Photos de l'Argus bleu nacré, Polyommatus coridon




Photo au mois de juin au-dessus d'un mâle d'Argus bleu nacré ''Polyommatus coridon'', dans la garrigue, au bord du lac de Sainte Croix, aux Salles sur Verdon. Description de l'Argus bleu nacré.


L'Argus bleu nacré ""Polyommatus coridon"" est un papillon diurne de la famille des Lycénidés, Lycaenidae. Le dessus des ailes du mâle est d'un bleu-gris argenté caractéristique et parcourues de nervures noires, elles sont bordées d'une marge brun noirâtre à frange blanche entrecoupée, les ailes postérieures ont un alignement d'ocelles noirs. La femelle est brune souvent saupoudrée de bleu, elle possède également une frange entrecoupée blanche, les ailes postérieures sont ornées d'un alignement d'ocelles oranges coiffées de points noirs. Le dessous de leurs ailes est beige ou grisâtre, orné de points noirs cerclés de blanc, mais les postérieures ont également sur les bordures des points noirs soulignés d'orange. La chenille mesure 15 mm, elle est de couleur verte et elle est ornée de 2 rangées de pointillés jaune sur le dessus et 1 sur le pourtour. Ce lépidoptère et l'un des plus grands représentants des Lycaenidae avec une taille de 16 mm à 18 mm et une envergure et de 32 mm à 36 mm. L'Argus bleu nacré se rencontre de juin à août, il fréquente les prairies, les garrigues et les friches calcaires.


Photo au mois de juillet face à face avec un Argus bleu nacré mâle ''Polyommatus coridon'', dans la garrigue qui borde le lac de Sainte Croix, aux Salles sur Verdon. Description des papillons.


Les papillons sont des insectes, et comme tous les insectes leurs corps sont composés de trois parties: tête, thorax et abdomen, ils ont six pattes, deux antennes et quatre ailes (sauf exception). Les papillons font partie de la famille des Lépidoptères, ils se caractérisent par la présence de 2 paires d'ailes membraneuses couvertes d'écailles, c'est les écailles qui leur donnent leurs belles couleurs. Comme tous les insectes, les papillons sont pourvus de trois paires de pattes pattes. Le développement du papillon se décompose en trois phases: d'abord les femelles pondent jusqu'à plusieurs centaines d'oeufs au printemps ou en été, de cette oeuf va naître la larve appelée chenille, qui pour finir va devenir le papillon (ou imago). La durée de vie des papillons est très variable, elle est de quelques jours, de quelques semaines ou suivant l'espèce, de plusieurs mois.


Photo à la fin du mois de mai, au lever du jour, d'un Argus bleu nacré mâle ''Polyommatus coridon'', posé sur un Cornouiller sanguin ''Cornus sanguinea'', au bord du lac de Sainte Croix, dans le Var. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo au crépuscule d'un Argus bleu nacré mâle ''Polyommatus coridon'', ailes fermées et posé sur la tige rouge d'un Cornouiller sanguin ''Cornus sanguinea'', dans la garrigue, aux Salles sur Verdon.



Photo au début du mois de juin, d'un Argus bleu nacré mâle ''Polyommatus coridon'' baigné par une belle lumière du lever du jour, sur un Cornouiller sanguin ''Cornus sanguinea'', aux Salles sur Verdon. Description du Cornouiller sanguin.


Le Cornouiller sanguin "Cornus sanguinea" est un arbuste rustique de la famille des Cornacées "Cornaceae", il mesure de 1 à 6 mètres de hauteur et apprécie les sols argilo-calcaires et les alluvions riches en substrats nutritifs. Les branches sont jaune-vert à plus ou moins rouge brillante. Les feuilles caducs de couleur verte sont ovales, à nervures très marquées et légèrement velues, elles virent au rouge en automne. La floraison a lieu à la fin du mois de mai et en juin, les fleurs groupées en fausse ombelle sont à 4 pétales blancs. Le fruit non comestible est une baie pourpre foncé à noir qui contient un noyau, il est mûre dès la fin de l'été ou au début de l'automne. Le Cornouiller sanguin aime le soleil, il est commun et pousse en forêt, dans les haies ou en lisière de prairie, cette arbrisseau peut atteindre une longévité qui peut dépasser les 100 ans.


Photo d'un Argus bleu nacré ''Polyommatus coridon'', avec l'abdomen bleu, comme la base des ailes qui ont un fond beige et grisâtre, avec des points noirs cerclés de blanc, mais les postérieures ont également des points noirs soulignés d'orange.



Photo au mois de juillet d'un Argus bleu nacré ''Polyommatus coridon'', posé sur la tige d'une graminée, dans la garrigue, au-dessus du lac d'Esparron, à Gréoux-les-Bains. Description de la garrigue.


La garrigue, mot d'origine provençale désignant un terrain pierreux et aride constitué d'une formation végétale basse. Caractéristique des régions méditerranéennes, la garrigue se développe sur un sol calcaire, sec et filtrant, elle se compose essentiellement d'arbrisseaux résistant à la sécheresse, comme les genévriers, le chêne kermès et des ligneux de petite taille comme le ciste, la lavande, le thym, le romarin, la bruyère... La flore diversifiée constitue une des richesses de la garrigue, elle abrite également une grande variété de mammifères, d'oiseaux, de reptiles et d'insectes. La garrigue occupe une surface de 400 000 ha en Provence et Languedoc, elle est la résultante de la dégradation de la forêt méditerranéenne composée à l'origine de chênes verts et de chênes-lièges, cette forêt primaire a été plus ou moins fortement détruite par les défrichements excessifs, les pâturages intensifs ou les incendies successifs.


Photo au printemps d'un Argus bleu nacré ''Polyommatus coridon'', posé ailes déployées sur une branche, dans la garrigue, au lac de Sainte Croix, dans le Parc naturel régional du Verdon. Description du Parc naturel régional du Verdon.


Créé le 3 mars 1997, le Parc naturel régional du Verdon se situe dans la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur sur les départements des Alpes-de-Haute-Provence et du Var. D'une surface d'environ 180 000 hectares, le Parc naturel régional du Verdon regroupe des paysages aussi variés que le plateau de Valensole, les Préalpes ou les hautes et basses gorges du Verdon avec le lac de Sainte-Croix et d'Esparron... des paysages de garrigues, de montagnes, de lacs, de champs de lavande et de fenouil où se côtoie les chênes truffiers, les oliveraies parfumés de thym, de romarin et de sarriette. 46 communes sont regroupées au sein du parc pour environ 30 000 habitants, les plus importantes sont Riez, Valensole, Gréoux-les-Bains, Aups et Castellane avec des villages remarquables comme Moustiers-Sainte-Marie ou Bargème classés dans les plus beaux villages de France. Le Parc naturel régional du Verdon offre un terroir particulier d'où résulte des spécialités comme la truffe, l'huile d'olive, le fromage de chèvre ou le miel. La Maison du Parc est située dans le village classé de Moustiers-Sainte-Marie.


Photo au-dessus d'un Argus bleu nacré mâle ''Polyommatus coridon'', posé les ailes écartées sur une brindilles, avec le dessus des ailes bleu argenté orné de nervures noires, et bordées d'une marge noirâtre à frange blanche entrecoupée.



Photo au-dessus d'un Argus bleu nacré mâle ''Polyommatus coridon'', ailes écartées sur une feuille; une photographie réalisée à mains levées au 180 mm macro, à une ouverture de f/5,6 pour une vitesse d'obturation de 1/200e de seconde.



© 2010