Iris jaune, Iris pseudacorus




Photo à la fin du printemps, des fleurs jaunes d'Iris des marais, Iris pseudacorus au centre d'une aulnaie marécageuse, dans la Vallée de la Lauter. Description de la Vallée de la Lauter.


Le site de la Lauter est situé à l'extrémité nord de la plaine d'Alsace, il forme la frontière avec l'Allemagne. Le coté Allemand est constitué de la vaste forêt de Bienwald et sur la rive française, il comprend la forêt de Wissembourg jusqu'à Schleithal et le Bruchwald de Salmbach à Niederlauterbach. Ensuite la Lauter continue son cous de Scheibenhard à Lauterbourg pour finir dans le Rhin en Allemagne. Les forêts françaises sont majoritairement la propriété des communes et sont gérées par l'ONF, elles comprennent également de nombreuses parcelles privées ainsi qu'une partie gérée par le Conservatoire des Sites Alsaciens le long de la Lauter. Ces forêts du Bienwald font l'objet de plusieurs sites inscrits au réseau Natura 2000 depuis 1994. La Lauter est une rivières qui occupe un lit naturel, son eau est exempt de pesticide et accueille une faune rare qui demande une eau propre comme le Triton cre?te?, le Chabot, la Loche de rivie?re ou la Lamproie de planer. Les forêts qui la borde sont essentiellement composée d'Aulnes, de Chênes pédonculés, de Charmes et de Frênes. À la sortie de l'hiver, la forêt se couvre par endroit d'immense parterre de Nivéoles où au printemps de tapis d'Ail des ours, en été c'est l'Iris jaune qui occupe les zones marécageuses peuplées d'Aulnes. Ça et là des prairies de fauche ont résisté à l'agriculture intensive.


Photo au mois de juillet, des fleurs jaunes d'Iris des marais, Iris pseudacorus, au bord d'un étang, dans la forêt rhénane de la Robertsau. Description de l'Iris des marais.


L'Iris des marais ou Iris jaune, également appelé iris faux acore "Iris pseudacorus" est une plante herbacée vivace rhizomateuse de la famille des Iridacées, Iridaceae. Les fleurs sont jaunes et formées de 3 grands pétales extérieurs rabattus et veinés de brun rougeâtre, de 3 pétales intérieurs dressés, plus petit et de couleur unie, et de 3 très petits pédicelles ressemblant à des pétales. Les grandes feuilles vertes à nervure centrale saillante sont engainantes, linéaires, élancées et effilées, en forme d'épée. Le fruit, mûr en juillet-août, est une capsule triloculaire verte de 4-8 cm qui renferment des graines brunes à maturités. La tige dressée est vertes. Sa taille varie de 60 à 100 cm. L'Iris des marais fleurit de mai à juillet dans les marais, au bord des étangs ou sur les berges des cours d'eau. À noter que ce n'est pas le lys qui a inspiré le blason des rois de France, mais bien l'Iris des marais, qui est également présent sur les armoiries de la ville de Lille, de la région de Bruxelles-Capitale ou encore de Louisville dans l'État du Kentucky, aux États-Unis.


Photo au mois de mai, des fleurs jaunes d'Iris des marais, Iris pseudacorus qui bordent une aulnaie marécageuse, dans le Ried Nord. Description du Ried Nord.


Le Ried Nord ou Ried brun couvre une vaste zone qui s'étend sur la rive gauche du Rhin de la Wantzenau à Seltz, entre la forêt rhénane et Hoerdt, Weyersheim, bischwiller, la forêt de Haguenau et l'Outre-Forêt, dans le département du Bas-Rhin en Alsace. J'en exclu volontairement la forêt rhénane qui pour moi représente un milieu plus complexe que je traite dans la catégorie "Forêt du Rhin" de mon site. Après la domestication du Rhin, ce vaste Ried a énormément souffert des remembrements successifs, de l'implantation de zones industrielles et de l'agriculture intensive de maïsiculture. Néanmoins certains secteurs sont restés sauvages et offrent toujours de merveilleux paysages riediens. Le secteur le plus spectaculaire se situe entre les communes de Weyersheim, Rohrwiller et Bischwiller, il est nommé Ried de Weyersheim. Ici les prairies humides s'étendent à perte de vue, elles sont survolées par une myriade de papillons mais également par le Courlis cendré, le Vanneau huppé et le Busard des roseaux, ce Ried brun est parcouru notamment par le Lièvre d'Europe et le Chevreuil où les densités y sont remarquables et parmi les plus importantes d'Alsace. Façonné par le Rhin, le Ried Nord est alimenté par de nombreuses rivières comme le Landgraben à la Wantzenau et à Gambsheim, la Zorn et la Moder entre Weyershem, Rohrwiller et Drusenheim, la Sauer dans le secteur de Forstfeld jusqu'à Seltz-Munchhausen ou encore du Seltzbach. Un paysage en mosaïque qui se caractérise par une succession de cultures, de prairies, de haies, de roselières, entrecoupées de forêts et de vergers à hautes tiges.


Photo à contre-jour, d'un bourdon qui survol les fleurs d'Iris des marais, Iris pseudacorus, au bord de l'étang du Leutesheim, à la Robertsau. Yves Noto Campanella photographe.