Parisette à quatre feuilles, Paris quadrifolia




Photo au mois d'avril, d'une Parisette à quatre feuilles en fleur ''Paris quadrifolia'', dans la forêt rhénane de la Robertsau. Description de la Parisette à quatre feuilles.


La Parisette à quatre feuilles "Paris quadrifolia", est une plante herbacée vivace de la famille des Liliacées, Liliaceae. La fleur verdâtre et unique, au sommet de la tige, comprend des 4 sépales lancéolés, 4 pétales filiformes, 8 étamines proéminentes jaunâtres et 1 ovaire brun-noir globuleux. Les 4 à 5 feuilles vertes et ovales poussent en verticille, larges, au centre de la tige. Sa taille varie de 15 à 35 cm. Le fruit est une baie toxique de couleur bleu-noir qui renferme des graines rouges. Autrefois cette plante était utilisée pour ses vertus antispasmodiques, émétiques, purgatives et vermifuges, elle soulagée les rhumatismes, les bronchites, les rages de dents, et les migraines. La Parisette à quatre feuilles fleurit d'avril à juin, sur les sols argilo-calcaires, dans les forêts de feuillus mixtes.


Photo au mois de mai, d'un tapis de Parisette à quatre feuilles ''Paris quadrifolia'' qui recouvre le sol calcaire de la forêt du Rhin, à la Robertsau. Description de la forêt de la Robertsau.


La forêt de la Robertsau est une forêt périurbaine située au Nord-Est de Strasbourg, elle est une des trois forêts rhénanes entourant la ville. D'une surface de 493 hectares, elle se compose de tous les éléments qui caractérisent les forêts du Rhin. Longtemps surexploitée et défigurée, elle bénéficie aujourd'hui d'une protection lui permettant de retrouver ses caractères rhénan. La forêt de la Robertsau est une mosaïque de forêts alluviales rhénanes, avec dans les parties basses "Gründe" des méandres "Giessen" qui serpentent entre les îles du "Blaueslandkoepfel" ou des bras morts du Rhin alimentés par la nappe phréatique "Brunnenwasser". Plus haut, une jungle épaisse s'est développée sur les levées "Köpfe", elle accueille son cortège de lianes arborescentes qui grimpent à la cime des plus grand Chênes, Frênes et autres Érables. Autre milieu présent au bord du Rhin ou au "Beilengrund", le "Ried Blond", de belles prairies alluviales qui se composent d'une flore et d'une faune exceptionnelles.


Photo au mois d'avril, d'un parterre de Parisette à quatre feuilles ''Paris quadrifolia'', sur une levée ''Köpfe'' de la forêt du Rhin, à la Robertsau. Description des parties hautes de la forêt rhénane.


Les parties hautes des forêts du Rhin "Köpfe" comptent au moins 7 étages de végétations. 5 étages de végétations ligneuses: la strate arborescente supérieure où les arbres atteignent 20 à 40 mètres de hauteur comme le frêne et le chêne; la strate arborescente inférieure atteignant 10 à 20 mètres de haut comme les ormes et les érables; la strate arbustive supérieure de 2 à 10 mètres de haut qui comprend notamment l'aubépine, le noisetier ou les cornouillers; la strate arbustive inférieure de 1 à 3 mètres comme le troène ou les viornes et la strate de lianes ligneuses comprenant notamment le lierre, la clématite, le houblon et la vigne sauvage. À cela s'ajoute au moins 2 strates de végétations herbacés: la strate herbacée avec son lot de fleurs comme l'anémone Sylvie, le muguet, la violette des bois, l'arum tacheté, l'orchis pourpre ou l'orchis à deux feuilles... et enfin la strate muscinale qui est celle des mousses. Cette végétation luxuriante s'imbrique harmonieusement sur les levées ou les inondations sont quasiment absente mais offrent un taux d'humidité suffisamment élevée pour leurs développement.


Photo au-dessus d'un parterre de Parisette à quatre feuilles ''Paris quadrifolia'', dans la forêt du Rhin.



Photo à contre-jour et en contre-plongée, sous une Parisette à quatre feuilles ''Paris quadrifolia'', avec ses feuilles vertes en verticille et sa fleur en ombre chinoise, dans la forêt rhénane. Description de la forêt du Rhin.


Le Rhin, "Royal comme le Danube, mystérieux comme le Nil, pailleté d'or comme un fleuve d'Amérique" disait Victor Hugo, ce fleuve majestueux et légendaire, avec ses 1320km de long, est l'un des plus grands d'Europe, il a formé durant des millénaires une plaine alluviale de 300 km de long, le Rhin supérieur. De Bâle à Lauterbourg, les 7000 ha de la forêt alluviale rhénane alsacienne abritent une flore et une faune absolument exceptionnelles. Forêts primaires, cette jungle subtropicale rhénane comprend trois zones principales: la partie basse "Gründe" le long des méandres du Rhin, les "Brunnenwasser" et les "Giessen" qui se composent d'espèces d'arbres à bois tendre, "Le Ried blond" prairies alluviales bordées de saules et de roseaux et la partie haute "Köpfe" où se développe la jungle rhénane avec sa cinquantaine d'espèces d'arbres, arbustes et lianes arborescentes. La Forêt du Rhin comprend les milieux naturels les plus riches d'Europe avec la Forêt du Danube.


Photo dans la forêt rhénane, d'une Parisette à quatre feuilles en fleur ''Paris quadrifolia'', avec 2 étages de 4 feuilles en verticille.



Photo dans la forêt du Rhin au mois d'avril, d'une Listère à feuilles ovales, Listera ovata, au pied d'une Parisette à quatre feuilles ''Paris quadrifolia''. Description de la Listère à feuilles ovales.


La Listère à feuilles ovales "Paris quadrifolia", est une plante herbacée de la famille des Orchidacée, Orchidaceae. Cette orchidée discrète est de couleur verte, l'inflorescence est disposée en grappe au sommet de la tige, la fleur comprend des sépales et des pétales en capuche au-dessus du labelle allongé et bilobé, l'ovaire est plus long que la bractée qui situe à la base du pédoncule. Les 2 grandes feuilles engainantes vertes, sont caulinaires, ovales et opposées. La tige pubescente dressée est également verte. Sa taille varie de 30 à 60 cm. Le fruit est une capsule renfermant de nombreuses graines. La Listère à feuilles ovales fleurit d'avril à juin, sur les sols calcaires, dans les prairies, les forêts de feuillus mixtes ou de conifères.


Photo au printemps, en plein soleil, d'une Parisette à quatre feuilles, Paris quadrifolia, dans un tapis de feuilles d'Ail des ours, Allium ursinum, dans la forêt rhénane. Description de l'Ail des ours.


L'Ail des ours ou Ail des bois, également appelé Ail sauvage ''Allium ursinum'', est une plante herbacée vivace de la famille des Liliacées, Liliaceae. les fleurs sont regroupées en fausse ombelle au sommet de la tige triangulaire, elles présentent 6 pétales blancs en forme d'étoile. Les feuilles lancéolées et pointues, d'un beau vert brillant, apparaissent en février-mars; légèrement froissé, elle dégage une forte odeur d'ail. Sa taille varie de 20 à 40 cm. Les graines rondes, de couleur noire sont enveloppées dans une capsule. L'Ail des ours pousse en touffe et forme de vaste tapis vert puis blanc, dans les forêts de feuillus mixtes, les hêtraie et au bord des rivières, il fleurit de la fin du mois de mars au début du mois de juin. Très odorante, cette plante médicinale est également utilisée en cuisine comme légume ou condiment.


Photo d'un rayon de soleil qui se pose sur les4 feuilles et la fleur d'une Parisette à quatre feuilles, Paris quadrifolia, au cour de la forêt rhénane de la Wantzenau. Description de la forêt de la Wantzenau.