Euphorbe dentée, Euphorbia serrata




Photo au mois de mai, de 2 Euphorbes dentées ''Euphorbia serrata'' dans la Garrigue qui surplombe le lac d'Esparron, à Gréoux-les-Bains. Description de l'Euphorbe dentée.


L'Euphorbe dentée "Euphorbia cyparissias", est une plante herbacée vivace de la famille des Euphorbiacées, Euphorbiaceae. Les fleurs jaunes sont disposées en fausse ombelle de 3 à 5 rayons; elles sont entourées de bractées lancéolées à ovale jaune-vert. Le fruit est une capsule de 4-5 mm. Les feuilles de la tige sont triangulaires, allongées, étroites et linéaires à bords finement dentés, de couleur vert grisâtre. La tige verte est élancée. Sa taille varie de 30 à 70 cm. L'Euphorbe dentée fleurit d'avril à juin dans les lieux pierreux, les garrigues, les talus et au bord des champs.


Photo au mois de juin, de 2 Euphorbes dentées ''Euphorbia serrata'' dans la garrigue, à Esparron-de-Verdon. Description de la garrigue.


La garrigue, mot d'origine provençale désignant un terrain pierreux et aride constitué d'une formation végétale basse. Caractéristique des régions méditerranéennes, la garrigue se développe sur un sol calcaire, sec et filtrant, elle se compose essentiellement d'arbrisseaux résistant à la sécheresse, comme les genévriers, le chêne kermès et des ligneux de petite taille comme le ciste, la lavande, le thym, le romarin, la bruyère... La flore diversifiée constitue une des richesses de la garrigue, elle abrite également une grande variété de mammifères, d'oiseaux, de reptiles et d'insectes. La garrigue occupe une surface de 400 000 ha en Provence et Languedoc, elle est la résultante de la dégradation de la forêt méditerranéenne composée à l'origine de chênes verts et de chênes-lièges, cette forêt primaire a été plus ou moins fortement détruite par les défrichements excessifs, les pâturages intensifs ou les incendies successifs.


Photo au mois de juin, de 2 Euphorbes dentées ''Euphorbia serrata'' au bord du lac de Sainte Croix, dans le Parc naturel régional du Verdon. Description du Parc naturel régional du Verdon.


Créé le 3 mars 1997, le Parc naturel régional du Verdon se situe dans la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur sur les départements des Alpes-de-Haute-Provence et du Var. D'une surface d'environ 180 000 hectares, le Parc naturel régional du Verdon regroupe des paysages aussi variés que le plateau de Valensole, les Préalpes ou les hautes et basses gorges du Verdon avec le lac de Sainte-Croix et d'Esparron... des paysages de garrigues, de montagnes, de lacs, de champs de lavande et de fenouil où se côtoie les chênes truffiers, les oliveraies parfumés de thym, de romarin et de sarriette. 46 communes sont regroupées au sein du parc pour environ 30 000 habitants, les plus importantes sont Riez, Valensole, Gréoux-les-Bains, Aups et Castellane avec des villages remarquables comme Moustiers-Sainte-Marie ou Bargème classés dans les plus beaux villages de France. Le Parc naturel régional du Verdon offre un terroir particulier d'où résulte des spécialités comme la truffe, l'huile d'olive, le fromage de chèvre ou le miel. La Maison du Parc est située dans le village classé de Moustiers-Sainte-Marie.


Photo des feuilles et des fleurs d'une Euphorbe dentée ''Euphorbia serrata'' dans la garrigue qui borde le lac de Sainte Croix, aux Salles-sur-Verdon. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux... Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travaille pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo à la mi-mai, au-dessuss d'une Euphorbe dentée ''Euphorbia serrata'' dans la garrigue qui borde le lac d'Esparron, à Gréoux-les-Bains.



Photo à la mi-mai, au-dessuss d'une Euphorbe dentée, Euphorbia serrata visitée par un Poliste gaulois, Polistes dominula, dans la garrigue qui borde le lac d'Esparron, à Gréoux-les-Bains. Description du Poliste gaulois.


Le Poliste gaulois, "Polistes dominula" est un hyménoptère de la famille des Vespidés, Vespidae. Cette guêpe, longue et fine, à une couleur de base noire, avec de beaux dessins jaunes sur l'abdomen et des raies jaunes sur le thorax. Les pattes et les antennes sont en partie jaune orangé, les yeux sont noirs. Les pattes arrières sont très longues et pendent lors du vol. La taille varie de 13 à 18 mm pour la reine et de 12 à 15 pour le mâle et l'ouvrière. Comme toutes les guêpes, il a un aiguillon venimeux, c'est un insecte utile car carnivore, il fait la chasse des larves, des chenilles et des diptères. Présent d'avril à octobre, le Poliste gaulois se rencontre dans les endroits ouvert et chaud comme les garrigues, les pelouses sèches ou dans les jardins.


Photo au mois d'août, d'un Lepture à suture noir ''Leptura melanura'', sur dune Euphorbe dentée ''Euphorbia serrata'', dans une prairie humide du Ried blond, à la Wantzenau. Description du Lepture à suture noir.


Le Lepture à suture noir "Leptura melanura" est un coléoptère de la famille des longicornes ou capricornes, Cérambycidés, Cerambycidae. Les élytres brillantes sont de couleur brunâtre à rouge-orangé avec la suture noire, plus large chez la femelle qui à également l'extrémité noire. Le pronotum, la tête, les antennes et les pattes sont noirs. Il mesure de 7 à 12 mm. Le Lepture à suture noir se rencontre au printemps et en été sur les fleurs, dans les prairies, les clairières ou en lisières de bois. Les larves se développement 2 ans dans le bois mort.


Photo dans la Garrigue, d'une femelle jaune et noire d'Araignée Napoléon ''Synaema globosum'' capturant une abeille ''Apis mellifera'', sur une Euphorbe dentée ''Euphorbia serrata''. Description de l'Araignée Napoléon.


L'Araignée Napoléon ou Thomise globuleuse "Synaema globosum" fait partie de la famille des araignées-crabes Thomisidés, Thomisidae". Elle est facilement identifiable avec ses variations de teintes de orange, rouge, jaune ou de blanc, avec un dessin noir sur son abdomen qui rappel le buste de notre célèbre empereur, d'où son nom vernaculaire d'Araignée Napoléon. Le mâle de l'Araignée Napoléon et plus petit que la femelle, il atteint 4 mm de longueur pour 8 mm la femelle. Comme les crabes, elle peux se mouvoir rapidement sur le côté ou en arrière, elle capture les insectes floricoles avec ses longues pattes antérieures. Commune, l'araignée Napoléon chasse à l'affût sur les fleurs dont elle imite la couleur par mimétisme; elle se rencontre en été dans les prairies, les garrigues, les bords de chemins ou dans les friches.


Photo au mois de mai, d'une Cétoine grise ''Oxythyrea funesta'', sur une Euphorbe dentée, Euphorbia serrata, dans la garrigue, au-dessus du village de Saint-Martin-de-Brômes. Description de la Cétoine grise.


La Cétoine grise ou Drap mortuaire également appelée Cétoine funeste "Oxythyrea funesta", est un coléoptères de la famille des Cétonidés, Cetoniidae. Ce coléoptère trapu est de couleur noir luisant taché de blanc sur les élytres, il est couvert de poils blancs qui disparaissent au bout de 2 mois. Le pronotum noir est orné de 2 rangés de points blancs. Le dessous est recouvert également de poils blancs. Ce scarabée mesure de 8 à 15 mm. Très commune sur tout le bassin méditerranéen, la Cétoine grise se rencontre au printemps et en été sur les fleurs, dans les garrigues, les prairies, les clairières ou les vergés, elle se nourrit de pollens et de plantes, notamment des arbres fruitiers d'où sont "statut" de nuisible.


Photo au mois de mai, d'une Mélitée orangée mâle, Melitaea didyma, sur les fleurs d'une Euphorbe dentée, Euphorbia serrata, dans la garrigue, à Esparron-de-Verdon. Description de la Mélitée orangée.


La Mélitée orangée ou Damier orangé "Melitaea didyma" est un papillon diurne de la famille des Nymphalidés, Nymphalidae. Elle présente une à 3 générations par an. Le dessus des ailes est orange vif orné de taches et de points noirs, les dessous des ailes antérieure sont orange chamoisé à bordures blanchâtre ponctuée de noir, les postérieures sont blanche à jaunâtre avec des bandes orange et des points noirs. La femelle à le dessus des ailes antérieure plus terne et brunâtre. Le thorax et l'abdomen sont velu est brun, avec des cercles blanc q