Fort du Hackenberg

L'ouvrage du Hackenberg.

vue du sommet de l'Hackenberg à 343m d'altitude, le cimetière et la chapelle qui accueille les armoiries de la famille de Stromberg et des pierres tombales dont celle des Loevenstein. Cette chapelle de 1961 remplace l'église Saint-Simon, Saint-Jude de 1535, détruite lors des divers guerres de l'histoire. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.

L'ouvrage du Hackenberg.

Vue du bloc 8 endommagé par les troupe du général Patton en novembre 1944. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.

L'ouvrage du Hackenberg.

Bloc de combat extérieur. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.

L'ouvrage du Hackenberg.

Vue sur un bloc de combat extérieur avec sa cloche de mitrailleuse et sa tourelle de 2 lance-bombes 135mm jumelés. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.

L'ouvrage du Hackenberg.

Vue sur un bloc de combat extérieur avec sa tourelle de 2 lance-bombes 135mm jumelés en batterie. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.

L'ouvrage du Hackenberg.

La salle du lance-bombes de 135mm du bloc 9, avec sont raille d'alimentation de munitions fixé aux plafond. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.

L'ouvrage du Hackenberg.

Détail du lance-bombes de 135mm du bloc 9, avec sont raille d'alimentation de munitions fixé aux plafond. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.

L'ouvrage du Hackenberg.

Vue de l'imposant groupe électrogène de 375 chevaux dans l'usine électricque. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.

L'ouvrage du Hackenberg.

La visite avec le petit train électrique, dans les kilomètres de Galeries souterraines. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.

L'ouvrage du Hackenberg.

Vue de la salle d'exposition de l'armement. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.

L'ouvrage du Hackenberg.

Vue de la salle d'exposition des uniformes de plusieurs pays et des armes lourde. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.

L'ouvrage du Hackenberg.

Reconstitution de la salle des communications pendant l'occupation du fort en 39-40. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.

L'ouvrage du Hackenberg.

Reconstitution d'une chambrée, pendant l'occupation du fort en 39-40. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.

L'ouvrage du Hackenberg.

Reconstitution de l'infirmerie, avec son installation radiographique, pendant l'occupation du fort en 39-40. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.

L'ouvrage du Hackenberg.

Reconstitution de la salle d'opération, pendant l'occupation du fort en 39-40. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.

L'ouvrage du Hackenberg.

Salle de la tourelle des canons jumelés de 135 avec sont rail à munitions fixé au plafond. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.

L'ouvrage du Hackenberg.

Salle de la tourelle des canons jumelés de 135mm pour un poids total de 170 tonnes. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.

L'ouvrage du Hackenberg.

Vue de la salle de la tourelle des canons jumelés de 135mm dont le poids total et de 170 tonnes. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.




L'ouvrage du Hackenberg.


vue du sommet de l'Hackenberg à 343m d'altitude, le cimetière et la chapelle qui accueille les armoiries de la famille de Stromberg et des pierres tombales dont celle des Loevenstein. Cette chapelle de 1961 remplace l'église Saint-Simon, Saint-Jude de 1535, détruite lors des divers guerres de l'histoire. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.


L'ouvrage du Hackenberg.


Vue du bloc 8 endommagé par les troupe du général Patton en novembre 1944. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.


L'ouvrage du Hackenberg.


Bloc de combat extérieur. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.


L'ouvrage du Hackenberg.


Vue sur un bloc de combat extérieur avec sa cloche de mitrailleuse et sa tourelle de 2 lance-bombes 135mm jumelés. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.


L'ouvrage du Hackenberg.


Vue sur un bloc de combat extérieur avec sa tourelle de 2 lance-bombes 135mm jumelés en batterie. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.


L'ouvrage du Hackenberg.


La salle du lance-bombes de 135mm du bloc 9, avec sont raille d'alimentation de munitions fixé aux plafond. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.


L'ouvrage du Hackenberg.


Détail du lance-bombes de 135mm du bloc 9, avec sont raille d'alimentation de munitions fixé aux plafond. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.


L'ouvrage du Hackenberg.


Vue de l'imposant groupe électrogène de 375 chevaux dans l'usine électricque. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.


L'ouvrage du Hackenberg.


La visite avec le petit train électrique, dans les kilomètres de Galeries souterraines. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.


L'ouvrage du Hackenberg.


Vue de la salle d'exposition de l'armement. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.


L'ouvrage du Hackenberg.


Vue de la salle d'exposition des uniformes de plusieurs pays et des armes lourde. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.


L'ouvrage du Hackenberg.


Reconstitution de la salle des communications pendant l'occupation du fort en 39-40. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.


L'ouvrage du Hackenberg.


Reconstitution d'une chambrée, pendant l'occupation du fort en 39-40. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.


L'ouvrage du Hackenberg.


Reconstitution de l'infirmerie, avec son installation radiographique, pendant l'occupation du fort en 39-40. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.


L'ouvrage du Hackenberg.


Reconstitution de la salle d'opération, pendant l'occupation du fort en 39-40. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.


L'ouvrage du Hackenberg.


Salle de la tourelle des canons jumelés de 135 avec sont rail à munitions fixé au plafond. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.


L'ouvrage du Hackenberg.


Salle de la tourelle des canons jumelés de 135mm pour un poids total de 170 tonnes. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.


L'ouvrage du Hackenberg.


Vue de la salle de la tourelle des canons jumelés de 135mm dont le poids total et de 170 tonnes. Construit de 1929 à 1935 l'ouvrage du Hackenberg est le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Il comprend: 2 blocs d'accès et 17 blocs de combat, 18 bouches à feu, 5 tourelles cuirassées à éclipse, armé de 25 canons dont 7 canons antichar, 32 mitrailleuses, 10 kilomètres de galeries à 30m sous terre, une voie ferrée électrifiée, une centrale électrique équipée de 4 groupes électrogènes de 375 chevaux, des magasins de munitions M1 et M2 pouvant stocker 850 tonnes de munitions, une caserne avec ses chambrées, cuisines, hôpital... plus de 1000 hommes de troupes et 40 officiers. Ils pouvaient y vivres en total autonomie, 3 mois, sans contacte extérieur. C'est en juin 1940 que les allemand vont tenter des approches de l'ouvrage du Hackenberg, sans succès, à chaque fois repoussé par l'artillerie du fort. Après l'armistice, le Hackenberg allait partager le sort de la ligne Maginot invaincue, la remise aux allemands de l'ouvrage intact et le départ en captivité de son équipage. Le 15 novembre 1944 les troupes du générale Patton vont mètres 4 jours pour reprendre l'ouvrage. Le Hackenberg fut sauvé du démantèlement grâce à la création de l'OTAN, en 1949 et remis en état, au vue de la menace soviétique lors de la guerre froide, puis abandonné en 1970. En 1975, l'association AMIFORT de Veckring reprend le site et depuis, elle se charge de l'entretien ainsi que des visites du publique. Europe, France, Lorraine, Moselle, Pays des trois frontières, Veckring, histoire de la Lorraine, Tourisme en Lorraine, Lorraine photos, photos de la Ligne Maginot 39-45, sites touristiques en Lorraine, lieux touristiques en Lorraine, personnages célèbres de Lorraine, vacance et week-end en Lorraine, découverte de la Lorraine, en passant par la Lorraine..., Moselle, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Vosges, visite de la ligne Maginot, ligne Maginot aquatique, ligne Maginot en Lorraine, ligne Maginot en Moselle, 2èmes Guerre Mondiale, 39-45, l'occupation allemande de 1940 à 1945, la "drôle de guerre", ouvrage fortifié.