Nacré de sanguisorbe, Brenthis ino




Photo au-dessus d'un Nacré de la sanguisorbe ''Brenthis ino'', ailes déployée sur une fleurs d'astéracée, dans la garrigue qui borde le lac de Sainte Croix, aux Salles-sur-Verdon. Description du Nacré de la sanguisorbe.


Le Nacré de la sanguisorbe "Brenthis ino" est un papillon diurne de la famille des Nymphalidés, Nymphalidae. Ce beau lépidoptère a le dessus des ailes de couleur orangé, avec de nombreux points noirs dont 2 lignes de 5 aux ailes postérieures. Le dessous des ailes antérieures est également orangé à points noirs, mais les postérieures sont jaunâtres avec des plaques blanchâtres. L'abdomen, le thorax et la tête sont bruns et très velus. Son envergure et de 40 à 45 mm. La chenille mesure de 30 à 35 mm, elle est de couleur beige avec de fines bandes dorsales jaunes et brunes ainsi que de longues épines poilues. Le Nacré de la sanguisorbe se rencontre de juin à aout, dans les prairies humides et fleuries, les garrigues, les friches, les lisières de forêts ou les clairières.


Photo au mois de juillet d'un Nacré de la sanguisorbe ''Brenthis ino'', ailes en partie repliées, photographier sur un plateau de garrigue qui surplombe le lac de Sainte Croix. Description de la garrigue.


La garrigue, mot d'origine provençale désignant un terrain pierreux et aride constitué d'une formation végétale basse. Caractéristique des régions méditerranéennes, la garrigue se développe sur un sol calcaire, sec et filtrant, elle se compose essentiellement d'arbrisseaux résistant à la sécheresse, comme les genévriers, le chêne kermès et des ligneux de petite taille comme le ciste, la lavande, le thym, le romarin, la bruyère... La flore diversifiée constitue une des richesses de la garrigue, elle abrite également une grande variété de mammifères, d'oiseaux, de reptiles et d'insectes. La garrigue occupe une surface de 400 000 ha en Provence et Languedoc, elle est la résultante de la dégradation de la forêt méditerranéenne composée à l'origine de chênes verts et de chênes-lièges, cette forêt primaire a été plus ou moins fortement détruite par les défrichements excessifs, les pâturages intensifs ou les incendies successifs.


Photo d'un Nacré de la sanguisorbe ''Brenthis ino'', photographié à contre-jour, les ailes repliées, avec un téléobjecif de 180 mm macro, à une ouverture de f/11 et une vitesse de 1/125e de seconde. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux... Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travaille pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo au-dessus d'un Nacré de la sanguisorbe ''Brenthis ino'' posé sur les feuilles de Ronce bleue ''Rubus caesius'', au bord d'un ancien méandre du Rhin, dans la forêt de la Robertsau. Description de la forêt du Rhin.


Le Rhin, "Royale comme le Danube, mystérieux comme le Nil, pailleté d'or comme un fleuve d'Amérique" disait Victor Hugo, ce fleuve majestueux et légendaire, avec ses 1320km de long, est l'un des plus grands d'Europe, il a formé durant des millénaires une plaine alluviale de 300 km de long, le Rhin supérieur. De Bâle à Lauterbourg, les 7000 ha de la forêt alluviale rhénane alsacienne abritent une flore et une faune absolument exceptionnelle. Forêts primaire, cette jungle subtropicale rhénane comprend trois zones principales: la partie basse "Gründe" le long des méandres du Rhin, les "Brunnenwasser" et les "Giessen" qui se compose d'espèces d'arbres à bois tendre, "Le Ried blond" prairies alluviales bordé de saules et de roseaux et la partie haute "Köpfe" où se développe la jungle rhénane avec sa cinquantaine d'espèces d'arbres, arbustes et lianes arborescente. La Forêt du Rhin comprend les milieux naturels les plus riches d'Europe avec la Forêt du Danube.


© 2010