysages d'exceptions. En montant aux lacs blanc ou noir les Hautes Vosges offrent des panoramas de toutes beautés avec la route des crêtes et les nombreux sommets dont le plus haut est le Grand Ballon qui culmine à 1424m. En descendant par la vallée de Munster ou par la vallée de la Thur on débouche sur le département du Haut-Rhin, à l'extrême sud se trouve l'Alsace méridionale du Sundgau et du Jura Alsacien, un pays vallonné ou l'authenticité et les traditions ont gardés toutes leurs saveurs. En remontant vers le nord la ville de Mulhouse qui est la deuxième agglomération d'Alsace dévoile son histoire et ses musées, son centre ville historique est de toute beauté avec son Hôtel de Ville de style Renaissance rhénane où le Temple Saint-Etienne. Vient alors le coeur de la plaine d'Alsace, avec l'écomusée d'Ungersheim, l'un des plus importants d'Europe, une reconstitution d'un vieux village alsacien regroupant un patrimoine du XVe siècle au XXe siècle. Situé au coeur du vignoble, la ville de Colmar est le chef lieu du département du Haut-Rhin, elle possède un patrimoine architectural extraordinaire, avec ses vieux quartiers et ses maisons alsaciennes colorées. La route des vins d'Alsace est prisée par des millions de touristes, elle s'étend depuis la ville de Thann, Guebwiller en passant par Rouffach ou Eguisheim, classé village préféré des Français le vendredi 7 juin 2013, Eguisheim est également classé dans les plus beaux villages de France comme Riquewihr, Hunawihr ou Mittelbergheim. La route des vins d'Alsace couvre le piémont des Vosges, une grande quantité de châteaux médiévaux sont à visiter comme les châteaux d'Husseren, de Ribeauvillé la cité des ménétriers, Kaysersberg l'impériale, ou Andlau qui possède également une magnifique abbaye, sans oublier le mur païen au dessus de la superbe ville d'Obernai, ou plus au nord la cité romane de Rosheim qui débouche sur Molsheim pour franchir une jolie vallée viticole qui va jusqu'à Marlenheim. Mais revenons du côté du Rhin, où la remarquable cité Vauban de Neuf Brisach avec ses fortifications de 1699 à 1709, nous fait arriver dans le grand Ried Centre Alsace, aux prairies magnifiquement fleuries sur les bords de l'Ill. La rivière de l'Ill nous porte à Sélestat, la ville humaniste ou est né le sapin de Noël. Sélestat est la capitale du Ried Centre Alsace, Ried qui accueille une des plus belles églises baroque de France, la prestigieuse abbatiale d'Ebersmunster des XVIIe et XVIIIe siècles. Ce voyage initiatique à travers l'Alsace nous amènes à Strasbourg, capitale de l'Alsace et capitale de l'Europe, elle accueille les grandes institutions européennes, Conseil de l'Europe, Parlement européen, Observatoire Européen de l'Audiovisuel, Fonds Eurimages, Pharmacopée européenne, Cour européenne des Droits de l'Homme... et la chaîne franco-allemande ARTE. Outre la majestueuse Cathédrale Notre-Dame, la ville de Strasbourg possède de remarquables maisons alsaciennes, palais, fortifications... dans les différents secteurs de l'ellipse insulaire. Elle est la capitale mondiale de Noël, et possède un quartier allemand des plus remarquables, la "Neustadt". En quittant cette ville majestueuse, vers le nord s'ouvre la ville impériale de Haguenau avec ses impressionnants monuments classés et sa forêt indivise, ou forêt sainte, où de nombreux ermites ont élu domicile comme le très célèbre Saint Arbogast qui fut évêque de Strasbourg. Cette région du nord de l'Alsace se nomme l'Outre-forêt, elle possède de magnifiques villages alsaciens typiques comme Seebach, Kuhlendorf ou Hunspach, qui est classé dans les plus beaux villages de France. Mais cette région est également à découvrir pour ses deux villages de potiers traditionnels, Betschdorf et Soufflenheim qui accueillent chaque année de nombreux visiteurs dans leurs ateliers. Cette visite prend fin le long du Rhin avec le delta de la Sauer, un paradis de méandres des forêts rhénanes, qui, du nord au sud, représentent les milieux naturels les plus riches d'Europe. Cette découverte virtuelle et sommaire de l'Alsace vous a montré une partie des trésors que renferme cette région qui a été classée par le guide de voyages Lonely Planet dans les 10 plus belles régions incontournables du monde.


Photo panoramique verticale du choeur de l'église Saint-Quirin de Haegen, avec son autel et son maître-autel surmonté du tableau de Saint Matthieu. Histoire de l'église Saint-Quirin de Haegen, photos du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord.


L'église Saint-Quirin de Haegen a été construite au XIIe siècle, vestiges de cette époque, les trois premier niveaux de la tour-clocher. Au rez-de-chaussé, la crypte romane, puis gothique représente l'ancien choeur de l'édifice, il est muni d'une voûte sur croisée d'ogives, le troisième niveau correspondait au clocher, il est percé d'une fenêtre géminée séparée par une colonnette à chapiteau cubique, quand au cinquième et dernier niveau, il a été rajouté en 1846 et accueil les cloches. Accolé à la tour-clocher, la nef et le choeur de l'édifice ont été reconstruits en 1842. La nef unique de l'église Saint-Quirin comprend deux autels latéraux, un côté Sud dédié à la Vierge à l'Enfant, l'autre côté Nord dédié au saint patron de la paroisse. La nef est également munie de deux Christ en Croix, un orgue de tribune du XIXe siècle qui est signé Edmond Alexandre Roethinger, une belle chaire à prêcher, un Chemin de Croix, ainsi qu'une statue polychrome du Sacré Coeur de Jésus et de Saint Quirin. La nef et le coeur sont décorés de belles peintures et de frises, ils mettent parfaitement en valeurs l'édifice qui est illuminé dans la nef par des verrières dont les vitraux illustres des saints, dont le baptême de Saint Quirin et son martyr. Le choeur de l'église Saint-Quirin comprend pour sa part deux beaux autels en marbre, le maître-autel et surmonté du Christ en Croix avec deux anges de part et d'autre et d'un tableau de Saint Matthieu. Les stalles sont en bois de chêne et les deux verrières représentes la Vierge Marie et Saint Joseph. Deux statues sont présentes dans le choeur, celle de la Vierge Marie en gloire qui est couronnée d'étoiles et celle de Saint Quirin en armes, le plafond est décoré d'une magnifique peinture illustrant le Christ Roi entouré des 12 apôtres.


Photo panoramique verticale de la statue de Saint Quirin dans l'oratoire de la fontaine qui protège la source miraculeuse du saint patron du village de Haegen. Photos de l'oratoire Saint-Quirin de Haegen, tourisme en Alsace, hisoire de Saint Quirin.


Le tribun Quirin où Quirinus était un officier de l'empereur Trajan, d'origine romaine et païenne, il avait la charge de la prison. En l'an 116, l'empereur Trajan mena une campagne anti-chrétienne, il fit arrêter tous les chrétiens avec l'ordre de les mettre à mort s'ils ne reniés pas leur fois. À la mort de l'empereur Trajan Hadrien, son fils adoptif devenu empereur poursuit ses persécutions et fait arrêter le pape Alexandre et le préfet de Rome Hermès. Le préfet Hermès est confié à la garde de Quirin qui s'efforça de le ramener au culte des dieux de Rome. Mais devant la fois inébranlable de Hermès Quirin commença à douter et la guérison de sa fille Balbine, par le pape Alexandre fit convertir Quirin qui reçut le baptême. En l'an 130 Quirin est arrêté et le juge tente de le faire renoncer à sa foi nouvelle, mais Saint Quirin croit en Jésus Christ et préfère la mort à l'apostasie. Il sera torturé et mis à mort, son corps jeté en pâture aux chiens. C'est sa fille Balbine qui l'enleva et l'inhuma de manière chrétienne. Saint Quirin est invoqué pour la guérison des scrofules, des migraines, des oreillons, des rhumatismes, des fièvres et de la peste.


© 2010