Ciste cotonneux, Cistus albidus




Photo au mois de mai du Ciste cotonneux, Cistus albidus en fleur, dans la garrigue, sur le sentier de Marcel Pagnol au-dessus du hameau des Bellons, dans le massif du Garlaban à Allauch. Visiter Allauch, photos du Ciste cotonneux, Cistus albidus.


Allauch est blottie à 228 mètres d'altitude, au centre d'un immense cirque constitué par la chaîne de l'Étoile au Nord, le Garlaban à l'Est et la chaîne de Saint-Cyr au Sud. La ville d'Allauch possède un patrimoine architectural et culturel remarquable comme les vestiges du château du XIIe siècle dominés par la Chapelle Notre-Dame du Château de 1148 et sa collection d'ex-voto du XVIIe siècle à nos jours dédiés à la Vierge, mais également les 4 oratoires dédiés à Saint Sébastien d'Allauch, Saint Blaise de Ceyreste, Saint Antoine de Cuges et Saint Vincent de Roquevaire sur le chemin de la chapelle. Allauch comprend également 2 églises, l'une dédiée à Saint-Sébastien de 1624 et l'autre à Saint Laurent de la Bourdonnière du XIXe siècle. Dans le coeur du vieux village se trouve le Musée d'Allauch, dans l'ancien Hôtel de Ville, il permet de découvrir une belle présentation des symboles et des collections d'art sacré ainsi que l'évocation de l'histoire et du patrimoine de la commune à travers de belles peintures. La maison seigneurial toute proche a été construite au XVIIIe siècle par les chanoines de Marseille et le vieux bassin date du XIXe siècle. Quand à la Bastide de Fontvieille, elle a été construite en 1845 pour Louis-Xavier Pinatel, un riche négociant de Marseille, elle accueille aujourd'hui les manifestations culturelles "estivales" comme les concerts ou les pièces de théâtre. Autre curiosité des plus remarquables, la superbe esplanade Frédéric Mistral qui accueille cinq moulins des XVIIe et XVIIIe siècles. Mais la ville d'Allauch c'est également un patrimoine naturel remarquable avec: la Grande Tête Rouge, la Tête Ronde, le Taoumé, le Vallon des Escaoupes... des nom évocateurs rendus célèbres dans le monde entier par Marcel Pagnol.


Photo au printemps des fleurs du Ciste cotonneux, Cistus albidus au milieu des Chênes kermès, Quercus coccifera, dans la garrigue du massif du Garlaban à Allauch. Histoire du Chênes kermès, photos du Ciste cotonneux, Cistus albidus.


Le Chêne kermès, Chêne des garrigues ou Chêne de Provence, Quercus coccifera est un petit arbre ou plutôt un buisson de la famille des fagacées "Fagaceae". D'une moyenne de 1 à 2 mètres de hauteur, il peut atteindre au maximum 5 mètres. L'écorce est lice et brune à gris terne, elle peut comprendre de fines écailles. Les feuilles du chêne kermès sont brillantes oblongues et pointues, elles sont petites, de couleur vert clair, très coriaces et couvertes d'épines. Le gland est logé dans une cupule à écailles épineuses, d'où sont nom latin coccifera qui signifie "qui porte des épines". Le Chêne kermès est un arbuste commun de la garrigue méditerranéenne, Il aime les sols ouverts, pierreux, calcaires et fait partie des buissons majeurs de ce milieu d'où son nom provençal "garrus".


Photo au printemps du Ciste cotonneux et des Coronilles à feuilles de jonc en fleurs, dans la garrigue du massif du Garlaban à Allauch. Histoire de la Garrigue, photos du Ciste cotonneux, Cistus albidus.


La garrigue, mot d'origine provençale désignant un terrain pierreux et aride constitué d'une formation végétale basse. Caractéristique des régions méditerranéennes, la garrigue se développe sur un sol calcaire, sec et filtrant, elle se compose essentiellement d'arbrisseaux résistant à la sécheresse, comme les genévriers, le chêne kermès et des ligneux de petite taille comme le ciste, la lavande, le thym, le romarin, la bruyère... La flore diversifiée constitue une des richesses de la garrigue, elle abrite également une grande variété de mammifères, d'oiseaux, de reptiles et d'insectes. La garrigue occupe une surface de 400 000 ha en Provence et Languedoc, elle est la résultante de la dégradation de la forêt méditerranéenne composée à l'origine de chênes verts et de chênes-lièges, cette forêt primaire a été plus ou moins fortement détruite par les défrichements excessifs, les pâturages intensifs ou les incendies successifs.


Photo au mois de mai d'un buisson de Ciste cotonneux ou Ciste blanc avec une fleur, dans la garrigue du massif du Garlaban à Allauch. Photos du Ciste cotonneux, Cistus albidus.



Photo au mois de mai des fleurs rose du Ciste cotonneux, Cistus albidusr, dans la garrigue du massif du Garlaban à Allauch, dans le département des Bouche-du-Rhône. Photos de la garrigue, description du Ciste cotonneux, Cistus albidus.


Le Ciste cotonneux ou Ciste blanc, Cistus albidus est un buisson de la famille des cistacées qui mesure de 0,5 à 1,2 m de hauteur. Les feuilles oblongues vertes et persistantes sont couvertes d'un duvet velu et blanchâtre. La fleur rose du Ciste cotonneux comprend 5 pétales à l'aspect fripé, les étamines sont de couleur jaune-orangé et sa floraison s'étale d'avril à juin. Les fleurs d'une taille moyenne de 6 cm attirent de nombreux insectes comme les abeilles et les papillons. Le fruit est une capsule sèche à 5 valves recouvertes de poils, elle comprend de nombreuses graines. Le Ciste cotonneux est un arbrisseau caractéristique des garrigues et des maquis, il aime les lieux secs et rocailleux sur sol calcaire, ensoleillé et il supporte de longue période d'aridité, on le retrouve sur tout le pourtour méditerranéen.


Photo au printemps d'un beau buisson de Ciste cotonneux, Cistus albidus en fleur, sur un sol caillouteux et calcaire de la garrigue du massif du Garlaban à Allauch. Histoire du Chênes kermès, photos du Ciste cotonneux, Cistus albidus.



Photo de la fleur du Ciste cotonneux ou Ciste blanc, un buisson caractéristique de la garrigue qui apprécie les sols calcaires et qui supporte bien les climats arides. Photos du Ciste cotonneux ''Cistus albidus'', Yves Noto Campanella photographe.



Photo de la fleur du Ciste cotonneux ou Ciste blanc, avec son feuillage persistant vert clair composé de feuilles oblongues couvertes d'un duvet velue et blanchâtre. Photos du Ciste cotonneux ''Cistus albidus'', Yves Noto Campanella photographe.



Photo en gros plan au printemps des fruits et de la très belle fleur rose à 5 pétales du Ciste cotonneux, dans la garrigue du massif du Garlaban à Allauch. Photos du Ciste cotonneux ''Cistus albidus'', Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux... Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travaille pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo de la fleur du Ciste cotonneux ou Ciste blanc, Cistus albidus, un arbrisseau de la famille des cistacées qui mesure de 0,5 à 1,2 m de hauteur et qui ressemble de loin à un rosier sauvage. Photos du Ciste cotonneux ''Cistus albidus''.



Photo en gros plan d'une Cétoine grise sur une fleur de Ciste cotonneux qui attirent abeilles, papillons et autres insectes en assurant ainsi la pollinisation. Photos du Ciste cotonneux ''Cistus albidus'', description de la Cétoine grise.


La Cétoine grise, Oxythyrea funesta, est un coléoptères de la famille des Cétonidés, il mesure 8 à 12 mm. Sa couleur noire luisante tachée de blanc sur les élytres et couverte de soies blanches. Elle se nourrit de pollens et de plantes notamment des arbres fruitiers. La Cétoine grise est une espèce commune sur tout le bassin méditerranéen.


Photo au mois de septembre des feuilles oblongues et velues surmontées des fruits du Ciste cotonneux, Cistus albidus, dans le massif du Garlaban, à Allauch.



© 2010