Gastéruption à javelot, Gasteruption jaculator




Photo au mois d'aout, d'un Gastéruption à javelot ''Gasteruption jaculator'', à la recherche de nectar, sur un Panais sauvage ''Pastinaca sativa'', à la Robertsau. Description du Gastéruption à javelot.


Le Gastéruption à javelot "Gasteruption jaculator" est un insecte hyménoptère parasite de la famille des Gasteruptidés, Gasteruptiidae. Ce curieux insecte a la particularité d'avoir un abdomen (gastre) relevé et attaché au sommet du propodeum; long et fin, en forme de massue, il est de couleur noir, avec des anneaux jaune ou orage chez le mâle, la femelle a un grand anneau orange sur les articles 2 et 3. Chez la femelle il se prolonge par un appendice abdominal (ovipositeur) noir, très long et effilé, en forme de javelot (d'où son nom) avec la pointe blanche. La tête, les antennes et le thorax sont noirs. Les pattes noires ont les tibias de la paire arrière très renflés. Les ailes translucides à nervures noires sont repliées le long du corps au repos. Sa taille varie de 15 à 20 mm. Le Gastéruption à javelot se rencontre en été sur les ombellifères, dans les prairies, les friches ou aux bords des chemins. Les larves parasitent les nids d'abeilles solitaires.


Photo un matin d'été, d'un Gastéruption à javelot ''Gasteruption jaculator'' sur les fleurs jaunes d'un Panais sauvage ''Pastinaca sativa'', dans une clairière qui borde une ancienne gravière, à la Robertsau. Description du Panais sauvage.


Le Panais sauvage ou Panais cultivé "Pastinaca sativa" est une plante herbacée bisannuelle de la famille des Ombellifères ou Apiacées, Apiaceae. L'inflorescence est regroupée en ombelle de 10 à 20 rayons écartés et inégaux, les fleurs sont de couleur jaune, avec des pétales enroulés. Les feuilles pennées sont vertes et dentées. La tige très ramifiée est pubescente, verte, anguleuse et sillonnée. Les graines comme les racines blanches sont utilisées en cuisine. Sa taille varie de 40 à 120 cm. Le Panais sauvage fleurit de juillet à septembre, dans les prairie, les décombres, les talus, en lisière de forêt ou aux bords des chemins.


Photo d'un Gastéruption à javelot femelle ''Gasteruption jaculator'' un insecte hyménoptère très photogénique, avec son gastre relevé et prolongé par un ovipositeur noir, long et effilé, en forme de javelot. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travaille pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo au coeur de l'été, d'un Gastéruption à javelot femelle ''Gasteruption jaculator'' sur les fleurs d'un Panais sauvage ''Pastinaca sativa'', dans une clairière qui borde la forêt de la Robertsau. Description de la forêt de la Robertsau.


La forêt de la Robertsau est une forêt périurbaine située au Nord-Est de Strasbourg, elle est une des trois forêts rhénanes entourant la ville. D'une surface de 493 hectares, elle se compose de tous les éléments qui caractérisent les forêts du Rhin. Longtemps surexploitée et défigurée, elle bénéficie aujourd'hui d'une protection lui permettant de retrouver ses caractères rhénan. La forêt de la Robertsau est une mosaïque de forêts alluviales rhénanes, avec dans les parties basses "Gründe" des méandres "Giessen" qui serpentent entre les îles du "Blaueslandkoepfel" ou des bras morts du Rhin alimentés par la nappe phréatique "Brunnenwasser". Plus haut, une jungle épaisse s'est développée sur les levées "Köpfe", elle accueille son cortège de lianes arborescentes qui grimpent à la cime des plus grand Chênes, Frênes et autres Érables. Autre milieu présent au bord du Rhin ou au "Beilengrund", le "Ried Blond", de belles prairies alluviales qui se composent d'une flore et d'une faune exceptionnelles.


Photo dans la forêt rhénane, d'un Panais sauvage en fleurs ''Pastinaca sativa'' visité par un Gastéruption à javelot femelle ''Gasteruption jaculator'', à la Robertsau. Description de la forêt du Rhin.


Le Rhin, "Royal comme le Danube, mystérieux comme le Nil, pailleté d'or comme un fleuve d'Amérique" disait Victor Hugo, ce fleuve majestueux et légendaire, avec ses 1320km de long, est l'un des plus grands d'Europe, il a formé durant des millénaires une plaine alluviale de 300 km de long, le Rhin supérieur. De Bâle à Lauterbourg, les 7000 ha de la forêt alluviale rhénane alsacienne abritent une flore et une faune absolument exceptionnelles. Forêts primaires, cette jungle subtropicale rhénane comprend trois zones principales: la partie basse "Gründe" le long des méandres du Rhin, les "Brunnenwasser" et les "Giessen" qui se composent d'espèces d'arbres à bois tendre, "Le Ried blond" prairies alluviales bordées de saules et de roseaux et la partie haute "Köpfe" où se développe la jungle rhénane avec sa cinquantaine d'espèces d'arbres, arbustes et lianes arborescentes. La Forêt du Rhin comprend les milieux naturels les plus riches d'Europe avec la Forêt du Danube.


© 2010