Enseignes d'Alsace




Photo de la très belle enseigne du Musée Alsacien, 23 quai Saint-Nicolas à Strasbourg, avec son ombre qui se reflète sur la façade. Photos d'enseignes alsaciennes, tourisme en Alsace.


Cette enseigne en fer forgé peint, a été créée en 1906 par F.Zschokke pour le Musée Alsacien, elle représente un couple avec leur petite fille en costumes alsacien et une oie, symbole de la paysannerie alsacienne du XIXe siècle.


Photos de la superbe enseigne de la Maison au Pèlerin sur fond de ciel bleu, au 25a Grand'Rue à Colmar, elle représente un pèlerin dans la ville surmonté des armoiries de Colmar Photos des enseignes alsaciennes, tourisme en Alsace.



Photo à la tombée de la nuit de l'enseigne d'Alsace en fer forgé couleur or, à l'Hostellerie au Cygne, 3 Rue du Sel, dans le coeur historique de Wissembourg. Photos des enseignes d'Alsace, histoire de Wissembourg, tourisme en Alsace.


La ville de Wissembourg est située en Alsace du Nord, dans l'Outre-Forêt, elle est une des portes de France, elle s'étend sur les deux rives de la Lauter, entre les collines du piémont des Vosges du Nord et la forêt de Bienwald. Wissembourg c'est fondée vers 650, à l'origine il s'agit d'un important monastère implanté sur une île de la Lauter, aux pieds des Vosges du Nord. L'abbaye Saint-Pierre-et-Paul devient de plus en plus puissante, jusqu'à devenir le domaine le plus riche d'Alsace au XIe siècle. Au XIIe siècle se forme un village autour des remparts de l'abbaye, il va également prendre de l'ampleur jusqu'au XIIIe siècle, Wissembourg est alors une grande et puissante cité fortifié, en 1354 elle rejoint les villes libres de la Décapole qui sont: Munster, Colmar, Turckheim, Kaysersberg, Mulhouse, Obernai, Rosheim, Haguenau et Wissembourg, elles seront rejointes par Seltz vers 1400 et par Landau en 1521, ces villes de la décapole s'engagent à se porter assistance en cas de guerre. Suite à la Guerre des paysans, Wissembourg adhère à la Réforme en 1534, sans suis une période faste, basée sur le commerce jusqu'à la Guerre de 30 ans (1618 - 1648) et les autres conflits qui vont suivre comme en 1677 sous Louis XIV où la cité fortifiée sera en partie démantelée, la grande bataille franco-allemande de 1870-1871 qui laissera longtemps des traces dans la mémoire collective. La seconde Guerre Mondiale c'est également solder par d'importantes destructions lors de la dernière offensive lancé par Hitler, le 31 décembre 1944 "l'opération Nordwind" traduit par "l'opération Vent du Nord". Wissembourg offre aujourd'hui aux promeneurs différents lieux aux charmes indéniable: du vignoble aux forêts dense du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, ou du grès rose de l'ancienne abbatiale, à la couleur des tuiles rouges de la Maison du Sel, l'esprit de cette cité médiévale créé une atmosphère recherchée par de nombreux visiteurs. Vieille cité romane, la ville de Wissembourg a su garder intact son cachet médiéval avec ses tours fortifiées et ses remparts des XIIIe, XVe et XVIIIe siècles, son ancienne église abbatiale romano-gothique Saint-Pierre-et-Paul des XIe, XIIIe et XIVe siècles, la Maison du Sel XVe siècle, la Maison de l'Ami Fritz XVIe siècle, le palais Stanislas qui fut le refuge du roi de Pologne Stanislas Leszczynski et de sa fille lors de leur exil de 1719 à 1725... des siècles d'histoires à découvrir au fil des rues, des places ou sur les bords de la Lauter, dans cette cité d'exception qui fait de Wissembourg un des 100 plus beaux détours de France.


Photo de la belle enseigne d'un chevalier sur fond de Collégiale, sur la façade Est de l'hôtel Saint-Martin, au 38 Grand'Rue, dans le coeur de la vieille ville de Colmar. Photos des enseignes d'Alsace, tourisme en Alsace, histoire de Colmar.


Situé au coeur de l'Alsace, Colmar tire ses origines du IXe siècle sous Louis le Pieux, Columbarium (pigeonnier) est alors un domaine appartenant à des souverains carolingiens. Au XIIIe siècle Colmar s'entoure de remparts et devient une ville nommée par Frédéric II de Hohenstaufen, puis Rodolphe 1er de Habsbourg qui va confirmer l'autonomie de la cité impériale. En 1354 va naître la Décapole ralliant les 10 villes impériales d'Alsace: Wissembourg, Rosheim, Sélestat, Obernai, Munster, Mulhouse, Turckheim, Kaysersberg, Colmar et Haguenau. La ville de Colmar va connaître une grande période de prospérité du XIVe au XVIe siècles, avec la construction de nouvelles fortifications, de nombreuses demeures et un accroissement important de sa population. En 1635 la ville est placée sous la protection du roi de France (Guerre de 30 ans). En 1675 Louis XIV va envoyer ses troupes dans Colmar sous le commandement de Louvois puis de Turenne, les fortifications de la ville serons démantelées et les cités de la Décapole seront rattachées à la France. Ce rattachement va faire de Colmar un centre administratif ou va s'installer le Conseil souverain d'Alsace en 1698. A la Révolution la ville devient le che