Photos du Procris, Coenonympha pamphilus




Photo à la fin de l'été, d'un Procris, Coenonympha pamphilus, posé sur des fleurs de Poivre d'âne ou Sarriette des montagnes, Satureja montana, dans la garrigue, aux Salles-sur-Verdon. Description de la Sarriette vivace.


La Sarriette ou Sarriette vivace et Sarriette des montagnes "Satureja montana" également appelée Poivrette ou encore Pèbre d'aï et Pèbre d'ase en Provence, ce qui se traduit par "poivre d'âne"; un sous-arbrisseau aromatique de la famille des Labiées, Labiatae, Labiacées, Labiaceae, Lamiacée, Lamiaceae. Les fleurs à 2 lèvres dont l'inférieure est trilobées, sont de couleur rose pâle à blanchâtre. Les fruits sont composés de 4 nucules à la base du calice. Les petites feuilles aromatiques vertes sont linéaires et étroites. La tige ligneuse à la base, est dressée, sa taille varie de 10 à 50 cm. La Sarriette fleurit de juillet à septembre sur les terrains calcaires du pourtour méditerranéen, dans les maquis, les garrigues, les collines escarpées et rocailleuses ou au bord des chemins.


Photo d'un Procris, Coenonympha pamphilus, dans les fleurs de Pèbre d'aï ou Pèbre d'ase en provençal ou Sarriette des montagnes, Satureja montana, dans la garrigue qui borde le lac de Sainte Croix. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo au mois de juin d'un Procris, Coenonympha pamphilus, dans une prairie du Ried blond, le long du Rhin, sur le ban communal de la Wantzenau. Description du Procris.


Le Fadet commun ou Procris "Coenonympha pamphilus" est un papillon diurne de la famille des Nymphalidés, Nymphalidae. Le dessus des ailes est brunâtre à orange bordée de brun et de franges blanchâtre, avec un ocelle noir que l'on retrouve sous l'aile antérieure brun-orange, avec un point blanc, au cente de l'ocelle qui est cerclée de jaune; le dessous de l'aile postérieure étant brun marbré. Son envergure varie de 28 à 30 mm. La chenille mesure environ 18 mm; elle est de couleur verte, avec une tête brunâtre. Le Procris se rencontre de mai à septembre dans les garrigues, les jardins, les prairies, les lisières de forêts ou les clairières.


Photo à la fin du printemps d'un Procris, Coenonympha pamphilus, sur une fleur fermé d'Oeillet des chartreux, Dianthus carthusianorum, dans une prairie qui borde le Rhin, à la Wantzenau. Description de l'Oeillet des chartreux.


L'Oeillet des Chartreux "Dianthus carthusianorum" est une plante herbacée vivace de la famille des Caryophyllacées, Caryophyllaceae. Les fleurs sont regroupées en petit bouquet au sommet de la tige; serrées les unes contre les autres, les pétales sont de couleurs rose vif à pourpre avec un bord denté. Les sépales brunâtres sont soudés en tubes. Les feuilles vertes sont opposées, longues et très effilées. La tige dressée est de couleur verte. La taille varie de 20 à 60 cm. L'Oeillet des Chartreux aime les sols secs, il fleurit de mai à septembre, dans les prairies, les lisière de bois ou les clairières.


Photo au mois d'aout d'un Procris, Coenonympha pamphilus, sur une tige d'herbe, dans une prairie humide du Ried ello-rhénan, à la Wantzenau, en Alsace. Description des Rieds.


Le mot Ried vient du vieil alémanique "Rieth", qui signifie roseau et, par extension, une "zone inondable". Le Ried est un paysage formé d'un ensemble de prairies humides alimentées et traversées par des cours d'eaux bordées de roseaux, de haies, de lignes d'arbres ou de petits massifs boisés. Ces milieux naturels sont cantonnés pour l'essentiel dans le département du Bas-Rhin en Alsace. Ils ont chacun leurs spécificités en fonction du micro-climat, de la topographie et du substrat qui c'est formé sur des alluvions déposés par le fleuve, les rivières ou formés par les résurgences et nappes phréatiques affleurantes. Des berges du Rhin et du Bruch de l'Andlau, au Grand Ried Centre Alsace de l'Ill, ou des Rieds de la Bruche, la Zorn, la Lauter, la Zembs, la Moder... ils ont tous leurs particularités. La flore et la faune des prairies des Rieds est d'une grande richesse, des parterres de fleurs colorent ces vastes surfaces herbeuses dès le début du printemps: Cardamines des prés, Renoncules acres, Marguerittes, Linaigrettes ou Vergerettes annuelles mais également des espèces plus rares comme les Orchidées, l'Iris de Sibérie ou le Glaîeul palustre. De nombreux oiseaux spécifiques à ces milieux ouverts y sont présent comme le Courlis cendré, le Hibou des marais, la Cigogne blanche, le Busard des roseaux et le Râle des genêts. On y dénombre à Sélestat, la plus grande densité de Daims en France, mais le Chevreuil et le Sanglier sont également bien représenté dans les Rieds quand la chasse y est bien gérée et les prédateurs naturels respectés, comme le Renard, la Martre ou "autres Fouines". Les Rieds sont d'une importance capitale, outre leurs richesses écologiques, ils permettent l'absorption des fortes crues et inondations annuelles ainsi que la recharge de la nappe phréatique.


Photo au mois de juillet d'un Procris, Coenonympha pamphilus, sur une fleur de Silène enflé, Silene vulgaris, dans une friche qui borde le Rhin, à la Robertsau. Description du Silène enflé.


Le Silène enflé ou Silène commun "Silene vulgaris" est une plante herbacée vivace de la famille des Caryophyllacées, Caryophyllaceae. Les fleurs parfumées blanches ont 5 pétales bilobés, les étamines dépassent largement de la corolle. Le calice verdâtre à gris-beige est enflé et nervuré. Le fruit est une capsule jaunâtre. Les feuilles ondulées, ovales et pointues, sont opposées, glabres et de couleur verte, avec une nervure centrale très prononcée. La tige est dressée. La taille varie de 30 à 90 cm. Le Silène enflé aime les sols calcaire, elle fleurit de mai à aout, dans les prairies, les friches, ou au bord des routes et des chemins.


Photo au mois de juillet d'un Procris, Coenonympha pamphilus, sur une fleur de Vergerette annuelle, Erigeron annuus, dans une clairière qui borde une anciène gravière, dans la forêt du Rhin, à la Robertsau. Description de la Vergerette annuelle.


La Vergerette annuelle "Erigeron annuus", est une plante herbacée bisannuelle à vivace de la famille des Astéracées, Asteraceae. La petite tête florale est munie de fleurs ligulées de couleur blanche, elles sont situées autour d'un disque jaune composé de fleurons en forme de tube. Les feuilles vertes basales sont grossièrement dentées, les supérieures lancéolées. La tige verte et velue est dressée. Sa taille varie de 30 à 120 cm. La Vergerette annuelle fleurit de mai à octobre dans les prairies, les jachères, les clairières ou au bord des chemins.


Photo dans la garrigue à la fin de l'été, d'un Procris, Coenonympha pamphilus, avec avec son aile postérieur brun marbré et son aile antérieure orange avec un point blanc au centre de l'ocelle noir cerclé de jaune. Description des papillons.


Les papillons sont des insectes, et comme tous les insectes leur corps est composé de trois parties: tête, thorax et abdomen, ils ont six pattes, deux antennes et quatre ailes (sauf exception). Les papillons font partie de la l'orde des Lépidoptères, ils se caractérisent par la présence de 2 paires d'ailes membraneuses couvertes d'écailles, c'est les écailles qui leur donnent leurs belles couleurs. La trompe du papillon est roulée en spirale. Le développement du papillon se décompose en trois phases: d'abord les femelles pondent jusqu'à plusieurs centaines d'oeufs au printemps ou en été, d'un oeuf va naître la larve appelée chenille, elle va se métamorphoser en chrysalide qui pour finir va devenir le papillon (ou imago). La durée de vie des papillons est très variable, elle est de quelques jours, de quelques semaines ou suivant l'espèce, de plusieurs mois.


© 2010