Pouponnière et toile d'araignée




Photo panoramique verticale, à contre-jour, d'un mâle d'Épeire des roseaux ''Larinioides cornutus'', sous sa loge tissée sur des tiges de carex, au bord d'une ancienne gravière, à la Robertsau. Description de l'Épeire des roseaux.


L'Épeire des roseaux "Larinioides cornutus" est une araignée de la famille des Aranéidés, Araneidae. L'abdomen beige, orangé ou brun à brun-rouge est orné d'une large tache pyramidale brune entrecoupée de bandes claires, et d'un petit triangle brun pointée sur la base du céphalothorax; le dessous noirâtre comprend 2 bandes jaunes en forme de croissant qui se font face. Le céphalothorax beige à brun claire ou rougeâtre est couvert de poils blanc. Les pattes de couleur beige à brun rougeâtre, sont ornées d'anneaux brun et de petites épines. Le mâle, plus contrasté, à les mêmes caractéristiques excepté la taille, il mesure de 5 à 8 mm et la femelle de 9 à 14 mm. L'Épeire des roseaux se rencontre de l'été jusqu'à l'automne dans les milieux humides, au bord des cours d'eau, des mares, des étangs et des rivières.


Photo panoramique verticale, au lever du jour, de la rosée qui recouvre les toiles d'araignées, dans le Ried blond, à la Wantzenau. Description du Ried blond.


Le Ried blond s'est développé au rythme du Rhin sur les emplacements où le fleuve, lors des fortes crues annuelles, a décapé les forêts bordant les méandres. Progressivement les prairies alluviales se sont formées sur les alluvions légers et calcaires déposés par le Rhin. Si un bon nombre de ces prairies ont disparu suite aux divers travaux de domestication du fleuve, une grande partie est encore magnifiquement préservée. Je citerai la réserve naturelle transfrontalière du Taubergiessen à Rhinau-Kappel, le Kühkopf en Allemagne, ou, à plus petite échelle, le sud-est de la forêt de la Wantzenau et le Rohrschollen. Les prairies alluviales du Ried blond sont d'une grande richesse floristique et faunistique. Dès le début du printemps elles se couvrent de tapis de Cardamines des prés, de Marguerites, de Carottes sauvages ou encore de Vergerettes annuelles, sans oublier les nombreuses espèces d'orchidées. Ceinturées de roselières et de haies comme les Viornes obiers et lantanes, les Cornouillers mâles et sanguins, le Troène vulgaire ou l'Épine noire et l'Aubépine des arbustes typiques du paysage riedien du Rhin. Le Ried blond est bordé de dépressions, les "Gründe" où serpentent les bras du Rhin ceinturés par des saules, des aulnes ou des Peupliers noirs. Cet ensemble est dominé par une profonde jungle rhénane qui s'est développée sur les levées "Köpfe". C'est cet ensemble naturel qui fait de la forêt du Rhin, le milieu le plus riche d'Europe avec la forêt du Danube.


Photo au mois de juillet, du soleil qui se lève, sur les toiles d'araignées couvertes de rosée, dans une prairie ello-rhénan, à la Wantzenau. Description de la forêt de la Wantzenau.


La forêt du Rhin de la Wantzenau se situe au Nord de Strasbourg, entre le quartier de la Robertsau et le village de Gambsheim, elle est traversée en son centre par l'Ill et ses bras comme le "Steingiessen" et le "Waldrhein", ce qui en fait une forêt ello-rhénane. La forêt ello-rhénane de la Wantzenau a la particularité de posséder une végétation façonnée par le Rhin et ses alluvions donnant un sol à substrat grossier et calcaire ainsi que par la rivière de l'Ill, issus des montagnes du Juras alsacien qui donne un sol à substrat fin et non calcaire. Cette mixité permet à une végétation très riche et diversifiée de s'y développer. La forêt de la Wantzenau comprend au Sud de très belles prairies du Ried blond délimitées par le "Steingiessen", elles accueillent une flore et une faune remarquables. À partir du lieux-dit "Siefferts Koepfel" et jusqu'au "Kaelberkopf" et à la forêt domaniale de Honau, s'étend une forêt dense, entrecoupée de méandres, une jungle rhénane des plus remarquables. Tout ce versant droit de l'Ill comprend des forêts alluviales qui se sont développées sur des levées "Köpfe" a