Photos panoramiques de Zellenberg




Photo panoramique au crépuscule village de Zellenberg juché sur une colline, à 285 mètres d'altitude, au coeur du vignoble.



Photo panoramique au lever du jour, sur la route des vins d'Alsace, au mois de novembre, avec le village de Zellenberg dominé par les châteaux de Ribeauvillé et du Haut-Koenigsbourg. Photos de Zellenberg, histoire de la route des vins d'Alsace.


La Route des Vins d'Alsace s'étant de Marlenheim dans le Bas-Rhin jusqu'à Thann au Sud du Haut-Rhin, sans oublier le Pays Viticole de Cleebourg au Nord de l'Alsace qui vaut le déplacement. Parcouru par des millions de visiteurs chaque année, la Route des Vins d'Alsace est la plus vieille route des vins de France. Créée en 1953, elle comprend une centaine de villes et villages de charmes blottis sur les contreforts Vosgiens. Le vignoble alsacien et dominé sur ses 170 km par des châteaux médiévaux aussi illustres que remarquables, il accueil des musées du patrimoine ou du vin comme l'Ecomusée d'Ungersheim, le Musée du Pain d'épices Lips à Gertwiller, le Musée Régional du Vignoble et des Vins d'Alsace à Kientzheim, le Musée Westercamp à Wissembourg qui est consacré en grande partie à l'histoire du vin, ou le Musée de la Folie Marco à Barr... De plus, la Route des Vins d'Alsace possède de très beaux chemins de découvertes tant sur le patrimoine culturel que naturel sur les pentes des collines calcaires. Forte de ses grands crues classée, ses vendanges tardives, Crémant d'Alsace et ses 7 cépages réputées: le Sylvaner, le Pinot Blanc, Le Riesling, le Muscat d'Alsace, le Pinot Gris (ancien Tokay Pinot Gris), le Gewurtztraminer et le Pinot noir, la Route des Vins d'Alsace est une invitation à la dégustation, dans ses caves à vins historiques ou lors des fêtes folkloriques animées tout au long de l'année.


Photo panoramique au lever du jour du village de Zellenberg sur sa colline dominé par le château du Haut-Koenigsbourg, sur les chemins de Compostelle. Photos de Zellenberg, histoire des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, tourisme en Alsace.


Saint Jacques le Majeur est l'un des douze apôtres, fils de Zébédée et de Salomé et frère de Saint Jean avec qui il pêché sur le lac de Tibériade. Il est témoin, avec Pierre et Jean, de miracles et de la Transfiguration ainsi que la prière de Jésus au Mont des Oliviers. Après la mort de Jésus, Saint Jacques le Majeur est témoin de la troisième apparition du Christ, sur les bords du lac de Tibériade lors de la pêche miraculeuse. Saint Jacques le Majeur fut décapité à Jérusalem en l'an 44, la légende à fait de lui l'apôtre de l'Espagne. La tradition veut que les compagnons de Saint Jacques auraient pris un bateau avec ses reliques pour les enterrer en Espagne. Ils arrivèrent sur une plage de Galice, près de la ville d'Iria Flavia, son corps fut mis en terre dans un "compostum" un cimetière, en 813 un ermite du nom de Pelayo, fut guidé par une étoile surnaturelle jusqu'à l'endroit de la sépulture, appelé campus "stellae" champ de l'étoile, ce qui a donné le mot Compostelle. Le roi Alphonse II sous l'épiscopat de l'évêque Teodemir fit construire une église à côté du tombeau, c'est ainsi que naquit Saint-Jacques-de-Compostelle. Le culte de Saint Jacques le Majeur est très local au IXe siècle, mais la ville de Compostelle va prendre de l'ampleur ou une cathédrale y est érigée. Au Xe siècle la réputation du culte dépasse les frontières et L'évêque Godescalc du Puy-en-Velay se rend à Compostelle en 950, suite à quoi en 1079, la première voie sur le chemin de Compostelle est née en France. Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, sont composés aujourd'hui de plusieurs itinéraires en Espagne et en France, ils ont été déclarés en 1987 "Premier itinéraire culturel" par le Conseil de l'Europe, en 1989 le pape Jean-Paul II rassembla 500 000 jeunes aux Journées Mondiales de la Jeunesse à Saint-Jacques-de-Compostelle. le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en Alsace part de Wissembourg et traverse notamment les villes, villages et sites de: Hunspach, Surbourg, Walbourg et Haguenau au Nord, la ville de Strasbourg et la route des vins d'Alsace avec Avolsheim, Molsheim, Rosheim, Obernai, le Mont Sainte-Odile, Barr, Andlau, Epfig, Dambach-la-Ville, Scherwiller, Châtenois, Kintzheim, Saint-Hippolyte, Bergheim, Ribeauvillé, Hunawihr, Riquewihr, Zellenberg, Kaysersberg, Niedermorschwihr, Turckheim, Eguisheim, Rouffach, Soultzmatt, Guebwiller, Jungholtz, Thann, Leimbach et Bellemagny dans le Sundgau.


Photo panoramique au lever du jour du village de Zellenberg, au mois d'octobre, sur sa colline ceinturée de vignes, au-dessus de la route des vins d'Alsace. Photos de Zellenberg, tourisme en Alsace, Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo panoramique du soleil qui se lève sur le village de Zellenberg, au coeur de la route des vins d'Alsace. Histoire de Zellenberg.


L'histoire du village de Zellenberg remonte au VIe siècle ou des peuplades d'Alémanie occupent le site, le village est fondé au IXe siècle sous le nom de "Celeberch", qui faisait partie de la Seigneurie de Riquewihr, propriété de l'évêque de Strasbourg, "Celeberch" est donné en fief aux Comtes de Horbourg. En 1252, Walter III de Horbourg y construit un château fort qui sert d'avant poste afin d'alerter les 3 châteaux de Ribeauvillé, du Haut-Koenigsbourg, du Hohnack, et du Hohlandsbourg en cas d'invasion, il ceinture également la cité de fortifications. En 1325, Jean-le-Tardif, dernier héritier des Horbourg-Riquewihr vent ses terres à son cousin le comte Ulrich de Wurtemberg. Vers 1330 les troupes de l'évêché s'emparent de l'ensemble de la Seigneurie de Riquewihr et l'évêque de Strasbourg la donne en fief aux sires de Ribeaupierre qui en deviennent propriétaire en 1436. Le château de Zellenberg est détruit à la Révolution Française et les pierres sont vendus à un tuilier de Ribeauvillé. Après la seconde guerre mondiale le village de Zellenberg s'agrandit, les 2 tours Est on résister au temps et à l'histoire, le bourg vie aujourd'hui essentiellement de la vigne et du tourisme.


© 2010