Photos du château du Grand-Ringelstein




Photo panoramique des 4 rochers de grès, dans la cour du château de l'entrée nord du Grand-Ringelsberg, dans le massif des Vosges, au-dessus du village d Oberhaslach. Histoire du Grand-Ringelstein, tourisme Alsace, photos des châteaux forts d'Alsace.


Le château du Grand-Ringelsberg ou Grand-Ringelstein a été construit vers 1137 par Anselme de Ringelstein qui est au service du puissant comte d'Alsace, Hugues d'Eguisheim. En 1225, avec la mort de Gertrude d'Eguisheim, la lignée des comtes d'Eguisheim-Dabo s'éteint, le Grand-Ringelstein est alors occupé par les sires de Geroldseck, sans suit une guerre de succession qui se solde par l'occupation du castel par l'évêque de Strasbourg Berthold de Tec. Ce dernier confit le château du Grand-Ringelstein au veuf de Gertrude, le comte Simon de Linange. Devenu un repaire de brigands qui rançonnent les marchands, le château du Grand-Ringelstein est détruit en 1470, par Frédéric, comte palatin du Rhin. Dès lors le château resta en ruine jusqu'à nos jours. Le château du Grand-Ringelstein à Oberhaslach est classé aux Monuments Historiques depuis 1898. Situé sur les hauteurs de Oberhaslach, à une hauteur de 644 mètres, le château du Grand-Ringelsberg est ceinturé d'une vaste enceinte polygonale très bien conservée, elle comprend 2 entrées, une au Sud et l'autre plus tardive au Nord. Cette enceinte médiévale en pierres à bossages est munie de plusieurs petites ouvertures romane en plein cintre. Le donjon pentagonal comme le palais seigneurial occupés les sommets de 4 rochers de grès, ces ruines restes modestes mais le panorama qu'offre ces hauteurs sur le massif des Vosges et remarquable.


Photo à la fin de l'automne de l'entrée Sud du Grand-Ringelstein dominée par le palais seigneurial, cette entrée primitive comprenait un pond-levis au-dessus du fossé. Photos du Grand-Ringelstein, histoire des châteaux forts d'Alsace.


Derrière les clichés habituelles, l'Alsace cache de nombreuses merveilles et trésors à découvrir, du Sundgau à la plaine d'Alsace, de l'Alsace du Nord aux Vosges du Nord en passant par la route des vins et en rentrant dans les Vosges, la Région Alsace et une terre de châteaux, on y comptait près de 500 châteaux et fortifications, environs 300 en plaine et 200 dans les Vosges et Vosges du nord. Pour la plupart, ils sont construits en grès des Vosges ou en granit par la noblesse au Moyen Âge, entre le XIe et le XVe siècle pour les châteaux forts et du XVIe au XVIIIe siècle pour les châteaux du type palais. Aujourd'hui les châteaux d'Alsace racontent une grande histoire de notre région, de la période romane au moyen âge, de la Renaissance à nos jours, ils sont les témoins de notre passé. Castrum romain, châteaux forts des Vosges ou de la plaine d'Alsace, fortifications, forteresses, villes ou villages fortifiés, citadelles, maisons fortes, ruines, vestiges... hier habités ils sont aujourd'hui restaurés, mis en valeurs et font partis du patrimoine historique et culturel cher aux alsaciens. Barbacane, tours, donjons, chemins de ronde, mâchicoulis, courtines, meurtrières, oriels, hourdes, logis, palais seigneurial... de nombreuses associations de bénévoles se sont créées en Alsace travaillant sans relâche et par tous les temps à la reconstitution de nos châteaux.


Photo du fossé et du passage en pierres à l'entrée Sud du Grand-Ringelsberg, au-dessus du village d'Oberhaslach, dans la Vallée de la Bruche. Photos du Grand-Ringelstein, histoire d'Oberhaslach, photos des châteaux forts d'Alsace.


Le secteur du village d'Oberhaslach était déjà habité par les celtes, puis par les romaine au IIe siècle, des stèles y ont été découvertes en 1937 et en 1973, elles sont exposées au Musée archéologique de Strasbourg. Un poste romain couvrait les 3 voies reliant le Sud vers le Nord, Strasbourg à la Lorraine et la vallée de la Bruche à la haute vallée de la Bruche. Aux XIIe et XIIIe siècles sont construits sur les hauteur d'Oberhaslach les châteaux du Petit-Rigelsberg, du Grand-Rigelsberg, du Hohenstein et du Nideck. Mais le village d'Oberhaslach tient son origine principalement d'un ermite venu d'Irlande, Florent, qui au VIIe siècle, convertit au christianisme la région et y fonde l'abbaye de Haslach. En 678 Saint Florent devint évêque de Strasbourg. C'est en 1315 que fut élevée la chapelle dédiée à Saint Florent. Oberhaslach a beaucoup souffert lors des nombreux conflits, notamment au XVe siècle par les Armagnacs et de 1632 à 1634 par les Suédois. À partir de la moitié du XVIIe siècle Oberhaslach se reconstruit par des migrants venus essentiellement d'Allemagne et de Suisse.


Photo en gros plan d'un rayon de soleil sur le passage en pierres à l'entrée Sud du Grand-Ringelstein à Oberhaslach. Photos du Grand-Ringelstein, photos des châteaux forts d'Alsace.



Le Château du Grand-Ringelsberg ou Grand-Ringelstein est situé sur la commune de Oberhaslach, dans la Vallée de la Bruche, il a été construit sur les hauteur du massif vosgien à 644 mètres d'altitude. Photos du Grand-Ringelsberg.


De la Vallée de la Bruche dans le Bas-Rhin, au piémont vosgien avec ses collines calcaires à la flore exceptionnelle ou couvertes de vignes qui s'étendent jusqu'à Than, en montant dans les étages boisés jusqu'aux crêtes subalpines, le massif des Vosges, occupe en grande partie le territoire alsacien. Le piémont des Vosges dans le Bas-Rhin est surmonté par les Vosges moyennes et ses sommets: le Donon 1008 m, le Climont 965 m ou le Champ de Feu 1099 m qui donne sur le Val de Villé le pays de la cerise. Les Vosges bas-rhinoise offrent de nombreux atouts aux promeneurs, avec le Mont Sainte-Odile et le Mur Païen qui le ceinture, les nombreux châteaux médiévaux comme le Haut-Koenigsbourg, le Frankenbourg, le Bernstein ou le château d'Andlau, de Guirbaden... mais aussi des cascades, tourbières, pelouses calcaires ou des vastes forêts couvertes de hêtraies-sapinière. Les Vosges haurinoise partent du Val d'Argent et remonte le piémont vosgiens qui poursuis la route des vins d'Alsace jusqu'aux portes du Sundgau, ceinturant la partie Nord, Est et Sud des Hautes-Vosges. Le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges créé en 1989, englobe toute cette partie du massif. Dominés par la Route des Crêtes, les Hautes-Vosges sont le paradis des marcheurs avec ses cirques glacières, ses hautes chaumes et leurs sommets qui dominent le Pays de Belfort, la Lorraine et l'Alsace, le Grand Ballon en est le plus élevé 1 424 m, il est suivi entre autre par, le Hohneck 1 363 m, le Gazon du Faing 1 306 m, le Petit Ballon 1 272 m, le Grand Ventron 1 204 m... à ses sommets et ses chaumes balayés par les vents, il y a les plus beaux lacs du massif, de superbes tourbières mais également de très belles vallées comme le Val d'Argent, la Vallée de Munster, de la Wormsa, du Florival, de la Doller ou de la Thur.


Photo de l'entrée Sud du Grand-Ringelsberg, avec son enceinte médiévale dominée par le palais seigneurial, sur les hauteur du massif des Vosges de Oberhaslach, dans le département du Bas-Rhin en Région Alsace. Photos du Grand-Ringelstein.