Photos de l'Éphémère commune, Ephemera vulgata




Photo au mois de juillet, d'une Éphémère commune ''Ephemera vulgata'', sur une feuille de Roseau commun ''Phragmites australis'', au bord d'une ancienne gravière, à la Robertsau. Description de l'Éphémère commune.


La Mouche de mai des pêcheurs ou Éphémère commune "Ephemera vulgata" est un insecte de la famille des Éphéméridés, Ephemeridae. Son abdomen beige à brunâtre sombre et orné de taches triangulaires plus foncées ou d'anneaux claire, les 3 cerques à l'extrémité sont longs et fins. Le thorax est brun à noirâtre, avec des taches claires. Les ailes sont translucides à nervures noires; les grandes intérieures ont des taches de couleur brun-noir et les petites ailes postérieures ont des bordures brunâtres à noirâtres qui forment une sorte de virgule. Les paires de pattes II et III sont brunes avec les articulations noires, la grande paire I, qui est dirigée vers l'avant est le plus souvent noire. Sa taille varie de 14 à 24 mm et les cerques de 20 à 30 mm. L'Éphémère commune adulte se rencontre dès la fin du mois de mai et en été, dans les zones humides, les marais ou aux bords des étangs et des rivières. Durant les journées lourdes et orageuses ces insectes s'élèvent en grand nombre au-dessus des roseaux ou des arbres dans de rapide battement d'ailes puis ils se laissent retomber, renouvelant l'opération comme un yoyo. L'adulte ne se nourrit pas durant sa courte vie qui dure de 1 à 2 jours, juste le temps de s'accoupler et pour la femelle, de pondre à la surface de l'eau avant de mourir. Les larves vivent plusieurs années, elles se développent dans les eaux courantes et stagnantes où elles se nourrissent de matière organiques.


Photo de la métamorphose d'une Éphémère commune ''Ephemera vulgata'', dans les hautes herbes qui bordent un ancien méandre du Rhin, à la Robertsau. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo au début de l'été d'une Éphémère commune ''Ephemera vulgata'', sur une feuille de Ronce bleue ''Rubus caesius'', à la Robertsau. Description de la Ronce bleue.


La Ronce bleue "Rubus caesius", est une plante rampante et épineuse de la famille des rosacées, Rosaceae. La corolle est formée de 5 pétales de couleur blanc à rosâtre, entre les 5 sépales vert en pointe et les nombreuses étamines blanchâtre à anthère brunâtre. Les feuilles vertes à 3 à 7 folioles ont les bords dentés et souvent pourpré, elle sont velues sur les deux faces. Les fruits comestibles, sont formé d'un empilement de petites boules de couleur vert, puis rouge pour devenir bleu-noir. Les tiges recourbées, couchées ou grimpantes sont vertes, ponctuées de pourpre, elles sont très épineuse. Ce sous-arbrisseau mesure de 50 à 100 cm. La Ronce bleue fleurit de mai à juillet sur sol calcaire, dans les lieux humides, les clairières, les haies ou dans les broussailles qui bordent les chemins et les talus.


Photo par une chaude journée d'été, d'une Éphémère commune ''Ephemera vulgata'', posée sur une feuille, dans la partie basse ''Gründe'' de la forêt du Rhin. Description des parties basses de la forêt rhénane.


Les forêts du Rhin se sont développées grâce au fleuve qui y a déposé des alluvions fertiles au cours de ses crues. Sur les bords du Rhin et ses méandres, dans les parties basses "Gründe" se trouve une végétation arbustive composée essentiellement d'arbres à bois tendre: le Saule, l'Aulne et le Peuplier noir. Des essences qui supportent les inondations prolongées et les fortes crues du Rhin. Ces méandres sont bordés de roselières, de carex, de joncs ponctués de Salicaires et d'Iris jaune de Menthe aquatique et de Myosotis des marais, ils peuvent êtres alimentés soit par la nappe phréatique "Brunnenwasser" ou par le Rhin et la nappe phréatique "Giessen". Des Milieux d'une grande richesse faunistique et floristique.


Photo d'une Mouche de mai des pêcheurs ou Éphémère commune ''Ephemera vulgata'', posée sur une tige de roseau, au bord d'une ancienne gravière du Rhin, à la Robertsau. Description de la forêt de la Robertsau.


La forêt de la Robertsau est une forêt périurbaine située au Nord-Est de Strasbourg, elle est une des trois forêts rhénanes entourant la ville. D'une surface de 493 hectares, elle se compose de tous les éléments qui caractérisent les forêts du Rhin. Longtemps surexploitée et défigurée, elle bénéficie aujourd'hui d'une protection lui permettant de retrouver ses caractères rhénan. La forêt de la Robertsau est une mosaïque de forêts alluviales rhénanes, avec dans les parties basses "Gründe" des méandres "Giessen" qui serpentent entre les îles du "Blaueslandkoepfel" ou des bras morts du Rhin alimentés par la nappe phréatique "Brunnenwasser". Plus haut, une jungle épaisse s'est développée sur les levées "Köpfe", elle accueille son cortège de lianes arborescentes qui grimpent à la cime des plus grand Chênes, Frênes et autres Érables. Autre milieu présent au bord du Rhin ou au "Beilengrund", le "Ried Blond", de belles prairies alluviales qui se composent d'une flore et d'une faune exceptionnelles.


© 2010