Photos de la Nymphe au corps de feu, Pyrrhosoma nymphula




Photo au mois de juillet, d'une Nymphe au corps de feu ''Pyrrhosoma nymphula'', posée sur une feuille, au bord d'une ancienne gravière, le long du Rhin, à la Wantzenau. Description de la Nymphe au corps de feu.


La Nymphe au corps de feu, "Pyrrhosoma nymphula" est un insecte de l'ordre des Odonates, une libellule de la famille des Coenagrionidés, Coenagrionidae. Cette belle demoiselle se caractérise par un abdomen rouge avec les derniers segments S7/S9 de couleur vert foncé à noir. Le thorax est également vert foncé à noir, avec une bande antéhumérale rouge de part et d'autre, ainsi qu'une grosse bande jaune caractéristique sur les côtés. Les pattes comme les ptérostigmas sont noirs. Sa taille varie de 30 à 35 mm pour une envergure de 45 à 55 mm. La Nymphe au corps de feu se rencontre au printemps et en été, aux bords des étangs, des marais, dans les zones humides et aux bords des rivières à faible courant, où elle y chasse et se nourrit d'autres insectes.


Photo au début de l'été, d'une Nymphe au corps de feu ''Pyrrhosoma nymphula'', posée sur une feuille de Liseron des haies ''Calystegia sepium'', au bord d'une ancienne gravière, à la Robertsau. Description du Liseron des haies.


Le Liseron des haies "Calystegia sepium", est une plante médicinale herbacée vivace rampante ou grimpante de la famille des Convolvulacées, Convolvulaceae. Les fleurs en forme de trompette se compose d'une corolle formée de 5 pétales soudés en tube élargi de couleur blanc à rayures noirâtre, elle est disposée entre les sépales en pointe vert bordé de pourpre et les étamines blanchâtres. Les fruits sont des capsules vertes de forme ovoïde. Les feuilles vertes sont en forme de tête de flèche. Les tiges vertes sont coriaces, sinueuses et volubiles, elles s'enroulent autour des tiges des autres plantes. Il mesure de 30 à 100 cm. Le Liseron des haies fleurit de mai à octobre au bord des étangs, dans les clairières, les haies ou dans les broussailles qui bordent les chemins et les talus.


Photo au mois de juin, d'une Nymphe au corps de feu ''Pyrrhosoma nymphula'', posée sur une feuille d'Érable sycomore ''Acer pseudoplatanus L.'', sur un chemin qui borde une ancienne gravière, à la Robertsau. Description de la forêt de la Robertsau.


La forêt de la Robertsau est une forêt périurbaine située au Nord-Est de Strasbourg, elle est une des trois forêts rhénanes entourant la ville. D'une surface de 493 hectares, elle se compose de tous les éléments qui caractérisent les forêts du Rhin. Longtemps surexploitée et défigurée, elle bénéficie aujourd'hui d'une protection lui permettant de retrouver ses caractères rhénan. La forêt de la Robertsau est une mosaïque de forêts alluviales rhénanes, avec dans les parties basses "Gründe" des méandres "Giessen" qui serpentent entre les îles du "Blaueslandkoepfel" ou des bras morts du Rhin alimentés par la nappe phréatique "Brunnenwasser". Plus haut, une jungle épaisse s'est développée sur les levées "Köpfe", elle accueille son cortège de lianes arborescentes qui grimpent à la cime des plus grand Chênes, Frênes et autres Érables. Autre milieu présent au bord du Rhin ou au "Beilengrund", le "Ried Blond", de belles prairies alluviales qui se composent d'une flore et d'une faune exceptionnelles.


Photo en contre-plongée et à contre-jour, de la silhouette d'une Nymphe au corps de feu ''Pyrrhosoma nymphula'', posée sur une feuille d'Érable sycomore ''Acer pseudoplatanus L.'', au bord de l'étang du Leutesheim, à la Robertsau.



Photo à contre-jour, sous une feuille d'Érable sycomore ''Acer pseudoplatanus L.'', avec le soleil qui renforce la silhouette d'une Nymphe au corps de feu ''Pyrrhosoma nymphula'', posée sur le bord de la feuille.