Photos de l'église Saint-Imier de Berentzwiller




Photo panoramique de l'église Saint-Imier et du prebytère élevés tous deux au XVIIIe siècle, rue de l'Église à Berentzwiller, dans le département du Haut-Rhin en Région Alsace. Histoire de l'Alsace, photos de l'église Saint-Imier de Berentzwiller.


L'Alsace est la plus petite des régions de France, elle se divise en deux départements, le Haut-Rhin au sud et le Bas-Rhin au nord. L'Alsace se situe au coeur de l'Europe, en bordure des frontières de la Suisse et de l'Allemagne, elle est délimitée à l'est par le Rhin et à l'ouest par les Vosges. Au nord, le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord est un espace naturel très diversifié qui s'étend sur 83 000 hectares, il renferme de nombreux trésors architecturaux dans les villes de Saverne Bouxwiller ou Wissembourg, de plus, la ligne Maginot témoigne de l'architecture militaire défensive de 39-40. Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord comprend également de nombreux châteaux forts, des villages pittoresques ainsi que de très belles églises romanes et gothiques. Plus au Sud, le Kochersberg, pays du houblon, renferme de petits villages de charme et de beaux sites romans. Les Vosges sont un paradis pour les marcheurs, de la vallée de la Bruche au champ du Feu en passant par le Mont Sainte-Odile, le val de Villé, le val d'Argent jusqu'au château du Haut-Koenigsbourg, les découvertes de l'Histoire de l'Alsace s'enchaînent dans des paysages d'exceptions. En montant aux lacs blanc ou noir les Hautes Vosges offrent des panoramas de toutes beautés avec la route des crêtes et les nombreux sommets dont le plus haut est le Grand Ballon qui culmine à 1424m. En descendant par la vallée de Munster ou par la vallée de la Thur on débouche sur le département du Haut-Rhin, à l'extrême sud se trouve l'Alsace méridionale du Sundgau et du Jura Alsacien, un pays vallonné où l'authenticité et les traditions ont gardés toutes leurs saveurs. En remontant vers le nord la ville de Mulhouse qui est la deuxième agglomération d'Alsace dévoile son histoire et ses musées, son centre ville historique est de toute beauté avec son Hôtel de Ville de style Renaissance rhénane où le Temple Saint-Etienne. Vient alors le coeur de la plaine d'Alsace, avec l'écomusée d'Ungersheim, l'un des plus importants d'Europe, une reconstitution d'un vieux village alsacien regroupant un patrimoine du XVe siècle au XXe siècle. Situé au coeur du vignoble, la ville de Colmar est le chef lieu du département du Haut-Rhin, elle possède un patrimoine architectural extraordinaire, avec ses vieux quartiers et ses maisons alsaciennes colorées. La route des vins d'Alsace est prisée par des millions de touristes, elle s'étend depuis la ville de Thann, Guebwiller en passant par Rouffach ou Eguisheim, classé village préféré des Français le vendredi 7 juin 2013, Eguisheim est également classé dans les plus beaux villages de France comme Riquewihr, Hunawihr ou Mittelbergheim. La route des vins d'Alsace couvre le piémont des Vosges, une grande quantité de châteaux médiévaux sont à visiter comme les châteaux d'Husseren, de Ribeauvillé la cité des ménétriers, Kaysersberg l'impériale, ou Andlau qui possède également une magnifique abbaye, sans oublier le mur païen au dessus de la superbe ville d'Obernai, ou plus au nord la cité romane de Rosheim qui débouche sur Molsheim pour franchir une jolie vallée viticole qui va jusqu'à Marlenheim. Mais revenons du côté du Rhin, où la remarquable cité Vauban de Neuf Brisach avec ses fortifications de 1699 à 1709, nous fait arriver dans le grand Ried Centre Alsace, aux prairies magnifiquement fleuries sur les bords de l'Ill. La rivière de l'Ill nous porte à Sélestat, la ville humaniste où est né le sapin de Noël. Sélestat est la capitale du Ried Centre Alsace, Ried qui accueille une des plus belles églises baroques de France, la prestigieuse abbatiale d'Ebersmunster des XVIIe et XVIIIe siècles. Ce voyage initiatique à travers l'Alsace nous amène à Strasbourg, capitale de l'Alsace et capitale de l'Europe, elle accueille les grandes institutions européennes, Conseil de l'Europe, Parlement européen, Observatoire Européen de l'Audiovisuel, Fonds Eurimages, Pharmacopée européenne, Cour européenne des Droits de l'Homme... et la chaîne franco-allemande ARTE. Outre la majestueuse Cathédrale Notre-Dame, la ville de Strasbourg possède de remarquables maisons alsaciennes, palais, fortifications... dans les différents secteurs de l'ellipse insulaire. Elle est la capitale mondiale de Noël, et possède un quartier allemand des plus remarquables, la "Neustadt". En quittant cette ville majestueuse, vers le nord s'ouvre la ville impériale de Haguenau avec ses impressionnants monuments classés et sa forêt indivise, ou forêt sainte, où de nombreux ermites ont élu domicile comme le très célèbre Saint Arbogast qui fut évêque de Strasbourg. Cette région du nord de l'Alsace se nomme l'Outre-forêt, elle possède de magnifiques villages alsaciens typiques comme Seebach, Kuhlendorf ou Hunspach, qui est classé dans les plus beaux villages de France. Mais cette région est également à découvrir pour ses deux villages de potiers traditionnels, Betschdorf et Soufflenheim qui accueillent chaque année de nombreux visiteurs dans leurs ateliers. Cette visite prend fin le long du Rhin avec le delta de la Sauer, un paradis de méandres des forêts rhénanes, qui, du nord au sud, représentent les milieux naturels les plus riches d'Europe. Cette découverte virtuelle et sommaire de l'Alsace vous a montré une partie des trésors que renferme cette région qui a été classée par le guide de voyages Lonely Planet dans les 10 plus belles régions incontournables du monde.


Photo de l'église Saint-Imier construite au XVIIIe siècle, rue de l'Église à Berentzwiller, dans le Sundgau. Histoire de Berentzwiller, photos de l'église Saint-Imier de Berentzwiller.


Berentzwiller est un village du Sundgau qui se situe au Sud du département du Haut-Rhin en Région Alsace, il fait parti du canton et de l'arrondissement d'Altkirch. Le village de Berentzwiller est né au Ve siècle lorsque les Alamans y fonde un petit bourg nommé Jettingen, un siècle plus tard les Francs s'emparent d'une partie du territoire. Le village passe ensuite à l'évêché de Bâle jusqu'au XIe siècle où il devient la possession des comtes de Ferrette. En 1324 Berentzwiller passe aux seigneurs de Habsbourg qui vont le garder jusqu'aux traités de Westphalie en 1648 où le village devient français. Aujourd'hui le village de Berentzwiller est dominé par l'église Saint-Imier reconstruite au XVIIIe siècle comme le presbytère à côté. Le village compte également de belle croix de chemin et calvaires du XVIIIe siècle disséminées ça et là.


Photo dans la nef de l'église Saint-Imier de Berentzwiller dans le Sundgau, avec une peinture au plafond illustrant Saint Isidore en prière. Histoire du Sundgau, photos de l'église Saint-Imier de Berentzwiller.


La région du Sundgau se situe à l'extrême Sud de l'Alsace, dans le département du Haut-Rhin, entre le territoire de Belfort à l'Ouest, la frontière Suisse au Sud, la vallée du Rhin à l'Est et les vallées de la Thur et de la Doller au Nord, elle englobe le Jura Alsacien. La capitale est la ville d'Altkich qui se trouve au coeur du Sundgau, ce territoire est à l'écart des grands axes touristiques les plus convoités, il a su préserver son patrimoine traditionnelle, culturelle et architecturale bien spécifique. Traversée par les rivières de l'Ill et de Largue, cette région essentiellement rurale est riche d'une myriade d'étangs artificiels peuplés de carpes (frit elle est une spécialité sundgauvienne). On y trouve des villages remarquables aux maisons à colombages traditionnelles, des villages munis d'édifices romans, gothiques où de la Renaissance... une Région d'Alsace qui à su garder toute son authenticité.


Photo de la fresque illustrant Saint Isidore le Laboureur en prière, sur le plafond la nef de l'église Saint-Imier de Berentzwiller. Histoire de Saint Isidore, photos de l'église Saint-Imier de Berentzwiller.


Isidore le Laboureur est né aux alentours de 1080, près de Madrid, ouvrier agricole, il travaille avec sa femme, Maria Toribia les champs tout en se consacrant la prière. Chaque jour Isidore va à la messe avant de se rendre à son travail, un jour son patron, Juan de Vargas le guette pour vérifier qu'il fait bien son travail. Là, il le surprend en prière alors que le labour se poursuit parfaitement sans lui, comme si un ange faisait son travail, cette scène fut révélatrice pour son maître qui se convertit. Isidore le Laboureur est mort vers 1130, après sa mort de nombreux miracles de guérison ont lieux sur sa tombe comme le roi Philippe III d'Espagne, béatifié grâce à ce dernier en 1619, il a été canonisé par Grégoire XV en 1622. Saint Isidore le Laboureur est le plus souvent représenté en prière, accompagné d'anges qui labourent pour lui, il est le saint patron des agriculteurs.


Photo de l'ensemble de la nef de l'église Saint-Imier de Berentzwiller, face au choeur, un édifice superbement décoré et illuminé de vitraux du XIXe siècle. Photos du Sundgau, histoire de l'église Saint-Imier de Berentzwiller.


L'église Saint-Imier de Berentzwiller a été élevée à la place d'un édifice mentionné dès 1276, considéré comme trop vétuste au XVIIe siècle des travaux de reconstruction débutent au XVIIIe siècle. En 1789 est construite la nouvelle nef par l'architecte François Antoine Zeller, tendit que le choeur et le clocher sont conservé. Ils sont reconstruit avec la sacristie en 1839, sur des plans de l'architecte Hummel. La flèche du clocher fut modifiée lors des travaux dans les années 1950. L'église Saint-Imier de Berentzwiller comprend un très beau mobilier des XVIIIe et XIXe siècles dont la chaire à prêcher en stuc qui à probablement été réalisé par les ateliers Ritter-Sporer de Guebwiller. Les deux autels collatéraux sont consacré à Notre Dame du Rosaire à gauche et Saint Sébastien à droite. La statue de Saint Imier orne la nef comme la Pietà ainsi qu'une représentation de la Grotte de Lourdes et le Chemin de Croix date de 1904. Le plafond de la nef est décoré de fresques du XIXe siècle illustrant Saint Isidore le Laboureur en prière et les quatre évangélistes. Les vitraux date du XIXe siècle comme l'orgue du facteur Jean-Frédérique Vernschneider. Le choeur de l'édifice du XIXe siècle est ceinturé de stalles, il comprend un autel et un maitre-autel en bois de chêne surmonté des statues de Sainte Catherine, Sainte Barbe et d'un crucifix.


Photo des autels latéraux de la nef de l'église Saint-Imier de Berentzwiller, avec à gauche l'autel de Notre Dame du Rosaire et à droite l'autel Saint Sébastien. Photos de l'église Saint-Imier de Berentzwiller, Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travaille pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo de la statue en bois polychrome et doré du saint patron de la paroisse, dans la nef de l'église Saint-Imier de Berentzwiller. Visiter le Sundgau, histoire de Saint Imier, photos de l'église Saint-Imier de Berentzwiller.


Saint Imier est né au VIe siècle à Lugnez dans le Jura Suisse, il s'est retiré très tôt comme ermite dans la vallé de la Suze. Imier est surnommé "Père du Peuple" pour ses actions de missionnaire et pour ses conseils. Il fut un grand ami de l'évêque Marius d'Avenches qui a transféré le siège épiscopal à Lausanne. Évangélisateurs des vallées jurassiennes, Imier est mort vers 610, il fut de tout temps hautement vénéré dans le diocèse de Bâle. Saint Imier demeure un personnage incontournable, profondément enraciné dans la mémoire des habitants des communes de Lugnez où il est né et de Saint-Imier qui a pris son nom.


Photo de l'entrée du choeur de l'église Saint-Imier de Berentzwiller où le plafond de la nef se continue sans interuption. Visiter le Sundgau, photos de l'église Saint-Imier de Berentzwiller.



Photo de l'ensemble du choeur de l'église Saint-Imier de Berentzwiller avec ses stalles, l'autel et le maitre-autel surmonté des statues et du Christ en Croix. Visiter le Sundgau, photos de l'église Saint-Imier de Berentzwiller.



Photo de l'autel et du maitre-autel avec ses superbes statues en bois polychromes et dorés du XVIe siècle et du crucifix, dans le choeur de l'église Saint-Imier de Berentzwiller. Visiter le Sundgau, photos de l'église Saint-Imier de Berentzwiller.



© 2010