Centaurée jacée, Centaurea jacea




Photos en contre-plongée des Centaurées jacée en fleurs ''Centaurea jacea'', sur fond de ciel bleue, de nuages blancs et gris, au mois d'aout, dans une prairie le long du Rhin.



Photo panoramique verticale au mois de juillet, d'une Centaurée jacée en fleur ''Centaurea jacea'', avec une bractée écailleuse encore fermée, dans une prairie le long du Rhin.



Photo au coeur de l'été, d'une Centaurée jacée en fleur ''Centaurea jacea'', dans une prairie du Ried blond, à Strasbourg. Description de la Centaurée jacée.


La Centaurée jacée ou Barbeau, appelée également Tête de moineau ou Ambrette, en latin "Centaurea jacea", est une plante médicinale herbacée vivace, de la famille des Astéracées. Les fleurs, ligulées sont regroupées en capitule de 10 à 20 mm, elles sont de couleur violet ou mauve, plus longues à l'extérieur qu'à l'intérieur. Les feuilles vertes sont longues, étroites et sessiles, les supérieures et centrales sont sessiles, les inférieures atténuées en pétiole. Sa taille varie de 30 à 90 cm, avec une tige dressée et ramifiée. La Centaurée jacée aime les sols argileux, elle est fleurit de juillet à novembre et se rencontre dans les garrigues, les prairies ou au bord des chemins.


Photo au mois d'aout, d'une Centaurée jacée en fleur ''Centaurea jacea'', une plante médicinale qui soigne les maux de gorge, les conjonctivites, les troubles liés à la digestion, les diarrhées et les digestions difficiles.



Photo de 2 fleurs de Centaurée jacée en fleur ''Centaurea jacea'', appelé également Tête de moineau, Tête d'alouette, Barbeau ou Ambrette.



Photo d'une Centaurée jacée en fleur ''Centaurea jacea'', sur une prairie du Ried blond, dans la forêt rhénane de la Wantzenau, au Nord-Est de Strasbourg. Yves Noto Campanella photographe.


Photos-alsace-lorraine.com est un site de découverte, une photothèque et un voyage initiatique au coeur des régions d'Alsace et de Lorraine mais également des plus beaux villages de France. Il est une invitation d'un photographe à travers son univers: la nature, la faune, la flore, mais aussi des villes, des villages, des châteaux ...Yves Noto Campanella vous convie au fil de ses 30 ans de photographie à vivre en images les pays de Marcel Pagnol, du Saulnois, du Sundgau... Cette banque d'images est destinée aux particuliers comme aux professionnels, elle se compose d'environ 20 000 photos sur plus de 200 000 que comprend le stock. Photographe dans les milieux du tourisme, Yves Noto Campanella travail pour la promotion et la mise en valeur de tous les espaces naturels et urbains. Ses principaux clients étant les éditeurs de livres et cartes postales, conseils régionaux, ou généraux, offices de tourisme, revues, municipalités, cabinets d'architectures... Les photos peuvent êtres achetés en ligne sur demande et sont disponibles en haute définition, Yves Noto Campanella réalise également des reportages dans toute la France.


Photo d'une Centaurée jacée en fleur ''Centaurea jacea'', au bord d'un chemin, dans la forêt du Rhin de la Wantzenau, en Alsace. Description de la forêt du Rhin.


Le Rhin, "Royale comme le Danube, mystérieux comme le Nil, pailleté d'or comme un fleuve d'Amérique" disait Victor Hugo, ce fleuve majestueux et légendaire, avec ses 1320km de long, est l'un des plus grands d'Europe, il a formé durant des millénaires une plaine alluviale de 300 km de long, le Rhin supérieur. De Bâle à Lauterbourg, les 7000 ha de la forêt alluviale rhénane alsacienne abritent une flore et une faune absolument exceptionnelle. Forêts primaire, cette jungle subtropicale rhénane comprend trois zones principales: la partie basse "Gründe" le long des méandres du Rhin, les "Brunnenwasser" et les "Giessen" qui se compose d'espèces d'arbres à bois tendre, "Le Ried blond" prairies alluviales bordé de saules et de roseaux et la partie haute "Köpfe" où se développe la jungle rhénane avec sa cinquantaine d'espèces d'arbres, arbustes et lianes arborescente. La Forêt du Rhin comprend les milieux naturels les plus riches d'Europe avec la Forêt du Danube.


Photo au coeur de l'été d'un Demi-deuil ''Melanargia galathea'', posé sur une Centaurée jacée en fleur ''Centaurea jacea'', dans la forêt du Rhin, à la Robertsau. Description du Demi-deuil.


Le Demi-deuil ou Échiquier "Melanargia galathea" est un papillon diurne de la famille des Nymphalidés, Nymphalidae. Il présente sur le dessus des ailes un damier noir et blanc; le dessous des ailes est orné d'un damier gris et blanc à jaunâtre avec une ligne d'ocelles grises. L'abdomen, le thorax et la tête sont noirâtre et très velus. Son envergure et de 40 à 50 mm. La chenille mesure environ 25 mm, elle est de couleur verte traversée par des lignes jaunâtres, la tête et brune roussâtre. Le Demi-deuil se rencontre de juin à aout, dans les prairies, les friches, les lisières de forêts ou les clairières.


Photo au mois de novembre, au-dessus d'une Centaurée jacée ''Centaurea jacea'' avec un Syrphe ceinturé en plein vol ''Episyrphus balteatus'', dans une prairie du Ried brun, à la Robertsau. Description du Syrphe ceinturé.


Le Syrphe ceinturé ou Syrphe à ceinture "Episyrphus balteatus" est un diptère de la famille des Syrphidés, Syrphidae. L'abdomen large et aplati est de couleur jaune orangé avec des rayures noires; le dessin caractéristique alterne de larges bandes noires à d'autres plus fines en forme de moustache. Le scutellum est jaune et le thorax est rayé de bandes noirâtres sur la longueur. Les pattes sont jaunes. Il mesure de 8 à 12 mm de long. Le Syrphe ceinturé et un important pollinisateur et un redoutable prédateur de pucerons, son vol est très rapide et stationnaire. Migrateur européen, il se rencontre de mai à septembre sur les fleurs des prairies, des sous-bois, des clairières et des jardins.


Photo en automne, d'un Syrphe ceinturé ou Syrphe à ceinture ''Episyrphus balteatus'' posé sur une Centaurée jacée ''Centaurea jacea'', dans une prairie du Ried brun, à la Robertsau. Description du Ried brun.


Le Ried Nord ou Ried brun couvre une vaste zone qui s'étend sur la rive gauche du Rhin de la Robertsau et la Wantzenau à Seltz, entre la forêt rhénane et Hoerdt, Weyersheim, bischwiller, la forêt de Haguenau et l'Outre-Forêt, dans le département du Bas-Rhin en Alsace. J'en exclu volontairement la forêt rhénane, qui pour moi représente un milieu plus complexe que je traite dans la catégorie "Forêt du Rhin" de mon site. Après la domestication du Rhin, ce vaste Ried a énormément souffert des remembrements successifs, de l'implantation de zones industrielles et de l'agriculture intensive de maïsiculture. Néanmoins certains secteurs sont restés sauvages et offrent toujours de merveilleux paysages riediens. Le secteur le plus spectaculaire se situe entre les communes de Weyersheim, Rohrwiller et Bischwiller, il est nommé Ried de Weyersheim. Ici les prairies humides s'étendent à perte de vue, elles sont survolées par une myriade de papillons mais également par le Courlis cendré, le Vanneau huppé et le Busard des roseaux, ce Ried brun est parcouru notamment par le Lièvre d'Europe et le Chevreuil où les densités y sont remarquables et parmi les plus importantes d'Alsace. Façonné par le Rhin, le Ried Nord est alimenté par de nombreuses rivières comme le Landgraben à la Wantzenau et à Gambsheim, la Zorn et la Moder entre Weyershem, Rohrwiller et Drusenheim, la Sauer dans le secteur de Forstfeld jusqu'à Seltz-Munchhausen ou encore du Seltzbach. Un paysage en mosaïque qui se caractérise par une succession de cultures, de prairies, de haies, de roselières, entrecoupées de forêts et de vergers à hautes tiges.


Photo à la fin de l'automne, au-dessus d'un Hélophile suspendu ''Helophilus pendulus'' sur une Centaurée jacée ''Centaurea jacea'', dans une prairie qui borde le Rhin, à la Robertsau. Description de l'Hélophile suspendu.


L'Hélophile suspendu "Helophilus pendulus" ou Syrphe des marais, est un diptère de la famille des Syrphidés, Syrphidae. L'abdomen de couleur jaune orangé est orné de rayures de couleur noir et blanchâtre-crème, le scutellum est brunâtre et le thorax noir est rayée longitudinalement de 4 bandes jaunes ou blanchâtres. Les pattes sont jaunes à extrémités noires. Il mesure de 10 à 15 mm de long. L'Hélophile suspendu et un important pollinisateur, il se rencontre au printemps et en été sur les fleurs des prairies humides, aux bords des cours d'eaux, des étangs, des rivières et des marécages où il se nourrit de pollen et de nectar. La larve est aquatique et se développe dans la vase.


© 2010