Photos de Diedendorf dans l'Alsace Bossue




Photo par une belle journée du mois de février du village de Diedendorf, dans la Vallée de la Sarre en Alsace Bossu. photos de Diedendorf, histoire de Diedendorf, tourisme en Alsace.


Les sarcophages mérovingiens des VIe et VIIe siècles trouvés sur le ban communale en 1881 témoigne d'une occupation du site dès le VIe siècle, mais la première mention du village date de 699 sous le nom de Villa Didinescheaime. Au cour du temps le village dépend du comté de Sarrewerden puis de Nassau-Sarrebrück mais Diedendorf subit de nombreuse calamités, guerres, famine, peste... au XIVe siècle le village est en ruine. Diedendorf retrouve des couleurs au XVIe siècle avec l'arrivée des protestants huguenots chassés de France suite à la guerre de Religion. En 1570 le comte Jean IV de Nassau-Sarrebruck donne en fief les terres et le village de Diedendorf à Jean Streiff von Lauenstein qui est bailli du comté de Sarrewerden. Il fait construire le château en 1577 et une église en 1588, la famille Streiff von Lauenstein gardera le château jusqu'en 1730. Le village sera fortement détruit lors de la Guerre de Trente Ans, après quoi l'arrivée d'une population Suisse dont le pasteur Samuel Perroudet fera renaître Diedendorf.


Photo de Diedendorf avec son prestigieux château Renaissance et son église protestante qui domine ce charmant village de la Vallée de la Sarre en Alsace Bossu. photos de Diedendorf, histoire de l'Alsace, tourisme en Alsace.


L'Alsace est la plus petite des régions de France, elle se divise en deux départements, le Haut-Rhin au sud et le Bas-Rhin au nord. L'Alsace se situe au coeur de l'Europe, en bordure des frontières de la Suisse et de l'Allemagne, elle est délimitée à l'est par le Rhin et à l'ouest par les Vosges. Au nord le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord est un espace naturel très diversifié sur 83 000 hectares, il renferme de nombreux trésors architecturaux dans les villes de Saverne Bouxwiller ou Wissembourg, de plus la ligne Maginot témoigne de l'architecture militaire défensive de 39-40. Le Parc Naturel Régional de Vosges du Nord comprend également de nombreux châteaux fort, de villages pittoresques ainsi que de très belles églises romanes. Plus au Sud, le Kochersberg, pays du houblon renferme de petits villages de charme et de beaux sites romans. Les Vosges sont un paradis pour les marcheurs, de la vallée de la Bruche au champ du Feu en passant par le Mont Sainte-Odile, le val de Villé, le val d'Argent jusqu'au château du Haut-Koenigsbourg, les découvertes de l'Histoire de l'Alsace s'enchaînent dans des paysages d'exceptions, en montant aux lacs blanc ou noir les Hautes Vosges offrent des panoramas de toutes beautés avec leur route des crêtes et leurs sommets dont le plus haut est le Grand Ballon qui culmine à 1424m. En descendant par la vallée de Munster ou par vallée de la Thur on débouche sur le département du Haut-Rhin, à l'extrême sud se trouve l'Alsace méridionale du Sundgau et du Jura Alsacien, un pays vallonné ou l'authenticité et les traditions ont gardés toutes leurs saveurs. En remontant vers le nord la ville de Mulhouse qui est la deuxième agglomération d'Alsace dévoile son histoire et ses musées, son centre ville historique est de toute beauté avec son Hôtel de Ville de style Renaissance rhénane où le Temple Saint-Etienne. Vient alors le coeur de la plaine d'Alsace, avec l'écomusée d'Ungersheim et ses magnifiques reconstitutions de vieux villages alsaciens et la ville de Colmar chef lieu du Haut-Rhin au coeur du vignoble, qui possède un patrimoine architectural extraordinaire avec ses vieux quartiers et ses maisons alsaciennes colorées. La route des vins d'Alsace prisée par des millions de touristes s'étend depuis la ville de Thann, Guebwiller en passant par Rouffach ou Eguisheim, classé village préféré des Français le vendredi 7 juin 2013, qui est également classé dans les plus beaux villages de France comme Riquewihr, Hunawihr ou Mittelbergheim. La route des vins d'Alsace couvre le piémont des Vosges, une grande quantité de châteaux médiévaux sont à visiter comme les châteaux d'Husseren, de Ribeauvillé la cité des ménétriers, Kaysersberg l'impériale, ou Andlau qui possède également une magnifique abbaye, sans oublier le mur païen au dessus de la superbe ville d'Obernai, ou plus au nord la cité romane de Rosheim qui débouche sur Molsheim pour franchir une jolie vallée viticole qui va jusqu'à Marlenheim. Mais revenons du côté du Rhin, où la remarquable cité Vauban de Neuf Brisach avec ses fortifications de 1699 à 1709, nous fait arriver dans le grand Ried Centre Alsace, aux prairies magnifiquement fleuries sur les bords de l'Ill. La rivière de l'Ill qui nous porte à Sélestat, la ville humaniste ou est né le sapin de Noël. Sélestat est la capitale du Ried Centre Alsace, Ried qui accueille une des plus belles églises baroque de France, la prestigieuse abbatiale d'Ebersmunster des XVIIe et XVIIIe siècles. Ce voyage initiatique à travers l'Alsace nous amènes à Strasbourg capitale de l'Alsace et capitale de l'Europe, elle accueille les grandes institutions européennes, Conseil de l'Europe, Parlement européen, Observatoire Européen de l'Audiovisuel, Fonds Eurimages, Pharmacopée européenne, Cour européenne des Droits de l'Homme... et la chaîne franco-allemande ARTE. Outre la majestueuse Cathédrale Notre-Dame, la ville de Strasbourg possède de remarquables maisons alsaciennes, palais, fortifications... dans les différents secteurs de l'Ellipse Insulaire. Elle est la capitale mondiale de Noël, et possède un quartier allemand des plus remarquables, la "Neustadt". En quittant cette ville majestueuse, vers le nord s'ouvre la ville impériale de Haguenau avec ses impressionnants monuments classés et sa forêt indivise, ou forêt sainte, où de nombreux ermites ont élu domicile comme le très célèbre Saint Arbogast qui fut évêque de Strasbourg. Cette région du nord de l'Alsace se nomme l'Outre-forêt, elle possède de magnifiques villages alsaciens typiques comme Seebach, Kuhlendorf ou Hunspach, qui est classé dans les plus beaux villages de France. Mais cette région est également à découvrir pour ses deux villages de potiers traditionnels, Betschdorf et Soufflenheim qui accueillent chaque année de nombreux visiteurs dans leurs ateliers. Cette visite prend fin le long du Rhin avec le delta de la Sauer, un paradis de méandres des forêts rhénanes, qui, du nord au sud, représentent les milieux naturels les plus riches d'Europe. Cette découverte virtuelle et sommaire de l'Alsace vous a montré une partie des trésors que renferme cette région qui a été classée par le guide de voyages Lonely Planet dans les 10 plus belles régions incontournables du monde.


Photo de l'église protestante de Diedendorf qui surplombe les vergers à haute tiges de la Vallée de la Sarre, dans le canton de Sarre-Union. photos de Diedendorf, histoire de l'Alsace Bossu, photos de la Vallée de la Sarre, tourisme en Alsace.


Historiquement au XVIIIe siècle l'Alsace Bossue alors à dominante protestante, devait être intégrée au département de la Moselle en majorité catholique, mais pour des raisons confessionnelles, elle fut rattachée le 23 novembre 1793 à l'Alsace majoritairement protestante. L'Alsace Bossue est située au Nord-Ouest du département du Bas-Rhin, elle regroupe une cinquantaine de communes dont les plus importantes sont Sarre-Union, Drulingen, Diemeringen et Sarrewerden. Bordant le Parc Naturel des Vosges du Nord sur le Plateau lorrain, l'Alsace Bossue et une belle région vallonnée entrelacées de rivières et de ruisseaux, une région rurale et résidentielle ponctuée de nombreux vergers, de moulins, de fermes et de petits villages de charmes.


Photo de l'église protestante de Diedendorf vue du parc du château Renaissance, par une belle journée d'hiver, dans l'arrondissement de Saverne. photos de Diedendorf, histoire de l'église protestante de Diedendorf, tourisme en Alsace.


C'est en 1570 que Jean Streiff von Lauenstein reçoit en fief les terres et le village de Diedendorf, il y fait construire le château en 1577 et l'église protestante en 1588, pour les huguenots venus s'installer à Diedendorf. Fortement endommagé lors de la Guerre de Trente Ans, l'église et reconstruite en 1700, elle contient notament des pierres tombales de la famille Streiff von Lauenstein et du pasteur Samuel Perroudet.


Photo panoramique du château Renaissance de Diedendorf, avec ses deux tours d'angle et dans le parc, son vieux puits en pierres. photos de Diedendorf, histoire du château de Diedendorf, tourisme en Alsace.


En 1570 le comte Jean IV de Nassau-Sarrebruck donne en fief les terres et le village de Diedendorf à Jean Streiff von Lauenstein qui est bailli du comté de Sarrewerden. Il fait construire le château en 1577 que la famille Streiff von Lauenstein gardera jusqu'en 1730. Constitué d'un logis rectangulaire et de deux ailes à fenêtres à meneaux, le château fortifié de Diedendorf comprend deux tours d'angle coiffées de dômes en bulbe, la tour de gauche abrite un bel escalier à vis. L'intérieur est décoré de peintures murales de style rhénan unique en Alsace, elles permettent d'imaginer la vie de la noblesse dans le canton au XVIe siècle. Le parc du château de Diedendorf est en tout point remarquable, il se complète de dépendances et de verger, l'ensemble est ceinturé d'une enceinte en pierres flanquée de tours rondes munies de canonnières. Le château de Diedendorf est inscrit aux Monuments Historiques depuis 1977 et les décors intérieur depuis 2002.


Photo du corps de logis principal du château Renaissance fortifié de Diedendorf, avec ses deux tours d'angle dont la tour de gauche abrite un bel escalier à vis. photos de Diedendorf, histoire des châteaux d'Alsace, tourisme en Alsace.


Derrière les clichés habituelles, l'Alsace cache de nombreuses merveilles et trésors à découvrir, du Sundgau à la plaine d'Alsace, de l'Alsace du Nord aux Vosges du Nord en passant par la route des vins et en rentrant dans les Vosges, la Région Alsace et une terre de châteaux, on y comptait près de 500 châteaux et fortifications, environs 300 en plaine et 200 dans les Vosges et Vosges du nord. Pour la plupart, ils sont construits en grès des Vosges ou en granit par la noblesse au Moyen Âge, entre le XIe et le XVe siècle pour les châteaux forts et du XVIe au XVIIIe siècle pour les châteaux du type palais. Aujourd'hui les châteaux d'Alsace racontent une grande histoire de notre région, de l'enceinte Celte et Romane du Mur Païen au Moyen Àge, de la Renaissance aux fortifications Vauban jusqu'à nos jours, ils sont les témoins de notre passé. Enceinte mégali