Photos du village de Soufflenheim dans l'Outre-Forêt




Photo panoramique au mois de juillet au-dessus de la Grand Rue à Soufflenheim, avec l'église Saint-Michel, le presbytère et la chapelle qui renferme la Sainte Cène. Histoire de Souffleheim, photos de l'Outre-Forêt, tourisme en Alsace.


Les premières traces d'activité à Soufflenheim remontent à 200 ans avant Jésus-Christ, mais l'existence de potiers dans le village n'est signalée qu'à partir de 1142, époque à laquelle Soufflenheim fait partie du Saint-Empire romain germanique. C'est l'Empereur Frédéric Barberousse qui accorde aux artisans potiers de Souffleheim le droit d'extraire gratuitement et perpétuellement l'argile de la forêt de Haguenau nécessaire à la pratique de leur artisanat. Au début du XIIIe siècle, la localité est engagée en qualité de "Reichsdorf" aux Seigneurs de Duntzenheim, elle est rachetée en 1334 par la ville de Haguenau. Aux XV et XVIe siècles, le village est mentionné sous le nom de "Schusseldreher" se qui signifie tourneurs de terrines et des "Hafner" ou potiers de Soufflenheim. Après l'effondrement de la dynastie des Hohenstaufen, le village revient aux Habsbourg. Soufflenheim devient village impérial qui dépend de la ville de la décapole de Haguenau. En 1622, lors de la la guerre de 30 ans, le village est détruit par les troupes de Mansfeld. Les traités de Westphalie signés en 1648 rattacherons Soufflenheim à la France. En 1744 à lieu près de Soufflenheim la bataille dite des Pandours où des mercenaires mandaté par l'Autriche sont vaincus par l'armée française. Mais c'est à l'issue de la guerre de 1870 que toute l'Alsace et la Moselle seront annexés par l'Allemagne jusqu'en décembre 1918 où elles rejoindrons à nouveau la France. Lors de la guerre 39-45 l'Alsace est à nouveau annexée par l'Almagne, Soufflenheim sera libéré par les Américains en décembre 1944, mais Hitler lance sa contre-attaque le 1er janvier 1945 sous le nom d'opération "Nordwind" ou "Vend du Nord", le village sera en partie détruit lors des combats comme de nombreuses communes le long de la frontière entre Colmar et Sarreguemines. C'est le 17 mars 1945 que Soufflenheim sera définitivement libérée par les troupes française du général Guillaume.


Photo de l'alignement de maisons alsaciennes à pans de bois dans la Grand Rue de Soufflenheim. Photos de Souffleheim, tourisme en Alsace.



Photo au mois de juillet de l'église Saint-Michel construite dans un style néo-classique sur des plans de l'architecte François Reiner entre 1825 et 1831, dans la Grand Rue à Soufflenheim. Photos de Souffleheim, tourisme en Alsace.



Photo au coeur de l'été de la chapelle qui renferme la Sainte Cène réalisée en céramique en 1932 par Léon et Fernand Elchinger ainsi que Charles Burger, sur l'Oelberg à Soufflenheim. Photos de Souffleheim, histoire de la Sainte Cène.


La Cène est le nom donné par les chrétiens au dernier repas de Jésus Christ avec ses apôtres, le soir du Jeudi saint, la veille de sa Passion, au cour duquel il instaura l'eucharistie.


Photo du monument aux morts de toutes les guerres, sur le contre-fort de l'Oelberg où se trouvé l'ancien cimetière fortifié de Soufflenheim. Photos de Souffleheim, tourisme en Alsace.



Photo en gros plan d'un volet entouré de tuiles vernissées en céramique de 1927, sur le toit d'une maison alsacienne de potier, dans le centre du village de Soufflenheim. Photos de Souffleheim, histoire des maisons alsaciennes, tourisme en Alsace.


La maison alsacienne à colombages ou en briques et pierres est indissociable de la culture régionale, sa construction diffère au fil des siècles et des régions d'Alsace en fonction des cultures de chaque secteur, des professions, du rang social, du courant artistique... ainsi les maisons à pans de bois du Sundgau ne sont pas les mêmes que dans l'Outre-Forêt, comme une maison alsacienne de potier diffère d'une ferme du Kochersberg ou d'une maison de pêcheur le long de l'Ill. Il en va de même pour les maisons alsaciennes en briques et pierres, avec ou sans oriel, chaque propriétaire y met son rang social à travers des sculptures, des gravures, des dessins... Les maisons alsaciennes à colombages datent de la nuit des temps, les châteaux forts d'Alsace avaient largement recours aux colombages comme en témoigne la maison forte de l'écomusée d'Ungersheim mais les nombreuses guerres en ont détruit une grande partie, les belles maisons alsaciennes restantes datent pour la plupart des XVe, XVIe, XVIIe, XVIIIe et XIXe voir XXe siècles. La maison alsacienne à colombages est construite avec une ossature en bois comblée de torchis ou de briques ou de galets, de pierres... en fonction des matériaux disponibles sur place, les toitures sont recouvertes de tuiles et les façades peuvent êtres blanches ou colorées suivant la région.


Photo d'une maison alsacienne à pans de bois de potier, avec ses décors alsaciens, à Soufflenheim, dans le département du Bas-Rhin en Région Alsace. Photos de Souffleheim, histoire de l'Alsace, tourisme en Alsace.


L'Alsace est la plus petite des régions de France, elle se divise en deux