Volucelle zonée, Volucella zonaria




Photo au-dessus d'une Volucelle zonée ''Volucella zonaria'' sur une Scabieuse des champs ''Knautia arvensis'', dans la garrigue, aux Salles-sur-Verdon. Description de la Volucelle zonée.


La Volucelle zonée ""Volucella zonaria"" est un diptère de la famille des Syrphidés, Syrphidae. Cette grande mouche qui donne l'aspect d'un frelon, à l'abdomen jaune à orange, il et orné de 2 bandes transversales noir. Le scutellum est brun. Le thorax est brun, rougeâtre ou noir. La tête comprend de fines antennes plumeuses et de gros yeux brun rougeâtre séparés par une bande jaune vif chez la femelle, chez le mâle les yeux se touches. Les pattes sont de couleur brun. Elle mesure de 15 à 20 mm de long, et se rencontre au printemps et en été sur les fleurs des prairies, des clairières et des jardins. Comme tout les syrphes, la Volucelle zonée est un important pollinisateur qui se nourrit de nectar, les larves se développent en parasitant les nids d'abeilles et de guêpes.


Photo panoramique d'une Volucelle zonée femelle ''Volucella zonaria'' sur une feuille de Chêne pédonculé ''Quercus robur L.'', dans une clairière de la forêt rhénane, à la Robertsau. Description de la forêt de la Robertsau.


La forêt de la Robertsau est une forêt périurbaine située au Nord-Est de Strasbourg, elle est une des trois forêts rhénanes entourant la ville. D'une surface de 493 hectares, elle se compose de tous les éléments qui caractérisent les forêts du Rhin. Longtemps surexploitée et défigurée, elle bénéficie aujourd'hui d'une protection lui permettant de retrouver ses caractères rhénan. La forêt de la Robertsau est une mosaïque de forêts alluviales rhénanes, avec dans les parties basses "Gründe" des méandres "Giessen" qui serpentent entre les îles du "Blaueslandkoepfel" ou des bras morts du Rhin alimentés par la nappe phréatique "Brunnenwasser". Plus haut, une jungle épaisse s'est développée sur les levées "Köpfe", elle accueille son cortège de lianes arborescentes qui grimpent à la cime des plus grand Chênes, Frênes et autres Érables. Autre milieu présent au bord du Rhin ou au "Beilengrund", le "Ried Blond", de belles prairies alluviales qui se composent d'une flore et d'une faune exceptionnelles.


Photo au-dessus d'une Volucelle zonée femelle ''Volucella zonaria'', sur une feuille de Chêne pédonculé ''Quercus robur L.'', dans la forêt du Rhin, à la Robertsau. Description du Chêne pédonculé.


Le Chêne pédonculé, Quercus robur L. est un arbre à bois dur de la famille des fagacées "Fagaceae", il peut mesurer jusqu'à 45 mètres de hauteur. La couronne forme un dôme et le tronc est robuste. L'écorce très riche en tanin est de couleur gris clair à brun, elle est fortement crevassée verticalement. Les bourgeons ovoïdes font de 4 à 8 mm. Les feuilles du Chêne pédonculé de formes ovoïdes sont de couleur vert foncé, longues de 7 à 15 cm et d'environ 8 cm de large, elles sont groupées en bouquets. La floraison a lieu au mois de mai, la fleur mâle est jaune sur tige pendante, quant à la femelle beaucoup plus petite. Le gland est de couleur vert à brun, de forme allongé il mesure de 2 à 3 cm et il est logé dans une cupule écailleuse portée par un long pédoncule d'où son nom. Le Chêne pédonculé est un arbre commun dans toute l'Europe tempérée, il peut se trouver jusqu'à 1 300 mètres d'altitude et peut vivre des centaines d'années, voir plus de 1 000 ans.


Photo au-dessus d'un mâle de Volucelle zonée ''Volucella zonaria'', sur une Scabieuse des champs ''Knautia arvensis'', dans la garrigue, aux Salles-sur-Verdon. Description de la Knautie des champs.


La Scabieuse des champs ou Knautie des champs "Knautia arvensis" est une plante herbacée vivace de la famille des Dipsacacées, Dipsacaceae. Les fleurs en capitule de 3 à 4 cm de diamètre, bombée de fleurons tubulaires à 4 lobes, sont de couleur bleu-violet à lilas. Les feuilles vertes et velues sont opposées et découpées en segments inégaux. La tige pubescente verte est dressée et ramifiée. Sa taille varie de 20 à 70 cm. Commune, la Knautie des champs fleurit de juin à octobre, dans les garrigues, les prairies ou au bord des chemins.


Photo au-dessus d'un mâle de Volucelle zonée ''Volucella zonaria'', sur une Scabieuse des champs ''Knautia arvensis'', dans la garrigue qui borde le lac de Sainte Croix. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo au mois de juillet, d'un mâle de Volucelle zonée ''Volucella zonaria'' qui butine une Scabieuse des champs ou Knautie des champs ''Knautia arvensis'', sur un plateau de garrigue, au-dessus du lac de Sainte Croix.



Photo au-dessus d'un mâle de Volucelle zonée ''Volucella zonaria'' qui se délecte du nectar d'une Scabieuse des champs ''Knautia arvensis'', dans le Parc naturel régional du Verdon. Description du Parc naturel régional du Verdon.


Créé le 3 mars 1997, le Parc naturel régional du Verdon se situe dans la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur sur les départements des Alpes-de-Haute-Provence et du Var. D'une surface d'environ 180 000 hectares, le Parc naturel régional du Verdon regroupe des paysages aussi variés que le plateau de Valensole, les Préalpes ou les hautes et basses gorges du Verdon avec le lac de Sainte-Croix et d'Esparron... des paysages de garrigues, de montagnes, de lacs, de champs de lavande et de fenouil où se côtoie les chênes truffiers, les oliveraies parfumés de thym, de romarin et de sarriette. 46 communes sont regroupées au sein du parc pour environ 30 000 habitants, les plus importantes sont Riez, Valensole, Gréoux-les-Bains, Aups et Castellane avec des villages remarquables comme Moustiers-Sainte-Marie ou Bargème classés dans les plus beaux villages de France. Le Parc naturel régional du Verdon offre un terroir particulier d'où résulte des spécialités comme la truffe, l'huile d'olive, le fromage de chèvre ou le miel. La Maison du Parc est située dans le village classé de Moustiers-Sainte-Marie.


Photo au mois de juillet, d'un mâle de Volucelle zonée ''Volucella zonaria'' qui butine les fleurs d'Origan commun ''Origanum vulgare'', sur un plateau de garrigue, au-dessus du lac de Sainte Croix. Description de l'Origan commun.


L'Origan ou Origan commun également appelé Marjolaine sauvage ou Marjolaine vivace "Origanum vulgare", est une plante herbacée médicinale et aromatique vivace de la famille des Labiées, Labiatae, Labiacées, Labiaceae, Lamiacée, Lamiaceae. Les fleurs roses sont disposée en fausse ombelle paniculée au sommet des tiges. Les bractées sont de couleur rouge. Le fruit est composé de 4 nucules à l'intérieur du calice. Les feuilles aromatiques vertes, opposées en croix sont ovales et glabres. La tige velue est rougeâtre pourpre, dressée et ramifiée. Sa taille varie de 30 à 60 cm. C'est une plante médicinale utilisée pour stimuler l'appétit et pour calmer les maux d'estomac. L'Origan commun aime les sol calcaire, il fleurit de juillet à octobre dans les prairies, les garrigues, les forêts et au bord des chemins.


Photo au coeur de l'été, au-dessus d'une Volucelle zonée ''Volucella zonaria'' sur un Origan commun ''Origanum vulgare'', dans la garrigue qui borde le lac de Sainte Croix, aux Salles-sur-Verdon. Description de la garrigue.


La garrigue, mot d'origine provençale désignant un terrain pierreux et aride constitué d'une formation végétale basse. Caractéristique des régions méditerranéennes, la garrigue se développe sur un sol calcaire, sec et filtrant, elle se compose essentiellement d'arbrisseaux résistant à la sécheresse, comme les genévriers, le chêne kermès et des ligneux de petite taille comme le ciste, la lavande, le thym, le romarin, la bruyère... La flore diversifiée constitue une des richesses de la garrigue, elle abrite également une grande variété de mammifères, d'oiseaux, de reptiles et d'insectes. La garrigue occupe une surface de 400 000 ha en Provence et Languedoc, elle est la résultante de la dégradation de la forêt méditerranéenne composée à l'origine de chênes verts et de chênes-lièges, cette forêt primaire a été plus ou moins fortement détruite par les défrichements excessifs, les pâturages intensifs ou les incendies successifs.


Photo en gros plan dans la garrigue, d'une Volucelle zonée ''Volucella zonaria'' sur un Origan commun ''Origanum vulgare''.



Photo en Provence, d'une Volucelle zonée ''Volucella zonaria'', une grande mouche trapue qui à l'aspect d'un frelon.



© 2010