Cernay




Photo au mois d'aout de la porte de Thann du XIIIe siècle et son bassin du puits gallo-romain découvert en 1957, rue de Thann et rue du Repos à Cernay, sur la route des vins d'Alsace. Photos de Cernay, histoire de Cernay, tourisme à Cernay.


Selon certains historiens ce serait dans le secteur de Cernay qu'aurait eu lieu en 58 avant Jésus Christ la célèbre bataille qui opposa Jules César et ses légions à Arioviste, roi des Germains Suèves qui se solda par la large victoire des troupes romaine. Les origines de la ville de Cernay remonterait au Ve siècle sous le nom de "Sennenheim", c'est sous cette appellation qu'est mentionné pour la première fois en 1144 la cité, le Comte de Ferrette Frédéric Ier et son épouse Stéphanie d'Éguisheim offre au couvent de Feldbach des vignes à "Sennenheim". C'est à partir de 1268 que les Comtes de Ferrette font fortifier la cité, en 1324 elle passe aux mains des Habsbourg qui vont la garder jusqu'au XVIIe siècle où Cernay va connaitre de douloureux combats entre 1632 et 1639 apportant ruine et misère. Par le traité de Westphalie du 24 octobre 1648, la ville de Cernay devient français, le roi Louis XIII octroie la seigneurie au général de Schoenbeck qui va la garder jusqu'à sa mort en 1652 où elle revient à son héritier Wolfgang Sigismond de Schoenbeck. La ville de Cernay va se développer aux XVIIIe et XIXe siècles, d'abord à travers le textile grâce à l'industrie cotonnière de Mulhouse et ensuite par la construction mécanique dû notamment aux frères Risler et à l'anglais J.Dixon. La ville de Cernay va connaître sont pire cauchemar lors de la Guerre 14-18 ou elle sera détruite à 80% lors des combats de 1914 et 1915 puis à nouveau à la guerre 39-45 lors de l'Opération Nordwind lancée par Hitler en 1945. Aujourd'hui Cernay et une ville avec un fort potentielle, plus de 300 entreprises sont implantées sur la commune. Mais Cernay c'est aussi et surtout une cité viticole, de plus elle à garder de beaux monuments historiques comme la Porte de Thann bâtie au XIIIe siècle qui comprend un musée, la tour d'artillerie dite "des Maréchaux" XVIe siècle, la Tour des Ânes du XVIe siècle comme la Tour des Sorcières ou l'hôtel des Ferrette dit "la Cour de Lucelle". L'église Saint-Étienne de style néo-gothique fut construite en 1925 sur les fondations de l'ancien édifice détruit pendant la Première Guerre mondiale et le parc des cigognes de Cernay a vue le jour en 1978 sous l'impulsion du maire de l'époque.


Photo au coeur de l'été de la porte de Thann du XIIIe siècle, rue de Thann et rue du Repos à Cernay, sur la route des vins d'Alsace, dans le département du Bas-Rhin en Région Alsace. Photos de Cernay, histoire de l'Alsace, tourisme en Alsace.


L'Alsace est la plus petite des régions de France, elle se divise en deux départements, le Haut-Rhin au sud et le Bas-Rhin au nord. L'Alsace se situe au coeur de l'Europe, en bordure des frontières de la Suisse et de l'Allemagne, elle est délimitée à l'est par le Rhin et à l'ouest par les Vosges. Au nord, le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord est un espace naturel très diversifié qui s'étend sur 83 000 hectares, il renferme de nombreux trésors architecturaux dans les villes de Saverne Bouxwiller ou Wissembourg, de plus, la ligne Maginot témoigne de l'architecture militaire défensive de 39-40. Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord comprend également de nombreux châteaux forts, des villages pittoresques ainsi que de très belles églises romanes et gothiques. Plus au Sud, le Kochersberg, pays du houblon, renferme de petits villages de charme et de beaux sites romans. Les Vosges sont un paradis pour les marcheurs, de la vallée de la Bruche au champ du Feu en passant par le Mont Sainte-Odile, le val de Villé, le val d'Argent jusqu'au château du Haut-Koenigsbourg, les découvertes de l'Histoire de l'Alsace s'enchaînent dans des paysages d'exceptions. En montant aux lacs blanc ou noir les Hautes Vosges offrent des panoramas de toutes beautés avec la route des crêtes et les nombreux sommets dont le plus haut est le Grand Ballon qui culmine à 1424m. En descendant par la vallée de Munster ou par la vallée de la Thur on débouche sur le département du Haut-Rhin, à l'extrême sud se trouve l'Alsace méridionale du Sundgau et du Jura Alsacien, un pays vallonné ou l'authenticité et les traditions ont gardés toutes leurs saveurs. En remontant vers le nord la ville de Mulhouse qui est la deuxième agglomération d'Alsace dévoile son histoire et ses musées, son centre ville historique est de toute beauté avec son Hôtel de Ville de style Renaissance rhénane où le Temple Saint-Etienne. Vient alors le coeur de la plaine d'Alsace, avec l'écomusée d'Ungersheim, l'un des plus importants d'Europe, une reconstitution d'un vieux village alsacien regroupant un patrimoine du XVe siècle au XXe siècle. Situé au coeur du vignoble, la ville de Colmar est le chef lieu du département du Haut-Rhin, elle possède un patrimoine architectural extraordinaire, avec ses vieux quartiers et ses maisons alsaciennes colorées. La route des vins d'Alsace est prisée par des millions de touristes, elle s'étend depuis la ville de Thann, Guebwiller en passant par Rouffach ou Eguisheim, classé village préféré des Français le vendredi 7 juin 2013, Eguisheim est également classé dans les plus beaux villages de France comme Riquewihr, Hunawihr ou Mittelbergheim. La route des vins d'Alsace couvre le piémont des Vosges, une grande quantité de châteaux médiévaux sont à visiter comme les châteaux d'Husseren, de Ribeauvillé la cité des ménétriers, Kaysersberg l'impériale, ou Andlau qui possède également une magnifique abbaye, sans oublier le mur païen au dessus de la superbe ville d'Obernai, ou plus au nord la cité romane de Rosheim qui débouche sur Molsheim pour franchir une jolie vallée viticole qui va jusqu'à Marlenheim. Mais revenons du côté du Rhin, où la remarquable cité Vauban de Neuf Brisach avec ses fortifications de 1699 à 1709, nous fait arriver dans le grand Ried Centre Alsace, aux prairies magnifiquement fleuries sur les bords de l'Ill. La rivière de l'Ill nous porte à Sélestat, la ville humaniste ou est né le sapin de Noël. Sélestat est la capitale du Ried Centre Alsace, Ried qui accueille une des plus belles églises baroque de France, la prestigieuse abbatiale d'Ebersmunster des XVIIe et XVIIIe siècles. Ce voyage initiatique à travers l'Alsace nous amènes à Strasbourg, capitale de l'Alsace et capitale de l'Europe, elle accueille les grandes institutions européennes, Conseil de l'Europe, Parlement européen, Observatoire Européen de l'Audiovisuel, Fonds Eurimages, Pharmacopée européenne, Cour européenne des Droits de l'Homme... et la chaîne franco-allemande ARTE. Outre la majestueuse Cathédrale Notre-Dame, la ville de Strasbourg possède de remarquables maisons alsaciennes, palais, fortifications... dans les différents secteurs de l'ellipse insulaire. Elle est la capitale mondiale de Noël, et possède un quartier allemand des plus remarquables, la "Neustadt". En quittant cette ville majestueuse, vers le nord s'ouvre la ville impériale de Haguenau avec ses impressionnants monuments classés et sa forêt indivise, ou forêt sainte, où de nombreux ermites ont élu domicile comme le très célèbre Saint Arbogast qui fut évêque de Strasbourg. Cette région du nord de l'Alsace se nomme l'Outre-forêt, elle possède de magnifiques villages alsaciens typiques comme Seebach, Kuhlendorf ou Hunspach, qui est classé dans les plus beaux villages de France. Mais cette région est également à découvrir pour ses deux villages de potiers traditionnels, Betschdorf et Soufflenheim qui accueillent chaque année de nombreux visiteurs dans leurs ateliers. Cette visite prend fin le long du Rhin avec le delta de la Sauer, un paradis de méandres des forêts rhénanes, qui, du nord au sud, représentent les milieux naturels les plus riches d'Europe. Cette découverte virtuelle et sommaire de l'Alsace vous a montré une partie des trésors que renferme cette région qui a été classée par le guide de voyages Lonely Planet dans les 10 plus belles régions incontournables du monde.


Photo par une belle journée d'été de la Porte Haute ''Obertor'' du XIIIe siècle avec ses colombages, rue de Thann à Cernay, elle accueille le Musée de la Porte de Thann. Photos de Cernay, histoire de la Porte de Thann à Cernay, visiter Cernay.


La Porte de Thann ou Porte Haute "Obertor" à Cernay est une tour-porte du XIIIe siècle qui ouvrait l'entrée Ouest de la cité médiévale. Construite sous les Comtes de Ferrette, la Porte de Thann faisait partie de la première enceinte de la cité qui fut complétée aux XVe et XVIe siècles d'une seconde munie de tours. La Porte de Thann a été bâtie en pierre à bossage dans un style gothique, le porche carré du côté intérieur de la cité et surmonté de colombage. Au XVe siècle est ajouté côté Ouest, un ouvrage avancé qui servait de péage, il est doté d'un porche en plein cintre surmonté des armoiries de Cernay et décoré de deux frises lombarde, il était muni d'un pont-levis, la tour carrée comprend un oriel au-dessus duquel se trouve la plate-forme crénelée. La Porte de Thann ou Porte Haute "Obertor" de Cernay est classée aux Monuments Historiques depuis 1920, elle accueille le musée de la ville depuis 1938.


Photo de la barbacane rajouté au XVe siècle sur la partie Ouest de la Porte de Thann XIIIe siècle, avec son porche en plein cintre surmonté des armoiries de Cernay. Photos de Cernay, histoire des fortifications et châteaux d'Alsace, visiter Cernay.


Derrière les clichés habituelles, l'Alsace cache de nombreuses merveilles et trésors à découvrir, du Sundgau à la plaine d'Alsace, de l'Alsace du Nord aux Vosges du Nord en passant par la route des vins et en rentrant dans les Vosges, la Région Alsace et une terre de châteaux, on y comptait près de 500 châteaux et fortifications, environs 300 en plaine et 200 dans les Vosges et Vosges du nord. Pour la plupart, ils sont construits en grès des Vosges ou en granit par la noblesse au Moyen Âge, entre le XIe et le XVe siècle pour les châteaux forts et du XVIe au XVIIIe siècle pour les châteaux du type palais. Aujourd'hui les châteaux d'Alsace racontent une grande histoire de notre région, de l'enceinte Celte et Romane du Mur Païen au Moyen Àge, de la Renaissance aux fortifications Vauban jusqu'à nos jours, ils sont les témoins de notre passé. Enceinte mégalithique, castrum romain, châteaux forts des Vosges ou de la plaine d'Alsace, fortifications, forteresses, villes ou villages fortifiés, citadelles, maisons fortes, ruines, vestiges... hier habités ils sont aujourd'hui restaurés, mis en valeurs et font partis du patrimoine historique et culturel cher aux alsaciens. Barbacane, tours, donjons, chemins de ronde, mâchicoulis, courtines, meurtrières, oriels, hourdes, logis, palais seigneurial... de nombreuses associations de bénévoles se sont créées en Alsace travaillant sans relâche et par tous les temps à la reconstitution de nos châteaux.


Photo en contre-plongée de la Porte Haute ''Obertor'' XIIIe siècle avec ses colombages, 1 rue de Thann à Cernay, elle accueille le Musée de la Porte de Thann. Photos de Cernay, histoire du Musée de la Porte de Thann à Cernay, visiter Cernay.


Le musée de la Porte de Thann à Cernay a été intégré en 1938 à l'intérieur de la Porte Haute "Obertor" ou Porte de Thann, tour-porte du XIIIe siècle, classé aux Monuments Historiques en 1920. Le musée de la Porte de Thann de Cernay fut créé par des passionnés d'histoire sous l'impulsion du notaire J. Rémy et d'Eugène Schneider, il retrace l'histoire de la cité qui est réparti dans quatre salles: la salle Ingold remonte de l'époque néolithique à la période celtique; la salle Oberreiner retrace notamment la célèbre bataille qui opposa Jules César et ses légions à Arioviste chef germain, dans le secteur de Cernay en 58 avant Jésus Christ qui se solda par la débâcle des troupes de coalition germanique des Suèves; la salle Weinstoerffer relate Cernay sous le joug nazi; la salle Sutter raconte 800 ans de mémoire archéologique; au rez de chaussée du musée de la Porte de Thann et décrite au travers d'une exposition, la destruction de 80% de la ville de Cernay en 1914 et 1915 lors de la Guerre 14-18.


Photo au mois d'aout de l'église Saint-Étienne de style néo-gothique du XXe siècle, à la jonction des rues du Maréchal Foch et de Thann dans le centre ville de Cernay. Photos de Cernay, histoire de l'église Saint-Étienne de Cernay, visiter Cernay.


L'église Saint-Étienne de Cernay a été construite en 1925 sur des plans de l'architecte Charles Winekler à l'emplacement de l'ancienne église détruite pendant la Première Guerre mondiale. De style néo-gothique, l'église Saint-Étienne