Photos de la place de l'Étoile à Strasbourg




Photos de la sculpture du parc de l'Étoile, elle montre le Mahatma Gandhi lors de la marche du sel, statue sculptée par Ram Sutar, inaugurée le 02 octobre 2011, place de l'Étoile à Strasbourg. Photos de la place de l'Étoile à Strasbourg.


Le 12 mars 1930, le Mahatma Gandhi lance sa très célèbre "marche du sel" afin de contraindre pacifiquement les anglais à donner l'indépendance à l'Inde.


Photo au coeur de l'été d'un tramway devant l'immeuble administratif de la Communauté Urbaine de Strasbourg CUS, à la place de l'Étoile. Histoire du tramway de Strasbourg, photos de la place de l'Étoile à Strasbourg.


C'est avec l'annexion de l'Allemagne de 1870 que va débuter la longue histoire des tramways de la ville de Strasbourg. Voulant faire de la ville un symbole de la puissance de l'empire, Guillaume 1er relayer par Guillaume II vont créer un nouveau quartier impérial à Strasbourg et moderniser la ville. C'est en 1878 que la première ligne de tramway voit le jour, elle va très vite rencontrer le succès, se qui va amener l'augmentation des lignes et des machines. En 1960 la ville de Strasbourg va mètre fin à ce mode de transport qu'elle trouve dépassé. C'est Catherine Trautmann en 1992 qui va réhabilitée le Tramway à Strasbourg avec un très grand succès, rapidement il faudra augmenter le nombre de rames et revoir toute la configuration de la ville, un énorme chantier s'ouvre aux coeur de Strasbourg ou vont être réaménagés, les places, rues, zones piétonnes, pistes cyclables... Le tramway de Strasbourg est devenu le moyen de transport le plus utilisé de nos jours, il est envié par toute les villes de France.


Photo au mois d'avril de l'entrée de l'immeuble administratif de la Communauté Urbaine de Strasbourg CUS avec les magnolias en fleurs, place de l'Étoile. Histoire de l'immeuble de la cité administive de la Communauté Urbaine de Strasbourg.


L'immeuble administratif de la Communauté Urbaine de Strasbourg CUS, a été construit de 1973 à 1976 sur des plans des architectes François Herrenschmidt, Claude Gilbert et Michel Grob, il regroupe la mairie et la communauté Urbaine de Strasbourg CUS. Le Centre administratif de la Ville et de la Communauté Urbaine de Strasbourg se situe 1 parc de l'Étoile, à l'entrée du quartier de Neudorf. D'une surface de 50 000m² sur 11 étages, ce magnifique ouvrage contemporain domine la place de l'Étoile de ses 45 mètres de haut.


Photo à l'entrée principale de la cité administrative de la Communauté Urbaine de Strasbourg et de la Mairie, au mois de mai, côté parc à vélo. Tourisme à Strasbourg, photos de la place de l'Étoile à Strasbourg.


Strasbourg est une ville très agréable ou l'on prend plaisir a se promener, elle compte d'innombrables lieux chargés d'histoires, de la Petite France au quartier européen, en passant par la cathédrale, les vieux quartiers ou la Neustadt... quelques exemples parmi tant d'autres qui font l'émerveillement de la Capitale Européenne. On peut parcourir Strasbourg en marchant, ou en bateaux-mouches, voir à bicyclettes de location, peux importe, c'est toujours un bonheur, en automne, en hiver, au printemps ou en été, toutes les saisons offrent des atmosphères magiques. Le soir, la visite de Strasbourg est une féérie de lumière, tous les monuments sont illuminés, des places aux rues, le long des rives de l'Ill ou des canaux, c'est un vrai régal dont je ne peux me lasser.


Photo de l'escalier d'accès à l'entrée principale de la cité administrative de la Communauté Urbaine de Strasbourg et de la Mairie. Alsace photos, visite de Strasbourg, photos de la place de l'Étoile à Strasbourg.



Photo des escalators et escalier d'accès au premier étage de l'immeuble administratif de la Communauté Urbaine de Strasbourg CUS. Histoire de la Communauté Urbaine de Strasbourg, photos de la place de l'Étoile à Strasbourg.


La communauté urbaine de Strasbourg a vue le jour le 4 décembre 1967, elle regroupe aujourd'hui 28 communes: Bischheim, Blaesheim, Eckbolsheim, Eckwersheim, Entzheim, Eschau, Fegersheim, Geispolsheim, Hoenheim, Holtzheim, Illkirch-Graffenstaden, Lampertheim, Lingolsheim, Lipsheim, Mittelhausbergen, Mundolsheim, Niederhausbergen, Oberhausbergen, Oberschaeffolsheim, Ostwald, Plobsheim, Reichstett, Schiltigheim, Souffelweyersheim, Strasbourg, Vendenheim, La Wantzenau et Wolfisheim. Cela représente près de 500 000 habitants pour 315 kilomètres carré.


Photo de la salle d'attente dans le grand halle du premier étage de la cité administrative de la Communauté Urbaine de Strasbourg. Alsace photos, visiter Strasbourg, photos de la place de l'Étoile à Strasbourg.



Photo de l'entrée principale de la cité administrative de la Communauté Urbaine de Strasbourg et de la Mairie, au mois de mai, place de l'Étoile. Alsace photo, photos de la place de l'Étoile à Strasbourg, photos d'architecture.



Photo de la cité administrative de la Communauté Urbaine de Strasbourg CUS, au début du printemps avec les magnolias en fleurs. Photos de la place de l'Étoile à Strasbourg, visiter Strasbourg, photos d'architectures.



Photos du fleurissement printanier devant la cité administrative de la Communauté Urbaine de Strasbourg CUS et la Mairie, au début du printemps avec les magnolias en fleurs. Histoire de Strasbourg, photos de la place de l'Étoile à Strasbourg.


A partir de la ville romaine d'Argentoratum vont se succéder 6 extensions de la ville, la première en 720 elle couvre la moitié Est de l'île et englobe le castrum romain, la seconde de 1202 à 1220 à l'Ouest de l'île elle clos le centre de la ville. Vient ensuite les agrandissement à l'extérieure de l'ILL d'abord à l'Est, avec la 3è extension de 1228 à 1344, d'où les fortifications partent des Ponts-Couverts à l'Hôpital jusqu'à la Krutenau, puis de 1374 à 1390 la 4è à l'Ouest, des Portes de Schirmeck, de Cronenbourg et de Pierre pour aboutir à l'Ill, le 5è de 1387 à 1441 comprend la petite partie Est de l'Ill à la Citadelle Vauban qui sera construite de 1682-1684. Pour finir, une 6e extension fortifié va voir le jour sous l'occupation allemande de 1880 à 1904, elle va s'étendre sur toute la partie Ouest de Strasbourg incluant la Gare (vestige toujours visible), la Porte de Shiltigheim jusqu'à la porte de la Robertsau au Nord et va rejoindre la Porte de Kehl jusqu'aux fortifications Vauban. Capitale de l'Europe et de l'Alsace, Strasbourg et ses 2000 ans d'histoire possède un centre ville historique unique et exceptionnel, formant un ensemble architectural des plus diversifiés d'Europe, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Strasbourg est une ville accueillante et chaleureuse à découvrir, avec son histoire, son art de vivre et sa gastronomie. La Cathédrale gothique au choeur roman, chef-d'oeuvre de l'architecture médiévale côtoie de son ombre des demeures remarquables de la Renaissance. Les églises romanes et gothiques témoignent d'un passé historique d'une grande richesse, conforté par son quartier romantique de la Petite France sur les bords de l'Ill avec ses maisons à colombages et ses Ponts Couverts, vestiges des fortifications de la ville, renforcé par Vauban avec son barrage devenu une terrasse panoramique. La citée européenne possède également des magnifiques places au nom illustres et évocateurs tels Kléber, Gutenberg, Austerlitz, Broglie... Sans oublier le quartier allemand et son architecture grandiose aux somptueux palais, et ses maisons art-nouveaux qui s'étendent jusqu'aux portes des instances européennes. Strasbourg à vue naître l'Europe et à su développer les bâtiments de ces institutions, tous plus remarquables les uns que les autres. Du Palais de l'Europe et du Conseil de l'Europe au Parlement Européen ainsi que les Droits de l'Homme ou la Pharmacopée ce quartier s'est développé face au somptueux parc de l'Orangerie.


Photo au mois d'aout du fleurissement d'été à l'entrée de l'iImmeuble Administratif de la Commnauté Urbaine de Strasbourg CUS. Photos de la place de l'Étoile à Strasbourg, histoire de l'Alsace fleurie, photos de la Mairie de Strasbourg.


L'Alsace est connue au-delà de nos frontières pour l'extraordinaire qualité de son fleurissement. A partir du début du printemps toute la Région se mobilise, les pouvoirs publics comme les particuliers, les Alsaciens ont à coeur de fleurir et d'embellir leurs villes, villages, maisons ou fermes, balcons, fenêtres, jardins et parcs... Si la plante typique de la flore ornementale alsacienne est le Géranium pelargonium ou Géranium bec de Cigogne, il n'est qu'une des centaines d'espèces qui fleurissent dans nos cités, on le mélange d'ailleurs très souvent à des Surfinias et des Bidens. Les Narcisses, Magnolia, Forsythia ou la Pâquerette "Bellis perennis", la Primevère des jardins... ouvrent le bal relayées par les Giroflées, les Tulipes, les Jacinthes d'Orient, les Renoncules multicolores, les violettes, les roses... un mélange subtil de couleurs et de senteurs embaume l'Alsace au printemps, en été et en automne, suivis de l'hiver avec son cortège de Gui, sapin de Noël, Pensées, Cinéraires, Callunas...


Photo en contre-plongée par une belle journée du mois de mois de mai, de l'entrée principale de la cité administrative de la Communauté Urbaine de Strasbourg et de la Mairie. Histoire de la place de l'Étoile à Strasbourg.