Photos du château de Engelbourg




Photo panoramique sur le Rangen qui domine la ville de Thann, avec en fond, l'oeil de la sorcière du château de l'Engelbourg et la Croix de Lorraine. Histoire de Thann, photos des châteaux forts d'Alsace, photos du château de l'Engelbourg de Thann.


La ville de Thann à vue le jour au XIIIe siècle suite de l'installation d'un péage à l'entrée de la vallée de la Thur par les comtes de Ferrette qui font également construire le château de l'Engelbourg appelé "l'oeil la Sorcière" qui domine la vallée. C'est au XIIIe siècle que le comte Thiébaud de Ferrette fait ériger des remparts autour de la cité de Thann qu'il éleva au rang de ville en 1290. En 1324 la dernière descendante des Comtes de Ferrette, Jeanne, épouse l'archiduc d'Autriche Albert II de Habsbourg, dès lors les possessions des Ferrette entrent dans la Maison d'Autriche qui les garderont jusqu'à la fin de la guerre de Trente Ans, où le Roi de France Louis XIV récupère les territoires lors du traité de Westphalie en 1648 et en fait don au Cardinal Mazarin, aujourd'hui c'est le Prince Albert II de Monaco, Prince Grimaldi, qui possède le titre de Comte de Thann. En 1324, commence la construction de la Collégiale Saint-Thiébaut, elle prend la place d'un édifice devenu trop petit au vue du pèlerinage qui attire une foule de plus en plus nombreuse, les travaux s'achèveront par l'architecte Rémy Faesch en 1516. Du XIVe au XVIe siècle, la ville de Thann va prospérer, grâce aux revenus du pèlerinage de Saint-Thiébaut, à la culture de la vigne et aux commerces du vin. Les XVIIIe et XIXe siècles vont voire le développement de l'industrie du textile, renforcée par la ligne de chemin de fer Mulhouse-Thann inaugurée le 1er septembre 1839. Cette expansion économique prendra fin avec le rattachement de l'Alsace-Lorraine au IIe Reich allemand lors de la guerre de 1870 où de nombreux Thannois se réfugient côté Français. Thann va beaucoup souffrir des bombardement de 1914 mais au final, elle sera libérée le 7 août 1914 et devient, pendant 4 ans, la capitale de l'Alsace libérée. Durant cette période Thann à eut l'honneur d'accueillir de nombreux personnages célèbres comme le Président de la République Raymond Poincaré et le Président du Conseil Georges Clémenceau. Durant la seconde guerre mondiale, de nombreux Thannois entrent dans la résistance en 1940, et c'est après le conflit, en 1948 que le générale de Gaulle rend hommage à ses hommes et femmes en pausant la première pierre du monument de la résistance, sur le sommet du Staufen, qui domine de sa Croix de Lorraine la cité vigneronne de Thann. Aujourd'hui la ville de Thann c'est tournée essentiellement vers des activités tertiaires et touristiques.


Photo des vestiges du château de l'Engelbourg du XIIIe siècle, avec ''l'oeil de la soircière'', qui domine la cité médiévale de Thann, sur la route des vins d'Alsace. Histoire du château de l'Engelbourg de Thann, photos des châteaux forts d'Alsace.


Le château de l'Engelbourg de Thann a été élevé vers 1224 par le Comte Frédéric II de Ferrette sur un promontoire dominant à 524 mètres d'altitude, le débouché de la vallée de la Thur, afin de protéger le péage installé en contrebas. La première mention du château de l'Engelbourg date de 1234. En 1324, le château de l'Engelbourg devient la propriété des Habsbourg par le mariage de Jeanne de Ferrette avec le duc d'Autriche Albert II. Les Habsbourg le donne provisoirement en bailli à Charles le Téméraire. La forteresse a été détruite sur ordre de Louis XIV en février 1673, suite à la guerre de Trente Ans, c'est l'intendant Poncet de la Rivière qui fait exécuté la tâche par les mineurs de Giromagny. Suite à plusieurs tentatives infructueuses la tour finit par s'effondrer en plusieurs morceaux, c'est l'un d'eux qui forme aujourd'hui "l'oeil de la sorcière". Le château de l'Engelbourg à Thann a été classée aux Monuments Historiques en 1898.


Photo de ''l'oeil de la soircière'', vestige du donjon du château de l'Engelbourg qui domine la ville de Thann et l'entrée dans la Vallée de la Thur. Photos du château de l'Engelbourg, histoire des châteaux forts d'Alsace, tourisme en Alsace.


Derrière les clichés habituelles, l'Alsace cache de nombreuses merveilles et trésors à découvrir, du Sundgau à la plaine d'Alsace, de l'Alsace du Nord aux Vosges du Nord en passant par la route des vins et en rentrant dans les Vosges, la Région Alsace et une terre de châteaux, on y comptait près de 500 châteaux et fortifications, environs 300 en plaine et 200 dans les Vosges et Vosges du nord. Pour la plupart, ils sont construits en grès des Vosges ou en granit par la noblesse au Moyen Âge, entre le XIe et le XVe siècle pour les châteaux forts et du XVIe au XVIIIe siècle pour les châteaux du type palais. Aujourd'hui les châteaux d'Alsace racontent une grande histoire de notre région, de la période romane au moyen âge, de la Renaissance à nos jours, ils sont les témoins de notre passé. Castrum romain, châteaux forts des Vosges ou de la plaine d'Alsace, fortifications, forteresses, villes ou villages fortifiés, citadelles, maisons fortes, ruines, vestiges... hier habités ils sont aujourd'hui restaurés, mis en valeurs et font partis du patrimoine historique et culturel cher aux alsaciens. Barbacane, tours, donjons, chemins de ronde, mâchicoulis, courtines, meurtrières, oriels, hourdes, logis, palais seigneurial... de nombreuses associations de bénévoles se sont créées en Alsace travaillant sans relâche et par tous les temps à la reconstitution de nos châteaux.


© 2010