Épeire armide, Aculepeira amida




Photo au mois de juillet, d'une Épeire armide ''Aculepeira armida'', sur sa toile, la tête en-bas, dans la garrigue, aux Salles-sur-Verdon, dans le Var. Description de l'Épeire armide.


L'Épeire armide "Aculepeira armida" est une espèce d'araignée de la famille des Araneidae. L'abdomen brun à rougeâtre et orné d'un dessin rappelant la forme d'une feuille de chêne, avec les contours marqués d'une large bande noir puis blanche. Le céphalothorax est couvert de poils grisâtre. La face ventrale de l'abdomen est noir avec des taches jaunâtres. Les pattes poilues de couleur brun à grisâtre ont des anneaux noirs. Le mâle est plus petit que la femelle, il atteint 8 mm de longueur pour 18 mm la femelle. Sa grande toile géométrique est tissée dans les plantes basses ou les buissons. L'Épeire armide se rencontre de l'été à l'automne, dans les garrigues, les prairies, les friches ou dans les endroits claire aux bords des chemins.


Photo au coeur de l'été, d'une Épeire armide ''Aculepeira armida'', avec son abdomen brun à rougeâtre orné d'un dessin en feuille de chêne, avec les contours marqués d'une large bande noir puis blanche. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux... Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travaille pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo d'une Épeire armide ''Aculepeira armida'' postée au centre de sa toile géométrique, dans la garrigue, au bord du lac de Sainte Croix. Description des araignées.


Les araignées font partie de la grande famille des arthropodes, comme les insectes, mais elles appartiennent à la classe des Arachnides comme les scorpions, pseudoscorpions, tiques, acariens, Opillons. Les araignées diffèrent des insectes par leurs nombres de pattes 8 au lieu de 6 pour les insectes, et leurs corps comprend 2 parties, la tête et l'abdomen au lieu de 3 pour les insectes. Les araignées n'ont pas d'antennes, elles possèdent un groupe de 6 ou 8 yeux selon les espèces. Elles produisent toutes de la soie, sécrétée par des glandes, la soie permet de produire le fil nécessaire pour tisser leurs toiles, créer des cocons, envelopper les oeufs et les proies, ou pour se déplacer... Qu'elles chassent en tissant une toile ou en affût, elles sont indispensables dans l'équilibre naturel.


Photo panoramique verticale, au lever du jour, d'une Épeire armide ''Aculepeira armida'', sur sa toile, dans la garrigue, au Sud du Parc naturel régional du Verdon. Description du Parc naturel régional du Verdon.


Créé le 3 mars 1997, le Parc naturel régional du Verdon se situe dans la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur sur les départements des Alpes-de-Haute-Provence et du Var. D'une surface d'environ 180 000 hectares, le Parc naturel régional du Verdon regroupe des paysages aussi variés que le plateau de Valensole, les Préalpes ou les hautes et basses gorges du Verdon avec le lac de Sainte-Croix et d'Esparron... des paysages de garrigues, de montagnes, de lacs, de champs de lavande et de fenouil où se côtoie les chênes truffiers, les oliveraies parfumés de thym, de romarin et de sarriette. 46 communes sont regroupées au sein du parc pour environ 30 000 habitants, les plus importantes sont Riez, Valensole, Gréoux-les-Bains, Aups et Castellane avec des villages remarquables comme Moustiers-Sainte-Marie ou Bargème classés dans les plus beaux villages de France. Le Parc naturel régional du Verdon offre un terroir particulier d'où résulte des spécialités comme la truffe, l'huile d'olive, le fromage de chèvre ou le miel. La Maison du Parc est située dans le village classé de Moustiers-Sainte-Marie.


Photo dans la garrigue, de la face ventrale d'une Épeire armide ''Aculepeira armida'', avec son abdomen noir orné de taches jaunâtres, et ses pattes poilues de couleur beige à anneaux noirs. Description de la garrigue.


La garrigue, mot d'origine provençale désignant un terrain pierreux et aride constitué d'une formation végétale basse. Caractéristique des régions méditerranéennes, la garrigue se développe sur un sol calcaire, sec et filtrant, elle se compose essentiellement d'arbrisseaux résistant à la sécheresse, comme les genévriers, le chêne kermès et des ligneux de petite taille comme le ciste, la lavande, le thym, le romarin, la bruyère... La flore diversifiée constitue une des richesses de la garrigue, elle abrite également une grande variété de mammifères, d'oiseaux, de reptiles et d'insectes. La garrigue occupe une surface de 400 000 ha en Provence et Languedoc, elle est la résultante de la dégradation de la forêt méditerranéenne composée à l'origine de chênes verts et de chênes-lièges, cette forêt primaire a été plus ou moins fortement détruite par les défrichements excessifs, les pâturages intensifs ou les incendies successifs.


© 2010