Photos des Marguerites, Leucanthemum vulgare




Photo d'une verte et vaste prairie couverte de Marguerites des prés ou Marguerite commune, Leucanthemum vulgare, dans le grand Ried Nord ou Ried brun, à Rohrwiller, en Alsace. Description du Ried Nord.


Le Ried Nord ou Ried brun couvre une vaste zone qui s'étend sur la rive gauche du Rhin de la Wantzenau à Seltz, entre la forêt rhénane et Hoerdt, Weyersheim, bischwiller, la forêt de Haguenau et l'Outre-Forêt, dans le département du Bas-Rhin en Alsace. J'en exclu volontairement la forêt rhénane qui pour moi représente un milieu plus complexe que je traite dans la catégorie "Forêt du Rhin" de mon site. Après la domestication du Rhin, ce vaste Ried a énormément souffert des remembrements successifs, de l'implantation de zones industrielles et de l'agriculture intensive de maïsiculture. Néanmoins certains secteurs sont restés sauvages et offrent toujours de merveilleux paysages riediens. Le secteur le plus spectaculaire se situe entre les communes de Weyersheim, Rohrwiller et Bischwiller, il est nommé Ried de Weyersheim. Ici les prairies humides s'étendent à perte de vue, elles sont survolées par une myriade de papillons mais également par le Courlis cendré, le Vanneau huppé et le Busard des roseaux, ce Ried brun est parcouru notamment par le Lièvre d'Europe et le Chevreuil où les densités y sont remarquables et parmi les plus importantes d'Alsace. Façonné par le Rhin, le Ried Nord est alimenté par de nombreuses rivières comme le Landgraben à la Wantzenau et à Gambsheim, la Zorn et la Moder entre Weyershem, Rohrwiller et Drusenheim, la Sauer dans le secteur de Forstfeld jusqu'à Seltz-Munchhausen ou encore du Seltzbach. Un paysage en mosaïque qui se caractérise par une succession de cultures, de prairies, de haies, de roselières, entrecoupées de forêts et de vergers à hautes tiges.


Photo d'une prairie couverte de Marguerites des prés ou Marguerite commune, Leucanthemum vulgare, dans le Ried blond, à Rhinau-Kappel. Description du Ried blond.


Le Ried blond s'est développé au rythme du Rhin sur les emplacements où le fleuve, lors des fortes crues annuelles, a décapé les forêts bordant les méandres. Progressivement les prairies alluviales se sont formées sur les alluvions légers et calcaires déposés par le Rhin. Si un bon nombre de ces prairies ont disparu suite aux divers travaux de domestication du fleuve, une grande partie est encore magnifiquement préservée. Je citerai la réserve naturelle transfrontalière du Taubergiessen à Rhinau-Kappel, le Kühkopf en Allemagne, ou, à plus petite échelle, le sud-est de la forêt de la Wantzenau et le Rohrschollen. Les prairies alluviales du Ried blond sont d'une grande richesse floristique et faunistique. Dès le début du printemps elles se couvrent de tapis de Cardamines des prés, de Marguerites, de Carottes sauvages ou encore de Vergerettes annuelles, sans oublier les nombreuses espèces d'orchidées. Ceinturées de roselières et de haies comme les Viornes obiers et lantanes, les Cornouillers mâles et sanguins, le Troène vulgaire ou l'Épine noire et l'Aubépine des arbustes typiques du paysage riedien du Rhin. Le Ried blond est bordé de dépressions, les "Gründe" où serpentent les bras du Rhin ceinturés par des saules, des aulnes ou des Peupliers noirs. Cet ensemble est dominé par une profonde jungle rhénane qui s'est développée sur les levées "Köpfe". C'est cet ensemble naturel qui fait de la forêt du Rhin, le milieu le plus riche d'Europe avec la forêt du Danube.


Photo sur fond de ciel bleu et de nuages blancs, sous 2 Marguerites des prés en fleur ''Leucanthemum vulgare'', avec leurs tiges dressées surmontée de leurs têtes florales aux pétales lancéolées blanches.



Photo au mois de juillet, d'une Marguerite commune ''Leucanthemum vulgare'', avec son inflorescence en capitule, composée de ligules blanches autour de son disque jaune. Description de la Marguerite.


La Marguerite ou Marguerite commune, également appelée Marguerite des prés ou Grande Marguerite "Leucanthemum vulgare", est une plante herbacée vivace de la famille des Astéracées. La grande tête florale est munie de fleurs ligulées et étalées de couleur blanche, elles sont situées autour d'un disque jaune composé de fleurons en forme de tube. Les feuilles spatulées sont vertes, pétiolées, engainantes à bordure légèrement dentée. La tige verte est dressée. Sa taille varie de 30 à 90 cm. Très commune, la Marguerite commune fleurit de mai à septembre, dans les garrigues, les prairies ou au bord des chemins.


Photo au mois de mai, d'une Marguerite couverte de rosée, Leucanthemum vulgare, dans une belle lumière du lever du jour. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo d'une Marguerite commune ''Leucanthemum vulgare'', avec sa tige verte dressée et surmontée de son inflorescence en capitule, composée de ligules blanches.



Photo dans la rosée matinale, d'une Marguerite commune ''Leucanthemum vulgare'', avec son inflorescence en capitule, composée de ligules blanches autour de son disque jaune muni de fleurons en forme de tube.



Photo au début de l'été, d'une Anthémis des teinturiers ''Anthemis tinctoria'' surmontée d'une Marguerite commune ''Leucanthemum vulgare'' dans une prairie qui borde le Rhin, à la Robertsau. Description de l'Anthémis des teinturiers.


L'Anthémis des teinturiers ou Camomille des teinturiers, "Anthemis tinctoria", est une plante herbacée vivace de la famille des Astéracées. Les fleurs en capitules paniculées sont de couleur jaune dorée. Les feuilles vertes et duveteuse sont bipennatilobées. Sa taille varie de 20 à 50 cm. L'Anthémis des teinturiers pousse de juin à septembre dans les prairies, les pelouses et au bord des chemins.


Photo au printemps au-dessus d'une Marguerite commune ''Leucanthemum vulgare'' visitée par une femelle d'Oedémère noble ''Oedemera nobilis'', dans une prairie du Ried blond. Description de l'Oedémère noble.


L'Oedémère noble "Oedemera nobilis" est un coléoptère de la famille des Oedemeridae. De couleur vert métallique, ses élytres mous se rétrécissent vers l'arrière; les mâles possèdent des cuisses postérieures fortement renflées, celles des femelles sont normal. Il mesure de 8 à 10 mm. Très commun, l'Oedémère noble se rencontre au printemps et en été sur les fleurs, dans les garrigues, les prairies, les clairières ou en lisières de bois.


Photo en été, d'une araignée crabe ''Xysticus cristatus'', avec sa capture, sur la fleur d'une Marguerite commune ''Leucanthemum vulgare'', dans une prairie humide, à la Wantzenau. Description de la Xysticus cris