Divers photos de Marseille




Photo sur les marches d'accès de la place Villeneuve Bargemon vers l'Hôtel Dieu, avec la statue double de Pythéas et Euthymènes, des savants, navigateurs et explorateurs marseillais du IVe siècle avant J.- C. Histoire de Marseille.


Marseille est la deuxième commune de France et la plus ancienne du pays, elle a été fondée par des Grecs de Phocée vers 600 ans avant Jésus Christ sous le nom de Massalia. La cité phocéenne, est le chef-lieu du département des Bouches-du-Rhône et de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Occupé dès la préhistoire comme en témoigne la grotte Cosquer vers 20 000 ans avant notre ère, la cité de Marseille se fonde sur une histoire d'amour entre Protis, le Phocéen et Gyptis, la Ligure. De nombreux conflits vont marquer la cité phocéenne, d'abord Massalia est opposée aux Carthaginois durant le Ve siècle avant J.C., puis en 49 av. J.C c'est César qui s'empare de la ville, plus tard, du Ve au VIIIe siècle, les guerres civiles se succèdes et la ville est en­vahie de toutes parts. Au IXe siècle l'évêque Babon fit construire la première enceinte fortifiée, le Château Babon ou "Castrum Babonis" pour protéger la ville des invasions. À partir du XIe siècle Marseille connait un nouvel essor et du XIIe au XIIIe siècles, cette croissance économique entraîne l'accroissement de la population. La cité portuaire se fortifie sur ordre de François 1er au XVIe siècle, notamment avec la construction de la Tour Saint Jean, du fort de l'île d'If (Château d'If) et du fort sur le haut de la colline de la Garde. Louis XIV poursuit les fortifications de la ville, non seulement pour la protéger mais également pour reprendre en main cette cité rebelle, il y fait élever les forts Saint-Jean et Saint-Nicolas et en 1665, il constitue également une puissante Flotte des Galères. Les XVIIe et XVIIIe siècles voit le développement du centre-ville avec les premiers aménagements de cours, places, avenues, comme la Canebière, qui devient une grande artère descendant jusqu'au Vieux-Port. Au XIXe siècle de grands chantiers sont lancés et l'industrialisation se poursuit avec l'implantation de savonneries, huileries, minoterie, raffineries de sucre et une manufacture des tabacs. Le canal de Marseille est construit et l'eau de la Durance arrive à Marseille le 8 juillet 1847. En 1864 la basilique de Notre-Dame de la Garde est élevée à l'emplacement d'une chapelle de 1218 et la cathédrale Sainte-Marie-Majeure en 1893. Cette ascension amène le développement des transports en communs, l'omnibus de Marseille est créé de 1840 à 1879, relayé par le tramway et le Vieux-Port est traversé à partir de 1890 par le Ferry Boat, une navette rendu célèbre grâce à Marcel Pagnol dans les films "Marius" 1931, "Fanny" 1932 et "César" 1936. Marseille a beaucoup souffert lors de la deuxième guerre mondiale, notamment lors de la "rafle de Marseille", où au Nord du Vieux-Port, le quartier du Panier est qualifié de quartier criminel par les nazis. Le 24 janvier 1943, le général SS Oberg, assisté du préfet René Bousquet, y fait évacuer 30 000 habitants et 1 500 immeubles sont dynamités, laissant un champ de ruines jusqu'à la Libération. Aujourd'hui Marseille est une ville touristique, accueillante et chaleureuse, ses monuments sont mis en valeurs et la cité phocéenne est devenue en 2013 ­Capitale Européenne de la Culture. Quand au massif des calanques, il a été classé parc national le 18 avril 2012.


Photo en gros plan sur la place Villeneuve Bargemon de la statue-janus de Pythéas et Euthymènes réalisée par le sculpteur Barthélémy-François Chardigny et achevé en 1809 par Joseph-Antoine Chinard. Photos de Marseille.



Photo sur les marches de la place Villeneuve Bargemon à Marseille, avec le Pavillon Daviel l'ancien Palais de Justice du XVIe siècle et l'Hôtel Dieu construit au XVIIIe siècle. Photos de Marseille, Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux... Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travaille pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo de la place du Mazeau dominée par le clocher de l'église Notre-Dame-des-Accoules du XIIIe siècle et de l'Hôtel Dieu construit au XVIIIe siècle, dans le centre historique de Marseille. Photos de Marseille, histoire de l'Hôtel Dieu à Marseille.


Situé dans le quartier des Accoules, l'Hôtel-Dieu de Marseille tire ses origines du XIIe siècle lorsque la Confrérie du Saint Esprit y fonde l'Hôpital du Saint-Esprit, elle ­accueillait autrefois les malades et les enfants abandonnés. En 1344 est fondé l'Hôpital Saint-Jacques de Galice, destiné aux femmes et en 1593 les deux hôpitaux sont réunit et prennent le nom d'Hôtel-Dieu. Avec l'augmentation de la population marseillaise, l'Hôtel-Dieu fait régulièrement l'objet de projets d'agrandissement, à partir de 1753, le corps principal du bâtiment est construit sur des plans de l'architecte parisien Jacques Hardouin Mansart. Les grands escaliers majestueux inscrits à l'inventaire des Monuments Historiques avec ses rambardes en fer forgé ont été réalisés en 1782 par l'architecte Brun. Quand aux deux ailes de part et d'autre du bâtiment central, ils ont été rajoutés en 1865. L'hôpital ferme ses portes en 1993 où il devient un centre d'enseignement pour les élèves infirmiers jusqu'en 2006. C'est cette année qu'un concours de promoteurs est lancé pour transformer l'Hôtel-Dieu en un établissement de luxe. Et c'est le 26 avril 2013 que l'InterContinental Marseille-Hôtel Dieu ouvra ses portes. Aujourd?hui, la façade principale de l'Hôtel Dieu est également inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.


Photo du buste en bronze de Honoré Daumier, sur la place du Mazeau à Marseille, avec l'Hôtel Dieu en fond. Honoré Daumier était un sculpteur, graveur, caricaturiste et peintre du XIXe siècle. Photos de Marseille.



Photo de la place des Capucines, dans le 1er arrondissement de Marseille, avec au centre, la fontaine Fossati réalisée en 1778 par Dominique Fossati, elle est classée monument historique depuis 1941. Photos de Marseille.



Photo en gros plan d'un dauphin de la fontaine Fossati qui en compte 4, elle comprend également 1 aigle et 4 lions qui porte un obélisque, place des Capucines à Marseille. Photos de la fontaine monumentale de Fossati à Marseille, visiter Marseille.



Photo au couché du soleil du phare sur le quai du Large, à l'entrée du port de la Joliette de Marseille, dans le département des Bouches-du-Rhône en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Photos de Marseille, histoire du département des Bouches-du-Rhône.


Le département des Bouches-du-Rhône (13) fait parti de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, il se situe entre le Gard, le Var et le Vaucluse sur les bords de la Mer Méditerranée. Les Bouches-du-Rhône sont un haut lieu touristique de France, la diversité de ses paysages, de la mer à la montagne, en font un site privilégié. De plus, baigné d'un climat Méditerranéen, il respire un parfum de Provence. Le littoral des Bouches-du-Rhône s'étant de la Camargue aux plages de la Ciotat, 289km de côtes le long de la méditerranée, avec le Parc national des Calanques créé le 18 avril 2012 entre Marseille et Cassis. Les Bouches-du-Rhône sentes bon la Provence avec les Alpilles et son Parc naturel régional, les collines de Marcel Pagnol entre Aubagne, la Treille et Allauch ou l'écrivain-cinéaste aimait y passer ses vacances, mais également la Montagne Sainte Victoire chère à Paul Cézanne.


Photo au-dessus du petit village de la Treille, ceinturé de garrigues et de pins, à l'entrée du massif du Garlaban, dans le 11e arrondissement de Marseille. Histoire de la Treille, photos de Marseille.


Le village de La Treille est un quartier de Marseille à côté du quartier des Camoins dans le 11e arrondissement. La Treille se situe à 170 mètres d'altitude, à l'extrémité Sud du massif du Garlaban, entre le vallon de la Martheline et le vallon de Passe-Temps, au bas du village passe le canal de Marseille. La Treille est voisine des villes d'Allauch et d'Aubagne, dans le département des Bouche-du-Rhône (13), en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA). La Treille, c'est le pays d'enfance de Marcelle Pagnol, avec sa fontaine de 1870 d'où jaillit "l'eau des collines" "la fontaine de Manon" rendue célèbre par Marcel Pagnol avec "Manon des Source" et "Ugolin" en 1952 ainsi que "Jean de Florette" et "Manon des Source" remake de Claude Berri en 1986. La Treille c'est son église, ou Henri Vilbert fait ses inoubliables sermons dans "Ugolin" en 1952. Mais c'est également le restaurant "le Cigalon" où on y est reçu chaleureusement et ou on y mange divinement bien, il y crépite encore le feu d'Antoine Arnaudy et ses pieds paquets dans le film "Cigalon" de 1935. En fermant les yeux sur la place principale, on entend encore les pas de Vincent Scotto dans "Joffroi" en 1933. La Treille c'est la ferme ou habitait Lili avec sa famille au chemin des Bellons, c'est "la Pascaline", villa que Marcel Pagnol loua en 1957 pour écrire une partie de "la gloire de mon père" et la Treille c'est des mots qui résonnes dans nos coeurs à tout jamais: Provence, colline, garrigue