Photos panoramiques du château de Wangenbourg




Photo panoramique du village de Wangenbourg-Engenthal dominé par le château de Wangen bâti au XIIIe siècle, dans la ''Suisse d'Alsace''. Photos du château de Wangen, histoire de Wangenbourg-Engenthal.


Au XIIe siècle la vallée d'Engenthal est la propriété des comtes de Dabo, c'est là qu'ils y font couper le bois. Les bûcherons chargés de ce travail bénéficient de nombreux avantages en nature, ils s'installent donc dans la région. Au XIIIe siècle cette vaste vallée appartient à l'abbaye d'Andlau. Quand au secteur de Wangenbourg, il appartient dès le IXe siècle à l'abbaye d'Andlau sous le nom de Wangberg, puis Wangenberg. Au XIIIe siècle Wangenberg est donné en fief à Alexandre de Dicka vassal de l'Abbaye d'Andlau, il y fait construire le château de Wangen. Au XIVe siècle, l'abbesse Élisabeth de Geroldseck inféoda Wangenberg au chevalier Jean de Wangen. Au début du XVIe siècle Wangenbourg passe aux mains de Henri de Thierstein qui vend le domaine à l'évêque de Strasbourg qui y fait restaurer le château. En 1580, l'évêque de Strasbourg Jean de Manderscheid donne le domaine à Georges de Wangen. Lors de la Guerre de 30 Ans, Wangenbourg est pris par les Suédois, le château fut détruit et ne sera jamais reconstruit. En 1974, les villages de Wangenbourg et d'Engenthal ont fusionnés pour ne faire plus qu'une commune sous le nom de Wangenbourg-Engenthal.


Photo panoramique du château de Wangen qui domine le massif forestier de Wangenbourg-Engenthal, dans les Vosges bas-rhinoises de la ''Suisse d'Alsace''. Photos du château de Wangen à Wangenbourg-Engenthal, histoire du massif des Vosges en Alsace.


De la Petite Suisse d'Alsace à la Vallée de la Bruche dans le Bas-Rhin, au piémont vosgien avec ses collines calcaires à la flore exceptionnelle ou couvertes de vignes qui s'étendent jusqu'à Than, en montant dans les étages boisés jusqu'aux crêtes subalpines, le massif des Vosges, occupe en grande partie le territoire alsacien. Le piémont des Vosges dans le Bas-Rhin est surmonté par les Vosges moyennes et ses sommets: le Donon 1008 m, le Climont 965 m ou le Champ de Feu 1099 m qui donne sur le Val de Villé le pays de la cerise. Les Vosges bas-rhinoises offrent de nombreux atouts aux promeneurs, avec le Mont Sainte-Odile et le Mur Païen qui le ceinture, les nombreux châteaux médiévaux comme le Haut-Koenigsbourg, le Frankenbourg, le Bernstein ou le château d'Andlau, de Guirbaden... mais aussi des cascades, tourbières, pelouses calcaires ou des vastes forêts couvertes de hêtraies-sapinière. Les Vosges haut-rhinoises partent du Val d'Argent et remonte le piémont vosgiens qui poursuis la route des vins d'Alsace jusqu'aux portes du Sundgau, ceinturant la partie Nord, Est et Sud des Hautes-Vosges. Le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges créé en 1989, englobe toute cette partie du massif. Dominés par la Route des Crêtes, les Hautes-Vosges sont le paradis des marcheurs avec ses cirques glacières, ses hautes chaumes et leurs sommets qui dominent le Pays de Belfort, la Lorraine et l'Alsace, le Grand Ballon en est le plus élevé 1 424 m, il est suivi entre autre par, le Hohneck 1 363 m, le Gazon du Faing 1 306 m, le Petit Ballon 1 272 m, le Grand Ventron 1 204 m... à ses sommets et ses chaumes balayés par les vents, il y a les plus beaux lacs du massif, de superbes tourbières mais également de très belles vallées comme le Val d'Argent, la Vallée de Munster, de la Wormsa, du Florival, de la Doller ou de la Thur.


Photo panoramique au coucher du soleil de la façade Ouest et du donjon du château de Wangen, au mois de septembre, dans la commune de Wangenbourg-Engenthal. Photos du château de Wangen à Wangenbourg-Engenthal, histoire du château de Wangenbourg.


Le château de Wangenbourg a été construit par les sires de Wangen sur les terres de l'abbaye d'Andlau au XIIIe siècle. Les Wangen vont progressivement devenirs les propriétaires de l'ensemble du domaine jusqu'à leurs