Photos de la Punaise à damier, Spilostethus saxatili




Photo au mois de juin, d'une Punaise à damier ''Spilostethus saxatilis'' dans les hautes herbes d'une clairière humide, à la Robertsau. Description de la Punaise à damier.


La Punaise à damier ou Lygée des pierres "Lygaeus saxatilis" ou "Spilostethus saxatilis" soit Spilostethus des pierres, est un insecte hémiptère de la famille des Pentatomidés, Pentatomidae. Cette belle punaise rouge, au corps allongé, ovale et aplatie, à les élytres et le pronotum ornés de taches et ronds noir, la partie des ailes postérieures est brunâtre sombre. Le scutelum triangulaire est noir avec une petite bande rouge au centre. La tête est également rouge. Les yeux sont noirs comme les pattes et les antennes à 4 articles. Sa taille varie de 8 à 11 mm. La Punaise à damier se rencontre au printemps et en été, dans les prairies, les clairières, les jardins, aux bords des chemins ou en lisières de forêts. Elle se nourrit principalement du suc des plantes qu'elle puise avec son rostre.


Photo à la fin du printemps, d'une Punaise à damier ''Spilostethus saxatilis'' sur une feuille, dans une prairie du Ried blond, à la Robertsau. Description de la forêt de la Robertsau.


La forêt de la Robertsau est une forêt périurbaine située au Nord-Est de Strasbourg, elle est une des trois forêts rhénanes entourant la ville. D'une surface de 493 hectares, elle se compose de tous les éléments qui caractérisent les forêts du Rhin. Longtemps surexploitée et défigurée, elle bénéficie aujourd'hui d'une protection lui permettant de retrouver ses caractères rhénan. La forêt de la Robertsau est une mosaïque de forêts alluviales rhénanes, avec dans les parties basses "Gründe" des méandres "Giessen" qui serpentent entre les îles du "Blaueslandkoepfel" ou des bras morts du Rhin alimentés par la nappe phréatique "Brunnenwasser". Plus haut, une jungle épaisse s'est développée sur les levées "Köpfe", elle accueille son cortège de lianes arborescentes qui grimpent à la cime des plus grand Chênes, Frênes et autres Érables. Autre milieu présent au bord du Rhin ou au "Beilengrund", le "Ried Blond", de belles prairies alluviales qui se composent d'une flore et d'une faune exceptionnelles.


Photo au mois de septembre, d'une Punaise à damier ''Spilostethus saxatilis'' au coeur d'une Colchique d'automne ''Colchicum autumnale'', dans une prairie ello-rhénane, à la Wantzenau. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo au début de l'automne, d'une Punaise à damier ''Spilostethus saxatilis'' dans le coeur d'une Colchique d'automne ''Colchicum autumnale'', sur une prairie du Ried blond, à la Wantzenau. Description de la Colchique d'automne.


La Colchique d'automne ou Safran des prés, Safran bâtard, également appelée Tue-chien ou Veilleuse ""Colchicum autumnale"" est une plante médicinale toxique vivace à bulbe de la famille des Liliacées, Liliacea. La fleur isolée, sur pédoncule blanc sans feuilles comprend 6 pétales de couleur rose liliacé et 6 étamines. Sa taille varie de 5 à 20 cm. Les feuilles apparaissent au printemps suivant, elles sont vertes, lancéolées et épaisses, elles engainent le fruit, une grosse capsule ovoïde. Très commune, la Colchique d'automne fleurit de la fin du mois d'aout au mois d'octobre, dans les prairies humides.


Photo au mois d'aout, de 4 adultes et 1 juvénile de Punaise à damier ''Spilostethus saxatilis'' sur une Carotte sauvage ''Daucus carota'', dans une prairie qui borde le Rhin, à la Wantzenau. Description de la Carotte sauvage.


La Carotte sauvage "Daucus carota" est une plante herbacée bisannuelle de la famille des Ombellifères ou Apiacées, Apiaceae. L'inflorescence est regroupée en ombelle dense et aplatie, les fleurs sont de couleur blanche à rosâtre, l'ombelle peut présenter au centre des petites fleurs de couleur violette à rougeâtre sombre, voir pourpre ou brune noirâtre, colorée par des anthocyanines qui servent à attirer les insectes. Les fruits ovales et aplatis sont recouverts de petits poils accrocheurs, lorsqu'ils se forment, l'ombelle se replie sur elle-même en une sorte de nid d'oiseau. Les bractées vertes sous l'ombelle sont pennées ou trifurquées et les feuilles en rosette à la base sont incisées et dentées, à port étalé. La tige verte et brunissante est creuse, pubescente et striée dans le sens de la longueur. La racine blanche ou rosée est une délicieuse petite carotte la première année. Sa taille varie de 30 à 60 cm. Très commune, la Carotte sauvage fleurit de juin à octobre, dans les champs, les prairies, les garrigues et au bord des chemins.


Photo au mois de juillet, au-dessus d'une Achillée millefeuille ''Achilllea millefolium'', visitée par un juvénile de Punaise à damier ''Spilostethus saxatilis'', dans une prairie calcaire, à la Wantzenau. Description de l'Achillée millefeuille.


L'Herbe au charpentier ou Achillée millefeuille, "Achilllea millefoliuma", est une plante herbacée médicinale de la famille des Astéracées. Les fleurs, de couleur blanc à rosâtre sont disposées en capitule au sommet de la tige. Les feuilles vertes sont pennées. Sa taille varie de 20 à 50 cm. L'Achillée millefeuille fleurit de juin à octobre sur les sols azotés, dans les prairies, les clairières, les friches, les pelouses et au bord des chemins.


Photo en gros plan, d'un juvénile de Punaise à damier ''Spilostethus saxatilis'' sur une Achillée millefeuille ''Achilllea millefolium'', dans une prairie humide du Ried blond, à la Wantzenau. Description Ried blonde.


Le Ried blond s'est développé au rythme du Rhin sur les emplacements où le fleuve, lors des fortes crues annuelles, a décapé les forêts bordant les méandres. Progressivement les prairies alluviales se sont formées sur les alluvions légers et calcaires déposés par le Rhin. Si un bon nombre de ces prairies ont disparu suite aux divers travaux de domestication du fleuve, une grande partie est encore magnifiquement préservée. Je citerai la réserve naturelle transfrontalière du Taubergiessen à Rhinau-Kappel, le Kühkopf en Allemagne, ou, à plus petite échelle, le sud-est de la forêt de la Wantzenau et le Rohrschollen. Les prairies alluviales du Ried blond sont d'une grande richesse floristique et faunistique. Dès le début du printemps elles se couvrent de tapis de Cardamines des prés, de Marguerites, de Carottes sauvages ou encore de Vergerettes annuelles, sans oublier les nombreuses espèces d'orchidées. Ceinturées de roselières et de haies comme les Viornes obiers et lantanes, les Cornouillers mâles et sanguins, le Troène vulgaire ou l'Épine noire et l'Aubépine des arbustes typiques du paysage riedien du Rhin. Le Ried blond est bordé de dépressions, les "Gründe" où serpentent les bras du Rhin ceinturés par des saules, des aulnes ou des Peupliers noirs. Cet ensemble est dominé par une profonde jungle rhénane qui s'est développée sur les levées "Köpfe". C'est cet ensemble naturel qui fait de la forêt du Rhin, le milieu le plus riche d'Europe avec la forêt du Danube.


Photo d'un juvénile de Punaise à damier ''Spilostethus saxatilis'' sur une Inule à feuilles de saule ''Inula salicina'', dans une prairie humide qui borde le Rhin, à la Wantzenau. Description de l'Inule à feuilles de saule.


L'Inule à feuilles de saule ou Inule saulière "Inula salicina", est une plante herbacée vivace de la famille des Astéracées. Les fleurs en capitules de 25 à 30 mm de diamètre sont jaune, ligulées et recourbées au sommet à l'extérieure, tubuleuses à l'intérieure. Le fruit à aigrette blanchâtre à jaunâtre est glabre. Les bractées sont en formes de tuiles vertes parfois veinées de pourpre. Les feuilles vertes et glabres sont linéaires et lancéolées, engainantes au-dessus. La tige glabre est de couleur vert à pourpre. Sa taille varie de 30 à 60 cm. L'Inule à feuilles de saule aime les sols argilo-calcaires, elle fleurit de fin juin à début septembre, dans les prairies humides ou au bord des chemins.


© 2010