Photos de l'église de l'Assomption de Landser




Photo du tableau de l'éducation de la Vierge Marie par Sainte Anne, sur l'autel latéral Nord, dans la nef de l'église de l'Assomption de Landser. Photos de l'église de l'Assomption de Landser, photos du Sundgau, histoire de Landser.


Landser est un village qui se situe dans le Sundgau, au Sud du département du Haut-Rhin en Région Alsace, il fait parti du canton et de Sierentz, dans l'arrondissement de Mulhouse. Le site fut probablement habité bien avant le début de notre ère comme en témoignages certaines trouvailles archéologiques, mais la première mention écrite de Landser date de 1246, elle fait mention du château de Landser sous le nom "castrum Landisera". Le château comme le fief est en possession des Butenheim qui vont le vendre en 1269 à l'évêque de Bâle. Le fief passe aux mains des Habsbourg en 1303, ils vont élevé Landser en une ville importante ceinturée de remparts. Au XVe siècle, Landser perd son statut de ville, mais elle reste le chef-lieu de la seigneurie, l'une des plus puissante de la Haute-Alsace. Lors de la guerre de Trente Ans Landser est occupé par les suédois jusqu'en 1635 où les troupes françaises de Rohan s'emparent du village et incendient le château qui ne sera pas jamais reconstruit. Suite aux traités de Westphalie qui met un terme à ce conflit, Landser rentre dans le royaume de France, en 1645 Louis XIV donne le fief de Landser aux frères Herwart qui vont le garder jusqu'à la révolution. La fin du XVIIe siècle et le XVIIIe siècle seront une période faste pour Landser qui se reconstruit. À partir de la Révolution, tout change, de nouveaux conflits entachent la commune, puis, écarté des voies de communication, le village décline avec la baisse des activités artisanale et commerciale. En 1948 Landser perd sont statue de chef-lieu du canton, c'est Sierentz qui prendra la relève grâce aux axes de communications route et voie ferrée de Mulhouse-Bâle qui passe par Habsheim et Sierentz. Aujourd'hui Landser et un charmant village rurale sundgauvien qui doit la qualité de son patrimoine architectural à son riche passé. Si le château de Landser fut détruit au XVIIe siècle, le village a conservé sa belle église dédiée à l'Assomption, élevée aux XVe siècle et remaniée au XVIIIe siècle. Le village comprend également de très belles fermes et maisons alsaciennes des XVIIe et XVIIIe siècles autour de la fontaine du lion de 1661. Landser possède également un très beau musée paysan créé par Paul Erhart en 1991, situé dans sa propre maison, il renferme une multitude d'objets de la vie paysanne sundgauvienne mais également une collection de cartes postales anciennes, d'objets religieux... un univers à découvrir à Landser.


Photo de l'ensemble de la chapelle Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, avec son autel munie d'une pietà et ses ex-voto, dans l'église de l'Assomption de Landser. Histoire de l'église de l'Assomption de Landser, photos du Sundgau, tourisme en Alsace.


L'église de l'Assomption de Landser a été construite primitivement au XIIIe siècle, reconstruite au XVe siècle elle fut à nouveau détruite. L'édifice actuelle a été élevé de 1773 à 1777 sur les bases de l'église précédente, elle a conservé une partie de la tour-clocher. L'intérieur de l'église épouse un style néo-classique, la nef est munie de deux autels-retable du XVIIIe siècle, côté Nord il comprend une peinture illustrant l'éducation de la Vierge Marie par Sainte Anne et côté Sud, Saint Dominique recevant des mains de Marie un chapelet en présence de Sainte Catherine de Sienne. La nef accueille un orgue de tribune réalisé en 1789 par le facteur Martin Bergäntzel d'Ammerschwihr. Le plafond est décoré d'une peinture réalisée en 1892 par Ebel, elle représente la Transfiguration. L'édifice est munie de deux chapelles latérales, l'une côté Sud est dédiée à Sainte Catherine, elle accueille la châsse reliquaire de Saint Justin ramenées de Rome par Henri Wagner en 1825. L'autre côté Nord est dédiée à Notre-Dame des Sept Douleurs, l'autel comprend une Pietà de XVIIe siècle qui a fait l'objet d'un important pèlerinage dont témoignent encore les ex-voto qui ornent les murs. Le choeur de l'église est décoré de peintures également réalisées par Ebel, elles illustrent des prophètes, des saints et les quatre évangélistes surmontés de l'oeil de Dieu. Le maître-autel date du XVIIIe, il comprend une peinture du XIXe siècle illustrant l'Assomption, quand aux vitraux, ils datent de 1868 et représentent l'Annonciation, la Visitation et la Nativité.


Photo de la pietà polychrome en bois de tilleul du XVIIe siècle, sur l'autel de la chapelle Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, dans l'église de l'Assomption de Landser. Photos de l'église de l'Assomption de Landser, histoire de la Pietà.


Pietà, Vierge de Pitié ou Vierge Douloureuse est un thème artistique de la peinture ou la sculpture chrétienne représentant la Vierge Marie pleurant Jésus qu'elle tient sur ses genoux, descendu mort de la Croix avant sa mise au tombeau.


Photo d'un ex-voto de 1828 en homage à la Vierge de la Pitié, dans la chapelle Notre-Dame-des-Sept-Douleurs de l'église de l'Assomption à Landser. Photos de l'église de l'Assomption de Landser, visiter le Sundgau, tourisme en Alsace.


L'Alsace est une Région d'une grande richesse historique et culturelle réputée pour ses vins et sa gastronomie riche et variée, une Région dynamique tournée en grande partie vers le tourisme. En Alsace les curiosités touristiques sont nombreuses: Villes, villages, fleurissements, châteaux, milieux naturels, vignoble, gastronomie, artisanat... font de ses vacances un séjour inoubliable. Le printemps en Alsace c'est l'explosion de la végétation, les prairies sont en fleurs comme l'intérieur des villes et des villages qui s'animent, les journées se rallongent et les températures remontent, alors les nombreuses animations sont proposées autour des traditions alsaciennes, les lieux touristiques et historiques s'ouvrent et la découverte de l'Alsace peut commencer, châteaux, ligne Maginot, musées, écomusée... toute la Région s'apprête à recevoir les visiteurs. En été, les façades colorées des maisons à pans de bois, les puits, les villes et les villages sont couvertes de géraniums, toute l'Alsace est en fleurs, les visiteurs parcourent les rues, les places des cités médiévales ou des grandes villes, les échoppes proposent des produits variés, les terrasses sont sorties et proposent une gastronomie sous le soleil alsacien, la fêtes bas sont plein dans toute la Région. En automne, l'Alsace se pare de ses couleurs chatoyantes, les villages sur la route des vins sont plongés dans les vendanges et les nombreuses fêtes folkloriques, cette période et idéale pour visiter la Région. Puis vient l'hiver où le dernier week-end de novembre débute l'Avent qui va s'étendre jusqu'à Noël et l'Epiphanie le premier dimanche de janvier, ce grand cycle de Noël accueil des millions de visiteurs, toute l'Alsace est en fête, les villes, les villages se parent de lumières, de sapins et de marchés de Noël, une période particulièrement festive connu dans le monde entier.


Photo d'un ex-voto de 1829 qui orne le mur de la chapelle Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, dans l'église de l'Assomption de Landser. Photos de l'église de l'Assomption de Landser, visiter le Sundgau, tourisme en Alsace.



Photo d'un ex-voto de 1831, témoignage du pèlerinage dédié à la Pietà de la chapelle Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, dans l'église de l'Assomption de Landser. Photos de l'église de l'Assomption de Landser, visiter le Sundgau, tourisme en Alsace.



Photo d'un ex-voto fait d'un pied et de quatre mains en bois, dans la chapelle Notre-Dame-des-Sept-Douleurs de l'église de l'Assomption à Landser. Photos de l'église de l'Assomption de Landser, visiter le Sundgau, tourisme en Alsace.