Crépide capillaire, Crepis capillaris




Photo au mois de novembre, d'un Crépis à petite tête ''Crepis capillaris'' visité un Hélophile suspendu ''Helophilus pendulus'', sur une prairie qui borde le Rhin, à la Robertsau. Description du Crépis à petite tête.


Le Crépis à petite tête ou Crépis à tiges capillaires ou encore Crépide capillaire "Crepis capillaris", est une plante herbacée annuelle de la famille des Astéracées, Asteraceae. Les fleurs jaunes sont regroupées en capitule, elles sont ligulées et dentée. Le calice est formé de bractées linéaires-lancéolées supérieur et inférieure. Les fruits sont des akènes à aigrettes blanches servant à la dispersion des graines. Les feuilles sont vertes, les basales en rosette sont pennées à dents longues et étroites, les supérieures sont linéaires. La tige creuse et dressée est de couleur verte, elle est ramifiée et pubescente, à la cassure elle produit un liquide blanc. Sa taille varie de 20 à 70 cm. Le Crépis à petite tête aime les sols riche en azote, il pousse de juin à novembre dans les prairies et au bord des chemins.


Photo à la Robertsau, au-dessus d'un Hélophile suspendu ''Helophilus pendulus'' sur les fleurs ligulées jaunes d'un Crépis à petite tête ''Crepis capillaris''. Description de l'Hélophile suspendu.


L'Hélophile suspendu "Helophilus pendulus" ou Syrphe des marais, est un diptère de la famille des Syrphidés, Syrphidae. L'abdomen de couleur jaune orangé est orné de rayures de couleur noir et blanchâtre-crème, le scutellum est brunâtre et le thorax noir est rayée longitudinalement de 4 bandes jaunes ou blanchâtres. Les pattes sont jaunes à extrémités noires. Il mesure de 10 à 15 mm de long. L'Hélophile suspendu et un important pollinisateur, il se rencontre au printemps et en été sur les fleurs des prairies humides, aux bords des cours d'eaux, des étangs, des rivières et des marécages où il se nourrit de pollen et de nectar. La larve est aquatique et se développe dans la vase.


Photo au mois d'octobre, d'un Syrphe ceinturé ''Episyrphus balteatus'' butinant sur un Crépis à petite tête ''Crepis capillaris'', dans une prairie ello-rhénane, à la Wantzenau. Description du Syrphe à ceinture.


Le Syrphe ceinturé ou Syrphe à ceinture "Episyrphus balteatus" est un diptère de la famille des Syrphidés, Syrphidae. L'abdomen large et aplati est de couleur jaune orangé avec des rayures noires; le dessin caractéristique alterne de larges bandes noires à d'autres plus fines en forme de moustache. Le scutellum est jaune et le thorax est rayé de bandes noirâtres sur la longueur. Les pattes sont jaunes. Il mesure de 8 à 12 mm de long. Le Syrphe ceinturé et un important pollinisateur et un redoutable prédateur de pucerons, son vol est très rapide et stationnaire. Migrateur européen, il se rencontre de mai à septembre sur les fleurs des prairies, des sous-bois, des clairières et des jardins.


Photo en automne, dans le Ried de la Wantzenau, d'un Syrphe ceinturé ''Episyrphus balteatus'' sur un Crépis à petite tête ''Crepis capillaris''. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo d'un Syrphe ceinturé ''Episyrphus balteatus'' en train de butiner sur un Crépis à petite tête ''Crepis capillaris'', dans une prairie qui borde le Rhin, à la Robertsau. Description de la forêt de la Robertsau.


La forêt de la Robertsau est une forêt périurbaine située au Nord-Est de Strasbourg, elle est une des trois forêts rhénanes entourant la ville. D'une surface de 493 hectares, elle se compose de tous les éléments qui caractérisent les forêts du Rhin. Longtemps surexploitée et défigurée, elle bénéficie aujourd'hui d'une protection lui permettant de retrouver ses caractères rhénan. La forêt de la Robertsau est une mosaïque de forêts alluviales rhénanes, avec dans les parties basses "Gründe" des méandres "Giessen" qui serpentent entre les îles du "Blaueslandkoepfel" ou des bras morts du Rhin alimentés par la nappe phréatique "Brunnenwasser". Plus haut, une jungle épaisse s'est développée sur les levées "Köpfe", elle accueille son cortège de lianes arborescentes qui grimpent à la cime des plus grand Chênes, Frênes et autres Érables. Autre milieu présent au bord du Rhin ou au "Beilengrund", le "Ried Blond", de belles prairies alluviales qui se composent d'une flore et d'une faune exceptionnelles.


© 2010