Photos du Hanneton des jardins, Phyllopertha horticola




Photo au mois de juin, d'un Hanneton des jardins ''Phyllopertha horticola'', sur une feuille de Ronce bleue ''Rubus caesius'', dans la forêt du Rhin de la Robertsau. Description du Hanneton des jardins.


Le Hanneton des jardins ou Hanneton horticole "Phyllopertha horticola" est un coléoptères de la famille des Cétonidés, Cetoniinae. Ce coléoptère recouvert de poils a les élytres brun-roux brillant. Le pronotum et la tête sont de couleur bleu-gris à vert foncé et finement pointillé. Les pattes sont noir comme les antennes et le dessous. Ce scarabée mesure de 9 à 11 mm. Le Hanneton se rencontre dans les chaudes chaudes journées de la fin mai ou juin, sur les feuilles ou les fleurs, dans les jardins, les parcs, les prairies ou en lisière de forêts. L'imago se nourrit principalement de feuilles ou de pétales de fleurs et la larve de racines.


Photo au mois de mai, d'un groupe de Hanneton des jardins ''Phyllopertha horticola'', en train de dévorer les feuilles d'une Ronce bleue ''Rubus caesius'', dans la forêt rhénane de la Robertsau. Description de la forêt du Rhin.


Le Rhin, "Royale comme le Danube, mystérieux comme le Nil, pailleté d'or comme un fleuve d'Amérique" disait Victor Hugo, ce fleuve majestueux et légendaire, avec ses 1320km de long, est l'un des plus grands d'Europe, il a formé durant des millénaires une plaine alluviale de 300 km de long, le Rhin supérieur. De Bâle à Lauterbourg, les 7000 ha de la forêt alluviale rhénane alsacienne abritent une flore et une faune absolument exceptionnelle. Forêts primaire, cette jungle subtropicale rhénane comprend trois zones principales: la partie basse "Gründe" le long des méandres du Rhin, les "Brunnenwasser" et les "Giessen" qui se compose d'espèces d'arbres à bois tendre, "Le Ried blond" prairies alluviales bordé de saules et de roseaux et la partie haute "Köpfe" où se développe la jungle rhénane avec sa cinquantaine d'espèces d'arbres, arbustes et lianes arborescente. La Forêt du Rhin comprend les milieux naturels les plus riches d'Europe avec la Forêt du Danube.


Photo à la fin du mois de mai, d'un Hanneton des jardins ''Phyllopertha horticola'', au bout d'une feuilles de Ronce bleue ''Rubus caesius'' qui borde un ancien méandre du Rhin, à la Robertsau. Description de la partie basse des forêts du Rhin.


Les forêts du Rhin se sont développées grâce au fleuve qui y a déposé des alluvions fertiles au cours de ses crues. Sur les bords du Rhin et ses méandres, dans les parties basses "Gründe" se trouve une végétation arbustive composée essentiellement d'arbres à bois tendre: le Saule, l'Aulne et le Peuplier noir. Des essences qui supportent les inondations prolongées et les fortes crues du Rhin. Ces méandres sont bordés de roselières, de carex, de joncs ponctués de Salicaires et d'Iris jaune de Menthe aquatique et de Myosotis des marais, ils peuvent êtres alimentés soit par la nappe phréatique "Brunnenwasser" ou par le Rhin et la nappe phréatique "Giessen". Des Milieux d'une grande richesse faunistique et floristique.


Photo au printemps, dans la forêt rhénane de la Robertsau, d'un Hanneton des jardins ''Phyllopertha horticola'', avec sa tête et son pronotom vert foncé, ses élytres brun et ses pattes noir. Description de la forêt de la Robertsau.


La forêt de la Robertsau est une forêt périurbaine située au Nord-Est de Strasbourg, elle est une des trois forêts rhénanes entourant la ville. D'une surface de 493 hectares, elle se compose de tous les éléments qui caractérisent les forêts du Rhin. Longtemps surexploitée et défigurée, elle bénéficie aujourd'hui d'une protection lui permettant de retrouver ses caractères rhénan. La forêt de la Robertsau est une mosaïque de forêts alluviales rhénanes, avec dans les parties basses "Gründe" des méandres "Giessen" qui serpentent entre les îles du "Blaueslandkoepfel" ou des bras morts du Rhin alimentés par la nappe phréatique "Brunnenwasser". Plus haut, une jungle épaisse s'est développée sur les levées "Köpfe", elle accueille son cortège de lianes arborescentes qui grimpent à la cime des plus grand Chênes, Frênes et autres Érables. Autre milieu présent au bord du Rhin ou au "Beilengrund", le "Ried Blond", de belles prairies alluviales qui se composent d'une flore et d'une faune exceptionnelles.


Photo dans une douce lumière printanière, d'un Hanneton des jardins ''Phyllopertha horticola'' face à une fleur de Bouton d'or ''Ranunculus acris'', dans une prairie ello-rhénane, à la Wantzenau. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo au début de l'été, de 2 Hannetons des jardins ''Phyllopertha horticola'' en train de manger les pétales d'un Bouton d'or ''Ranunculus acris'', dans une prairie humide, à la Wantzenau. Description du Bouton d'or.


Le Bouton d'or ou Renoncule âcre "Ranunculus acris", est une plante toxique herbacée et vivace de la famille des Renonculacées ou Ranunculacées, Ranunculaceae. Les fleurs jaune d'or en cupule sont composées de 5 pétales brillantes et de 50 à 80 étamines. Les fruits sont des akènes comprimés à bec fourchu. Les feuilles pubescentes vertes sont profondément divisées en 3 à 5 parties, les supérieures sont plus petites que les basales en rosette. La tige ramifiée est de couleur verte et en partie poilue. Sa taille varie de 30 à 80 cm. La Renoncule âcre fleurit de mai à juillet, dans les lieux herbeux des garrigues, des friches, des pâturages ou des prairies.


Photo au-dessus d'un Hanneton des jardins ''Phyllopertha horticola'' en train de manger une pétale d'un Bouton d'or ''Ranunculus acris'', dans une prairie du Ried blond, à la Wantzenau. Description du Ried blond.


Le Ried blond s'est développé au rythme du Rhin sur les emplacements où le fleuve, lors des fortes crues annuelles, a décapé les forêts bordant les méandres. Progressivement les prairies alluviales se sont formées sur les alluvions légers et calcaires déposés par le Rhin. Si un bon nombre de ces prairies ont disparu suite aux divers travaux de domestication du fleuve, une grande partie est encore magnifiquement préservée. Je citerai la réserve naturelle transfrontalière du Taubergiessen à Rhinau-Kappel, le Kühkopf en Allemagne, ou, à plus petite échelle, le sud-est de la forêt de la Wantzenau et le Rohrschollen. Les prairies alluviales du Ried blond sont d'une grande richesse floristique et faunistique. Dès le début du printemps elles se couvrent de tapis de Cardamines des prés, de Marguerites, de Carottes sauvages ou encore de Vergerettes annuelles, sans oublier les nombreuses espèces d'orchidées. Ceinturées de roselières et de haies comme les Viornes obiers et lantanes, les Cornouillers mâles et sanguins, le Troène vulgaire ou l'Épine noire et l'Aubépine des arbustes typiques du paysage riedien du Rhin. Le Ried blond est bordé de dépressions, les "Gründe" où serpentent les bras du Rhin ceinturés par des saules, des aulnes ou des Peupliers noirs. Cet ensemble est dominé par une profonde jungle rhénane qui s'est développée sur les levées "Köpfe". C'est cet ensemble naturel qui fait de la forêt du Rhin, le milieu le plus riche d'Europe avec la forêt du Danube.


Photo à la fin du mois de mai, d'un Hanneton des jardins ''Phyllopertha horticola'', en train de manger les pétales d'une Marguerite ''Leucanthemum vulgare'', dans une prairie du Ried blond, à la Wantzenau. Description de la Marguerite.


La Marguerite ou Marguerite commune, également appelée Marguerite des prés ou Grande Marguerite "Leucanthemum vulgare", est une plante herbacée vivace de la famille des Astéracées. La grande tête florale est munie de fleurs ligulées et étalées de couleur blanche, elles sont situées autour d'un disque jaune composé de fleurons en forme de tube. Les feuilles spatulées sont vertes, pétiolées, engainantes à bordure légèrement dentée. La tige verte est dressée. Sa taille varie de 30 à 90 cm. Très commune, la Marguerite commune fleurit de mai à septembre, dans les garrigues, les prairies ou au bord des chemins.


Photo à la fin du mois de mai, d'un Hanneton des jardins ''Phyllopertha horticola'', sur une jeune fougère, dans la forêt du Rhin d'Offendorf. Description de la forêt d'Offendorf.


La forêt rhénane d'Offendorf se situe le long du Rhin, au Nord de Strasbourg, dans le département du Bas-Rhin en Région Alsace. D'une surface de 450 hectares elle comprend depuis 1989 une réserve naturelle "l'île du Rossmoerder". Traversée par le giessen "Rossmoerder" (tueur de chevaux), la réserve naturel d'Offendorf couvre 60 hectares d'une forêt alluviale rhénane des plus remarquables. Dans les parties basses "Grûnde" le long des méandres bordés de roselières se développent les essences de bois tendre (saule, aulne, peuplier noir). Sur les parties hautes "Kôpfe" on trouve une jungle luxuriante aux essences à bois dur (chêne, frêne, charme, orme, érable, tilleul...) couvertes de lianes arborescentes. Le sous bois est composé d'arbustes de diverses tailles comme les viornes, cornouillers ou l'Épine noire, l'Aubépine, l'Églantier... le sol n'est pas en reste, avec son cortège de champignons allant des morilles aux pleurotes en passant par les russules et autres bolets, mais également de fleurs comme l'Anémone Sylvie, le Muguet, la Parisette à 4 feuilles, la Ficaire fausse renoncule ou l'Orchis pourpre, la Listera ovale... Un monde fascinant où grouillent mammifères, oiseaux et insectes, une forêt alluviale rhénane qui s'harmonise depuis des millénaires pour former cette jungle épaisse et luxuriante. Pour toute information: Conservatoire des Sites Alsaciens, antenne du Bas-Rhin, 1, rue des écoles, 67850 Offendorf. Tél. 03 89 83 34 10, Fax 03 88 59 77 01. www. conservatoire-sites-alsaciens.eu


© 2010