Photos de la Piéride du chou, Pieris brassicae




Photo au mois de septembre, à contre-jour, d'une Piéride du chou ''Pieris brassicae'', sur une les fleurs d'un Crépis à petite tête ''Crepis capillaris'', dans une prairie qui borde le Rhin, à la Wantzenau. Description de la Piéride du chou.


La Piéride du chou "Pieris brassicae" est un insecte lépidoptère diurne de la famille des Pieridées, Pieridae. Ce papillon a les ailles antérieurs de couleur blanche avec l'apex gris sombre, elles sont ornées chez la femelle de 2 taches noirs, aucune chez le mâle. Les ailes extérieures chez les 2 sexes sont blanches avec 2 poins noirs sur les antérieures, les postérieures sont jaunâtres. Son envergure est de 55 à 60 mm. La chenille couverte de poils mesure de 35 à 40 mm, elle est de couleur jaune à verdâtre avec des points noirs. Elle peut avoir 2 à 3 générations du printemps à l'automne. Très commune, la Piéride du chou se rencontre en plusieurs générations, du mois de mars au mois d'octobre, au bord des fermes, des chemins, dans les prairies, les friches, les cultures, les jardins, les clairières et les champs de fleurs.


Photo à la fin de l'été, d'une Piéride du chou femelle ''Pieris brassicae'', en train de butiner les fleurs d'une Menthe aquatique ''Mentha aquatica'', au bord d'une ancienne gravière, à la Robertsau. Description de la forêt de la Robertsau.


La forêt de la Robertsau est une forêt périurbaine située au Nord-Est de Strasbourg, elle est une des trois forêts rhénanes entourant la ville. D'une surface de 493 hectares, elle se compose de tous les éléments qui caractérisent les forêts du Rhin. Longtemps surexploitée et défigurée, elle bénéficie aujourd'hui d'une protection lui permettant de retrouver ses caractères rhénan. La forêt de la Robertsau est une mosaïque de forêts alluviales rhénanes, avec dans les parties basses "Gründe" des méandres "Giessen" qui serpentent entre les îles du "Blaueslandkoepfel" ou des bras morts du Rhin alimentés par la nappe phréatique "Brunnenwasser". Plus haut, une jungle épaisse s'est développée sur les levées "Köpfe", elle accueille son cortège de lianes arborescentes qui grimpent à la cime des plus grand Chênes, Frênes et autres Érables. Autre milieu présent au bord du Rhin ou au "Beilengrund", le "Ried Blond", de belles prairies alluviales qui se composent d'une flore et d'une faune exceptionnelles.


Photo au mois de juillet, d'un papillon Citron ''Gonepteryx rhamni'' et d'une Piéride du chou ''Pieris brassicae'' sur une Vipérine vulgaire ''Echium vulgare'', dans une prairie ello-rhénane de la Wantzenau. Desciption du papillon Citron.


Le Citron "Gonepteryx rhamni" est un papillon diurne de la famille des Piéridés, Pieridae. Ce Lépidoptère est un des plus communs, il présente également une longévité exceptionnelle puisqu'il peut vivre un an à l'état adulte. Ses ailes veinées sont en forme de feuille vert pale, avec un point roux cerclé de brun au centre. Le mâle à le dessus des ailes jaune citron, la femelle verdâtre. Leurs abdomens noirâtres est ornés de fines lignes de poils blanchâtre, le thorax est également couvert de poils blancs, les antennes sont en forme de massue et la longue trompe est enroulée en vol. Son envergure et de 55 à 60 mm. La chenille mesure de 25 à 30 mm, elle est verte avec une fine bande clair longitudinale de chaque côté. Le Citron se rencontre très tôt, après son hivernage, dès le mois de février et jusqu'au mois d'octobre, dans les prairies, les garrigues, les sous-bois, les friches, les lisières de forêts ou les clairières et les jardins.


Photo au mois d'août en contre-plonggée d'une Piéride du chou ''Pieris brassicae'' qui butinent les fleurs d'une Salicaire commune ''Lythrum salicaria'', au bord de l'étang du Leutesheim, à la Robertsau. Description de la Salicaire commune.


La Salicaire commune ou Lysimaque rouge "Lythrum salicaria", est une plante médicinale herbacée vivace de la famille des Lythracées, Lythraceae. L'inflorescence en épi est très allongé et dense, avec de belles fleurs rose pourpré. Les feuilles vertes, lancéolées et pointues sont opposées en croix et en forme de coeur à la base. La tige quadrangulaire verte à pourpre est dressée, ramifiée et pubescente. Sa taille varie de 40 à 100 cm. Très commune, la Salicaire commune se rencontre en fleur de juillet à septembre, dans les milieux humide, en bordure de ruisseau, de roselières, de fossés et dans les zones marécageuses ou les prairies très humides.


Photo au début du mois de septembre, d'un Crépis à petite tête ou Crépide capillaire ''Crepis capillaris'' visité par une Piéride du chou ''Pieris brassicae'', dans une prairie humide, à la Wantzenau. Description du Crépis à petite tête.


Le Crépis à petite tête ou Crépis à tiges capillaires ou encore Crépide capillaire "Crepis capillaris", est une plante herbacée annuelle de la famille des Astéracées, Asteraceae. Les fleurs jaunes sont regroupées en capitule, elles sont ligulées et dentée. Le calice est formé de bractées linéaires-lancéolées supérieur et inférieure. Les fruits sont des akènes à aigrettes blanches servant à la dispersion des graines. Les feuilles sont vertes, les basales en rosette sont pennées à dents longues et étroites, les supérieures sont linéaires. La tige creuse et dressée est de couleur verte, elle est ramifiée et pubescente, à la cassure elle produit un liquide blanc. Sa taille varie de 20 à 70 cm. Le Crépis à petite tête aime les sols riche en azote, il pousse de juin à novembre dans les prairies et au bord des chemins.


Photo à la fin de l'été, d'un Crépis à petite tête ''Crepis capillaris'' en fleur, avec en fond, une Piéride du chou mâle ''Pieris brassicae'', qui s'envole sur d'autres fleurs, dans une prairie, à la Wantzenau.



Photo dans le Ried blond de la Wantzenau, d'une Piéride du chou à contre-jour ''Pieris brassicae'' sur les fleurs ligulées d'un Crépis à tiges capillaires ''Crepis capillaris''. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo d'une Piéride du chou ''Pieris brassicae'' posée sur les fleurs jaunes d'un Crépis à petite tête ou Crépide capillaire ''Crepis capillaris'', dans une prairie humide du Ried blond, à la Wantzenau. Description du Rieds blond.