Photos du village de la Treille




Photo panoramique au-dessus du petit village de la Treille, ceinturé de garrigues et de pins, à l'entrée du massif du Garlaban, dans le 11e arrondissement de Marseille, en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Photos de la Treille, visiter Marseille.


Capitale Européenne de la Culture, Marseille possède un magnifique patrimoine architectural, culturel et historique. La cité phocéenne fut créée au VIe siècle avant Jésus Christ grâce à sont port naturel idéalement placé au bord de la mer Méditerranée. La visite de Marseille commence le plus souvent par le Vieux Port, centre névralgique de la ville. Symboles de la ville, le Vieux Port était le centre économique de Marseille jusqu'au milieu du XIXe siècle, il est aujourd'hui un port de plaisance, un lieu de rassemblement populaire avec ses fortifications, ses bars, ses restaurants, ses musées et son marché dominé par l'Hôtel de Ville et l'église Saint-Ferréol. Il fut rendu célèbre grâce à Marcel Pagnol dans les films "Marius", "Fanny" et "César" où l'on y vois la vie à Marseille autour du port dans les années 30, une trilogie magistralement interprétée notamment par Raimu, Orane Demazis, Pierre Fresnay et Fernand Charpin. Le Vieux Port est également un point de départ pour des balades en bateaux au château d'If, aux îles Frioul ou aux calanques. De ce port ancestral la visite se poursuit par le quartier du Panier, pour se faire il faut remonter la rue de la mairie et les marches de la place Villeneuve Bargemont qui donnent sur l'Hôtel Dieu construit au XVIIIe siècle. En partant de là, on se dirige à la Montée des Accoules avec ses escaliers au pied de l'église Notre-Dame des Accoules reconstruite au XIIIe siècle, on rentre dans le coeur du quartier historique de Marseille. Outre la cathédrale Sainte-Marie-Majeure du XIXe siècle et l'église Saint-Laurent des XIIe et XIIIe siècle, ce quartier mythique de la ville comprend un dédale de rues étroites, de places, de vieux immeubles, de musées comme la Vielle Charité des XVIIe et XVIIIe siècles. En direction de la gare on passe par la Porte d'Aix, un arc de triomphe sur la place Jules Guesde, puis on se rend à Gare de Marseille-Saint-Charles du XIXe siècle avec là aussi un escalier monumental construit en 1925 et classé monument historique avec de part et d'autre de magnifiques statues. En descendant vers la Canebière un passage au square Léon Blum permet de découvrir un kiosque à musique et une très belle fontaine dominée par l'église néo-gothique Saint-Vincent-de-Paul du XIXe siècle. La Canebière du provençal canebe est une artère commerçante du centre ville de Marseille, qui va de l'Église des Réformés au Vieux Port, elle accueille également l'office de tourisme et le Palais de la Bourse. Au-dessus de la rive Sud du Vieux Port se trouve l'Abbaye Saint-Victor élevée aux IXe, XIIe, XIIIe et XIVe siècles, elle comprend une église basse du Ve siècle dans la crypte. Au sommet de la colline se trouve la très célèbre basilique Notre-Dame de la Garde qui domine la cité phocéenne depuis 1864 à l'emplacement d'une chapelle de 1218. Vient ensuite la visite le long de la Corniche où les plages et les petits ports se succèdent avec de très belles villas du bord de mer, on peux y découvrir le Palais du Pharo ou le château Berger. Cette promenade du bord de la Corniche nous mène au parc Borely, un espace de 17 hectares muni d'un château du XVIIIe siècle, d'un jardin à la française et d'une roseraie, des balades en barques sont proposés sur le plan d'eau. En remontant l'avenue du Prado on se dirige vers le Nouveau Stade Vélodrome, dans le 8e arrondissement de la ville. Visiter Marseille passe également par la découverte du massif des calanques, entre Marseille et Cassis, composé de roches calcaires blanches, il regroupe 3 milieux naturels bien spécifiques: le milieu marin, des îles et terrestre. Le Parc national des Calanques a été créé le 18 avril 2012. Pour terminer je citerais également le château de la Buzine, les Camoins, Éoures et le charmant village de la Treille où l'on pénètre dans le coeur du monde de Marcel Pagnol.


Photo au mois de mai au-dessus du coeur du village de la Treille, le village de vacance de Marcel Pagnol, dans le 11e arrondissement de Marseille. Photos du village de la Treille, histoire de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.


La région Provence-Alpes-Côte d'Azur, PACA, est une région du Sud-Est de la France, elle se compose de six départements: Hautes-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence, Vaucluse, Var, Bouches-du-Rhône et Alpes-Maritimes. la région PACA est située entre les Alpes du Sud et la mer Méditerranée et comprend donc deux climats: méditerranéen et montagnard. Elle accueille 4 parcs nationaux: le Parc national des Écrins, le Parc national du Mercantour, le Parc national de Port-Cros et depuis le 18 avril 2012 le Parc national des Calanques; à cela se rajoute 6 parcs naturels régionaux: le Parc naturel régional des Alpilles, le Parc naturel régional de Camargue, le Parc naturel régional du Luberon, le Parc naturel régional du Queyras, le Parc naturel régional des Préalpes d'Azur et le Parc naturel régional du Verdon. Une vaste région qui a été rattachée à la France en 1481. La région Provence-Alpes-Côte d'Azur vie principalement du tourisme et de l'agriculture, elle compte 963 communes et près de 5 millions d'habitants pour une superficie de 31 400 km.


Photo au mois de mars de la Bastide Neuve, la maison de vacance de la famille Pagnol où Marcel a passé les plus belles années de son enfance, aux Bellons, à la sortie de la Treille, sur le ban communal d'Allauch. Histoire de Marcel Pagnol.


Marcel Pagnol est né à Aubagne, dans les Bouches-du-Rhône le 28 février 1895, il est le fils de Joseph Pagnol, instituteur et d'Augustine Pauline Henriette La Brochette Lansot, couturière, il avait 3 frères et une soeur: Paul, René, Maurice et Germaine. Répétiteur au collège de Digne, puis de Tarascon en 1915, Marcel Pagnol épouse Simone Collin le 2 mars 1916 dont il divorcera en 1941. En 1945 il se marie avec Jacqueline Bouvier qu'il aimera jusqu'à la fin de sa vie qui prend fin en 1974. Cinéaste, écrivain, dramaturge, membre de l'Académie française, Marcel Pagnol passa ses plus belles années dans ses collines, dans le massif du Garlaban, entre Allauch, la Treille et Aubagne.


Photo au mois de septembre de la Bastide Neuve à la sortie du village de la Treille, dans le hameau des Bellons, à Allauch, dans le département des Bouches-du-Rhône. Photos du village de la Treille à Marseille.


Le département des Bouches-du-Rhône (13) fait parti de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, il se situe entre le Gard, le Var et le Vaucluse sur les bords de la Mer Méditerranée. Les Bouches-du-Rhône sont un haut lieu touristique de France, la diversité de ses paysages, de la mer à la montagne, en font un site privilégié. De plus, baigné d'un climat Méditerranéen, il respire un parfum de Provence. Le littoral des Bouches-du-Rhône s'étant de la Camargue aux plages de la Ciotat, 289km de côtes le long de la méditerranée, avec le Parc national des Calanques créé le 18 avril 2012 entre Marseille et Cassis. Les Bouches-du-Rhône sentes bon la Provence avec les Alpilles et son Parc naturel régional, les collines de Marcel Pagnol entre Aubagne, la Treille et Allauch ou l'écrivain-cinéaste aimait y passer ses vacances, mais également la Montagne Sainte Victoire chère à Paul Cézanne.


Photo de la fontaine de Manon de 1870, sur la place Maurice Thouvenain, dans le coeur du village de la Treille, elle servie ''d'acteur'' pour le film ''Manon des Sources'' avec Jacqueline Pagnol en 1952. Photos du village de la Treille à Marseille.



Photo à la tombée de la nuit du boulevard Louis Pasteur avec le célèbre restaurant ''Le Cigalon'', dans le village de la Treille, au-dessus de Marseille. Photos du village de la Treille à Marseille.



Photo du restaurant ''Le Cigalon'', dans le village de la Treille, il a servie à de nombreuses scènes de films de Marcel Pagnol, notamment ''Cigalon'' tourné en 1935. Photos du village de la Treille à Marseille, histoire du Cigalon.


Le film Cigalon a été réalisé en 1935 dans le village de la Treille par Marcel Pagnol, il est interprété notamment par Antoine Arnaudy, Henri Poupon, Madame Chabert et Jean Castan. Cigalon est un grand chef cuisinier qui c'est retiré dans un petit village de Provence où il a ouvert un restaurant. Cigalon refuse de faire la cuisine aux clients jusqu'au jour où madame Toffi, son ancienne blanchisseuse y ouvre un autre restaurant. Piqué au vif, Cigalon se remet aux fourneaux et un concourt va naître entre les deux restaurants. Aujourd'hui "Le Cigalon" est toujours un restaurant provençal flanqué au coeur du village de la Treille à Marseille. L'accueil y est chaleureux et la cuisine remarquablement réalisé, l'aïoli provençal est un vrai bonheur. La terrasse offre toujours une merveilleuse vue sur la garrigue et sur la ville de Marseille. Quand au décors intérieur, il rend hommage aux réalisations cinématographiques de Marcel Pagnol à travers des photos de films.


Photo de l'église Saint-Dominique du XIXe siècle avec son clocher à étages élevé sur un narthex ajouré accolé à la façade, elle a servie de décors pour les films Manon des Sources et Ugolin. Histoire du village de la Treille à Marseille.


Le village de La Treille est un quartier de Marseille à côté du quartier des Camoins dans le 11e arrondissement. La Treille se situe à 170 mètres d'altitude, à l'extrémité Sud du massif du Garlaban, entre le vallon de la Martheline et le vallon de Passe-Temps, au bas du village passe le canal de Marseille. La Treille est voisine des villes d'Allauch et d'Aubagne, dans le département des Bouche-du-Rhône (13), en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA). La Treille, c'est le pays d'enfance de Marcelle Pagnol, avec sa fontaine de 1870 d'où jaillit "l'eau des collines" "la fontaine de Manon" rendue célèbre par Marcel Pagnol avec "Manon des Source" et "Ugolin" en 1952 ainsi que "Jean de Florette" et "Manon des Source" remake de Claude Berri en 1986. La Treille c'est son église, ou Henri Vilbert fait ses inoubliables sermons dans "Ugolin" en 1952. Mais c'est également le restaurant "le Cigalon" où on y est reçu chaleureusement et ou on y mange divinement bien, il y crépite encore le feu d'Antoine Arnaudy et ses pieds paquets dans le film "Cigalon" de 1935. En fermant les yeux sur la place principale, on entend encore les pas de Vincent Scotto dans "Joffroi" en 1933. La Treille c'est la ferme ou habitait Lili avec sa famille au chemin des Bellons, c'est "la Pascaline", villa que Marcel Pagnol loua en 1957 pour écrire une partie de "la gloire de mon père" et la Treille c'est des mots qui résonnes dans nos coeurs à tout jamais: Provence, colline, garrigue, Garlaban, Thym, Romarin... le monde de Marcel Pagnol. Enfin le village provençal de la Treille c'est le point de départ des sentiers de Pagnol qui jalonnent les collines du massif du Garlaban, sur les pas du petit Marcel et de son ami Lili des Bellons.


Photo